Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Réunion de la BCE jeudi : il y a l’euro…et le dollar


En dehors du Brexit, les yeux seront rivés cette semaine sur la réunion de la BCE où de nouvelles annonces sont attendues pour soutenir une économie européenne toujours impactée par les restrictions sanitaires. Une extension du programme d’urgence de la BCE (PEPP) est notamment attendue, permettant à la BCE de prolonger pendant encore plusieurs trimestre ses achats d’actifs, et également un nouvel assouplissement des opérations de financement à long terme ciblées (TLTRO).

Mais les investisseurs surveilleront aussi le point de vue du Conseil des gouverneurs sur le niveau de l’euro. Même si la BCE ne cible pas de taux de change, ce qu’elle répète régulièrement, plusieurs voix se sont faites entendre lorsque l’euro est venu chercher les 1.20$ en septembre (alors qu’il évoluait seulement à 1.07$ en mai dernier) indiquant que le taux de change « comptait » dans les choix de politique monétaire.

Alors que l’euro est presque venu chercher les 1.22$ la semaine dernière, on a moins entendu de voix s’élever au sein de la BCE, peut-être aussi parce-que désormais il y a les perspectives de vaccins, ce qui n’était pas le cas en septembre, ce qui permet à la BCE d’être moins « épidermique » sur la trajectoire de l’euro.

Mais il serait toutefois étonnant que l’institution monétaire reste silencieuse face aux mouvements de la devise unique. Tout d’abord parce-que l’économie européenne est plus impactée que l’économie américaine par la crise sanitaire et qu’une remontée trop rapide de la devise pourrait impacter son commerce extérieur au moment où les échanges mondiaux repartent. Ensuite parce-que les anticipations d’inflation moyen-terme en zone euro sont bien plus faibles qu’aux Etats-Unis (1.25% pour la zone euro contre 2.3% pour les Etats-Unis). Et enfin parce que la BCE peut considérer que la glissade du billet vert a assez duré : 13% de baisse en 7 mois face à l’euro. Certes la politique monétaire de la Réserve Fédérale a fait exploser son bilan ce qui a pesé sur le dollar, mais l’action assouplissante de la BCE n’est pas en reste avec un bilan qui a grossi de 2200 milliards d’euros en l’espace de quelques mois également.

Enfin on note que les positions spéculatives sur l’euro se replient un peu depuis quelques semaines après avoir atteint des niveaux historiques. L’euro a également atteint un niveau technique et psychologique important : il est revenu sur le niveau de correction de 50% de toute la baisse de 2014 à 2017 face au dollar.

Il serait étonnant de voir la BCE laisser s’envoler l’euro au-delà des sommets intermédiaires du 1er trimestre 2018, la devise européenne avait alors atteint plus de 1.25$. On peut donc potentiellement considérer que la zone comprise en 1.22$ et 1.25$ limite la progression de l’euro, sachant qu’on pourrait également assister à un début de formation de support sur le Dollar Index après la forte baisse de ces derniers mois.

Une inflexion de la trajectoire de l’euro par rapport au dollar ne devra pas seulement être surveillée du côté de l’euro mais aussi du côté du dollar et de la Réserve Fédérale. Plusieurs membres de la Fed ont indiqué ces derniers jours être à l’aise avec les mesures actuelles, n’appelant pas à de nouvelles actions à court terme : c’est le cas de Charles Evans, Mary Daly ou encore Robert Kaplan.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordres. Les informations ci-dessus sont issues d’un prestataire externe et ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent pas un historique de nos cotations. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Tradez sur la volatilité des marchés avec les matières premières

Tradez les matières premières sur des contrats à terme ou sur 27 valeurs clés sans échéance fixe.

  • Une vaste gamme de métaux populaires et de niche, d’énergies et de matières premières agricoles
  • Négociez avec des spreads à partir de 0,3 point sur l’or au comptant, 2 points sur l’argent au comptant et 2,8 points sur le pétrole
  • Consultez des graphiques en continu, en remontant jusqu'à cinq ans

Vous voyez des opportunités à saisir sur les matières premières ?

Entraînez-vous sans risque sur votre compte démo et découvrez si vous êtes sur la bonne voie.

  • Connectez-vous à votre compte démo
  • Prenez position
  • Découvrez si votre intuition est bonne

Vous voyez des opportunités à saisir sur les matières premières ?

Ne manquez pas votre chance. Créez un compte réel pour les saisir.

  • Analysez et placez vos ordres de manière transparente sur des graphiques clairs et rapides
  • Négociez avec des spreads à partir de 0,3 point seulement sur l’or au comptant
  • Parcourez et réagissez aux dernières actualités directement sur la plateforme

Vous voyez des opportunités à saisir sur les matières premières ?

Ne manquez pas votre chance. Connectez-vous pour prendre position.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.