CAC 40 mi-séance : la bourse de Paris attend la signature de l'accord commercial

La bourse de Paris, en léger retrait ce midi, a les yeux rivés vers la signature de l’accord commercial entre la Chine et les Etats-Unis, attendue dans le milieu de l’après-midi.

Attentiste, le CAC 40 évolue en léger retrait ce midi, à 6038 points (-0,04%). A Berlin, le Dax 30 cède un peu plus de terrain à -0,07% et 13 447 points.

A Londres, le FTSE 100 progresse de 0,2%, portée par la faiblesse de la livre sterling, impactée ce matin par une inflation britannique plus faible que prévu au mois de décembre (IPC : 0%, IPP : -0,1% en données mensuelles).

Si le reste du marché des devises est plutôt calme (EUR/USD +0,02%, USD/JPY -0,08%), le pétrole cède un peu de terrain (WTI -0,17%, Brent -0,11%) et l’or s’apprécie de 0,13% à 1546,80 dollars.

Accord commercial

L’avancée des négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, qui ont annoncé le 13 décembre être parvenues à un premier terrain d’entente, a largement participé au rallye de fin d’année des marchés.

Mais en indiquant hier soir que le montant des promesses d’achats chinoises prévues dans l’accord resterait confidentiel et qu’ils ne lèveraient pas leurs sanctions commerciales actuelles avant un deuxième accord, Washington a réduit l’appétit au risque des places européennes.

D’après Reuters, les engagements de Pékin atteindraient un montant total de 197 milliards de dollars sur deux ans, incluant 80 milliards d’achats additionnels de produits manufacturés, 50 milliards pour l’énergie, 35 pour les services et 32 pour l’agriculture.

Décrochage de la croissance allemande

En Europe, l’Allemagne a enregistré une croissance de 0,6% en 2019, à son plus faible rythme depuis 2013, marquant largement le pas par rapport à 2018, avec une hausse du PIB de 1,5%.

Berlin a traversé une année tumultueuse, fortement touchée par les tensions commerciales qui ont entraîné son secteur manufacturier dans le rouge et porté un coup d’arrêt à la demande extérieure.

Le pays a même frôlé la récession technique après avoir connu une contraction de 0,2% au 2 trimestre, mais une petite hausse de 0,1% la période suivante.

Nouvelle baisse de la production industrielle européenne

Malgré ce ralentissement, l’Allemagne a maintenu l’état de ses comptes avec toute la rigueur budgétaire qui la caractérise, en estimant son excédent budgétaire de 13 milliards d’euros soit 1,5% du PIB, un surplus qu’elle devrait réinjecter dans le remboursement de sa dette publique, à l’instar des années précédentes (62% du PIB en 2018).

Une situation qui ne devrait pas échapper à la Banque centrale européenne, qui multiplie les appels du pied à son intention depuis plusieurs mois pour que le pays adopte des mesures de stimulation fiscales domestiques pour doper la croissance européenne.

La zone euro continue de faire face aux difficultés de l’industrie : publiés ce matin, les chiffres de la production du secteur sont ressortis sous les attentes au mois de novembre, en baisse de 0,2% sur un mois et de 1,5% en glissement annuel.

Les actions à surveiller sur le CAC 40

  • Lanterne rouge de la matinée, Publicis Group cède 2,19% après avoir profité d’un relèvement de recommandation de Goldman Sachs en début de semaine. La banque est passée de « neutre » à « achat » sur le titre avec un objectif de cours réhaussé à 56 euros.
  • Axa perd 2,03%, Peugeot et Accor suivent respectivement à -1,80% et -1,32%.
  • Sur le podium des plus fortes progressions de la matinée, Safran, +1,53% à 139,7 euros, est dopée par un autre relèvement de recommandation de Goldman Sachs, passé de « neutre » à « acheter » avec un objectif de cours relevé de 10 euros à 169 euros.
  • Dassault System (+1,33%) et L’Oréal (+1,1%) lui emboitent le pas.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.