Wall Street toujours plus haut : la bourse de New York poursuit son ascension après Morgan Stanley

Tout roule pour Wall Street et ses principaux indices qui connaissent des progressions ininterrompues depuis lundi et enchaînent les records.

En s’appréciant de près de 0,90% sur cinq séances, le Dow Jones a passé la barre des 29 000 points jeudi et semble parti pour terminer au-dessus des 29 200 points ce jeudi, grimpant de 0,59% vers 16h40. Le S&P 500 – qui a terminé proche des 3300 points mercredi – progresse au même moment de 0,57% à 3306 points. Le Nasdaq 100 à forte coloration technologique gagne 0,73% à 9326 points.

L’appétit américain pour les actifs risqués s’est aiguisé tout au long de la semaine grâce à la signature de l’accord commercial de phase 1 entre la Chine et les Etats-Unis. Son contenu, dévoilé hier après une cérémonie organisée par le président des Etats-Unis en compagnie du vice-Premier ministre chinois, a confirmé des promesses d’achats chinoises de plus de 200 milliards de dollars sur deux ans ainsi qu’un certain nombre d’engagements relatifs à la protection de la propriété intellectuelle américaine et au transfert de technologies forcé.

Bien que Washington ait finalement décidé de maintenir ses sanctions commerciales jusqu’à la signature d’un accord de phase 2, les indices ont poursuivi leur tendance haussière à un rythme particulièrement soutenu.

Banco pour Morgan Stanley

Aujourd’hui, les résultats de la banque Morgan Stanley ont accéléré le mouvement. La banque américaine a relevé ses objectifs financiers pour 2020 et 2021, en ciblant une marge avant impôt de ses activités de gestion de fortune comprise entre 28 et 30% contre 27% actuellement, une rentabilité de fonds propres comprise entre 13% et 15%, contre 12,9% en 2019, et un coefficient d’exploitation de 70 à 72%.

Au 4e trimestre, à l’instar de Goldman Sachs et de JPMorgan, Morgan Stanley a connu un bon cru en publiant un bénéfice en hausse de 53%, à 2,09 milliards de dollars, soit un BPA de 1,3 dollar, au-dessus du consensus des analystes à 99 cents. Ses résultats sont salués à Wall Street où l’action culmine à +7,16% et 56,73 dollars.

Des stats américaines au beau fixe

Les indices newyorkais ont également profité de statistiques solides : les ventes au détail des Etats-Unis ont progressé de 0,3% au mois de décembre, en ligne avec les attentes. Les stocks des entreprises américaines ont baissé plus fortement prévu (-0,2%) au mois de novembre.

L’indice manufacturier de la Fed de Philadelphie de janvier s’est apprécié à son plus haut niveau depuis mai 2019, à 17, alors que le consensus des analystes anticipait une quasi-stagnation à 3,8. Il a progressé à la faveur d’un ensemble de facteurs : une progression des prix payés, des conditions d’activités améliorées, davantage de dépenses d’investissements, d’emplois et de nouvelles commandes.

Enfin, les statistiques hebdomadaires des inscriptions au chômage sont également au beau fixe, à 204k après 214k la période précédente, battant le consensus à 216k.

L’automobile européen dans le rouge

A noter toutefois, côté européen, que la séance des marchés a été plus calme qu’à New York. La bourse de Paris a évolué sans direction tout au long de la journée mais s’apprête tout de même à terminer sur des gains, à +11% vers 17h15. Le Vieux Continent s’est montré plus frileux après que l’administration américaine a réitéré ses menaces de sanctions commerciales sur les importations d’automobiles européennes. Dans ce contexte, le Stoxx 600 du secteur décroche de 0,95%. Sur le CAC 40, Renault, Peugeot et un ensemble de valeurs cycliques comme Airbus et TechnipFMC cèdent de 0,6% à 0,95%. Orange ferme la marche à -1,34%, sanctionnée par des dégradations de recommandation de Goldman Sachs et de Morgan Stanley (passées respectivement à « neutre » et « sous-pondérer » sur le titre).

L’essentiel du calendrier économique vendredi 17 janvier

  • Résultats d’entreprises : Rio Tinto (US/DE), Richemont (DE)
  • 03h : Chine : PIB (T4), production industrielle (déc.), ventes au détail (déc.), taux de chômage (déc.)
  • 8h30 : Italie : balance commerciale (nov.)
  • 10h30 : Royaume-Uni : ventes au détail (déc.)
  • 11h : Italie : IPC (déc.) ; zone euro : IPC (déc.)
  • 14h30 : Etats-Unis : permis de construire et mises en chantier (déc.)
  • 15h15 : Etats-Unis : production industrielle/manufacturière (déc.)
  • 16h : Etats-Unis : rapport JOLT sur les nouvelles offres d’emploi (nov.), indice Michigan de confiance des consommateurs


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Saisissez vos prochaines opportunités

Tradez sur les indices boursiers du monde entier dès aujourd'hui

  • Négociez à la hausse comme à la baisse
  • Négociez le FTSE 100 pour un point de spread, 1,2 point pour l’Allemagne 30 et 0,4 pour l’US 500
  • Des cotations 24h/24 exclusives

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Entraînez-vous sans risque sur votre compte démo et découvrez si vous êtes sur la bonne voie.

  • Connectez-vous à votre compte démo
  • Prenez position
  • Découvrez si votre intuition est bonne

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Ne manquez pas votre chance et créez un compte réel pour les saisir.

  • Négociez le FTSE 100 à partir d’un point de spread, 1,2 point pour l’Allemagne 30 et 0,4 pour l’US 500
  • Tradez à tout moment davantage d’indices que tout autre fournisseur
  • Analysez et placez vos ordres de manière transparente sur des graphiques clairs et rapides

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Ne manquez pas votre chance. Connectez-vous pour prendre position.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.