Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Dax 30 : la trêve commerciale entre Macron et Trump ne suffit pas à rassurer la bourse de Francfort

Update - 9h30

Après être parvenus à un premier accord commercial avec la Chine, les Etats-Unis ont décidé de jouer aussi la carte de l'apaisement avec la France en convenant d'une trêve de plusieurs mois sur le dossier de la taxe Gafa.

Mais cette bonne nouvelle n’efface pas ce matin les craintes d'une potentielle urgence sanitaire internationale alors que le coronavirus inconnu qui sévit en Chine compte une quatrième victime.

Emboitant le bas des indices asiatiques, les places financières européennes s'affichent dans le rouge, les principaux indices accusant des baisses de 0,74% à 1,15% vers 9h30.

Une trêve convenue jusqu'à la fin de l'année

Sur le front des relations commerciales entre les Etats-Unis et la France, toutefois, l’humeur est au dialogue et au compromis.

Le président de la République française Emmanuel Macron a déclaré hier soir qu’il avait eu « une très bonne discussion » avec son homologue américain sur le sujet et que les deux pays travailleraient ensemble afin d’éviter de nouvelles sanctions commerciales.

En 2019, Washington avait élevé la voix à plusieurs reprises à l’encontre de la France pour que cette dernière abandonne la taxe Gafa votée par le parlement en juillet.

La taxe Gafa française est l’une des premières dans le monde à imposer le chiffre d’affaires des géants du numérique. Bercy a toujours présenté cet impôt comme une solution temporaire, vouée à disparaître lorsqu’une solution internationale verrait le jour.

Rétroactive au 1er janvier 2019, elle impose 3% du résultat des entreprises du secteur enregistrant un niveau de 750 millions d’euros de chiffres d’affaires en ligne au niveau mondial, et un niveau de 25 millions d’euros en France.

Après avoir ordonné l’ouverture d’une enquête reposant sur une loi de 1974 qui permet au président des Etats-Unis d’imposer des droits de douanes si la politique commerciale d’un pays est considérée comme nuisant aux intérêts du pays, l’administration américaine avait haussé le ton au début du mois de décembre en menaçant la France d’appliquer des droits de douanes sur une enveloppe de 2,4 milliards de dollars de produits français, allant du vin pétillant au roquefort en passant par les sacs à mains, mais également la porcelaine de conception chinoise.

Les deux présidents ont trouvé un terrain d’entente hier en suspendant toute application de nouveaux tarifs jusqu’à la fin de l’année 2020, a indiqué une source diplomatique française à Reuters. Les négociations sur une taxation internationale doivent se poursuivre dans le cadre de l’OCDE.

En levant de manière significative les risques d’une nouvelle escalade des tensions commerciales entre les Etats-Unis et le Vieux Continent, cette décision devrait profiter aux valeurs cycliques des indices européens aujourd’hui.

Sur le Dax 30, à Francfort, elle pourrait profiter à des entreprises comme Henkel, BASF, Adidas, Wirecard et Continental.

Réunion d’urgence sur le coronavirus à l’OMC

Malgré cette nouvelle, les marchés européens pointent dans le rouge ce mercredi matin alors que la situation sanitaire de la Chine – en pleine préparation du Nouvel An – est alarmante après le décès d’une quatrième personne des suites d’un coronavirus inconnu.

Plus de 200 personnes contaminées ont été déjà recensées par Pékin. Une réunion d’urgence est prévue aujourd’hui au siège de l’OMS pour déterminer si l’épidémie constitue une urgence internationale de santé publique.

Dans ce contexte, le Dax baisse de 0,70% à 13483 points à 8h30. Le CAC 40 se replie plus fortement de 1,17% à 6007 points et le FTSE 100 à Londres décroche de 1,03% à 7569 points.

Le compartiment du luxe - particulièrement exposé au marché chinois - est en forte baisse. Sur le CAC 40, les "Khols" chutent sévèrement. La plus importante valorisation de l'indice parisien, LVMH, décroche de 2,96%. Kering perd plus de 3,37%, Hermès 2,34% et L'Oréal 2,08%.

Le secteur des matières premières est aussi impacté : ArcelorMitall baisse de 2,33%. STMicroelectronics, également dépendant de la zone asiatique, baisse de 1,70%.

Les valeurs à surveiller sur le Dax

A la bourse de Francfort, le fabricant de microprocesseurs Infineon endosse l'habit de lanterne rouge (-1,73%). Il est suivi de Wirecard (-1,58%), de Deustche Bank (-1,54% ) et de Lufthansa (-1,3%).

Un ZEW attendu en progression

L’autre principal événement de la journée guetté par les investisseurs allemands, et plus généralement européens, est la parution, à 11h, du ZEW, l’indicateur allemand de sentiment économique. Compilant les données d’un sondage effectué auprès de 350 industriels et analystes allemands, cet indice évalue les perspectives économiques des professionnels sur six mois.

Resté négatif sans quasiment discontinuer depuis le mois d’avril 2018, le ZEW s’est redressé au mois de novembre pour repasser positif en décembre à 10,7. Le consensus des analystes table sur une poursuite de ce redressement à 15 pour le mois en cours.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

La guerre commerciale mondiale menée par Donald Trump

Tout ce que vous devez savoir concernant la confrontation entre Trump et la Chine.

  • Que s'est-il passé jusqu'à présent ?
  • Actions, pétrole et autres marchés à surveiller
  • Découvrez comment profiter de la volatilité

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.