GBP/USD : surveiller zone 1.6730/40$

Volatilité sur la livre au cours de dernières heures due à l’intervention de Carney,  gouverneur de la Banque d’Angleterre, hier en fin de journée mais également aux chiffres du chômage et aux minutes de la dernière réunion du comité de politique monétaire (MPC), sans oublier les prévisions de croissance du gouvernement britannique ce matin.

Carney a une nouvelle fois laissé entendre que les taux devraient rester bas et que tout ajustement à la hausse serait graduel et limité ce qui a eu pour conséquence de peser sur la livre face au dollar. Mais ce matin la stabilité du taux de chômage (7.2% conforme au consensus et au chiffre précédent) et la baisse des demandes d’allocation chômage (- 35 000 alors que le consensus tablait sur une baisse de 25 000) ont permis à la livre d’accélérer son rebond au-dessus de 1.6600$. Cette hausse a été catalysée par les minutes de la Banque d’Angleterre qui entrevoit une poursuite de la hausse de la devise britannique en raison d’une amélioration de la conjoncture économique. Le gouvernement britannique par la voix de son ministre des Finances est venu apporter sa pierre à l’édifice en relevant ses prévisions de croissance pour 2014 et 2015 (2.7% en 2014 contre 2.4% estimés en décembre et 2.3% en 2015 contre 2.2% annoncés en fin d’année dernière).

Pour résumer, la Banque d’Angleterre refuse pour l’instant d’augmenter les taux pour permettre à la reprise observée de s’ancrer fermement sachant également que de nouvelles réformes sont attendues pour stabiliser les finances publiques mais elle pourrait faire face à l’émergence de bulles notamment sur le segment immobilier ce qui devrait l’inciter à réduire progressivement la voilure monétaire, ce qui, à terme est un facteur de soutien pour la livre.

D’un point de vue technique, le livre parvient pour l’instant à rester au-dessus de 1.6600$ après plusieurs incursion en février et mars sous ce niveau mais évolue dans une zone inconfortable où le momentum haussier peine à se manifester. Il convient donc d’attendre un retour au-dessus de la dernière résistance à 1.6665$ pour que la pression baissière s’estompe. Si ce niveau est franchi, les objectifs suivants seront à 1.6720$ puis 1.6770$.

Suivez l'évolution du cours du GBP/USD avec IG. 

IG
GBP/USD : volatilité suite interventions de Carney et Osborne

Apprenez-en davantage sur le trading des CFD sur forex.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.