Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Réunion du FOMC : quelle probabilité d’une baisse des taux de la Fed ?

Le rendez-vous mensuel tant attendu des marchés, c’est ce soir ! A l’issue de deux journées de réunion, la nouvelle décision de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine sera annoncée ce soir à 20h, heure française. Et elle intervient dans un contexte relativement particulier au lendemain d’une séance très animée par un discours particulièrement accommodant du président de la BCE et la confirmation d’une rencontre entre Trump et Xi lors du prochain G20.

Ces deux nouvelles sont-elles susceptibles d’influer le comité de politique monétaire des argentiers américains au point de procéder dès ce soir à une baisse des taux ? Si celles-ci ont été accueillies avec euphorie par les investisseurs, dans leur grande majorité, les bureaux d’analyse et observateurs de marché ne s’attendent pas à un tel scénario, du moins dans l’immédiat.

Car la perspective d’une baisse des taux à court terme est bien sur la table, surtout depuis que des déclarations du président de la Fed, Jérôme Powell, ont ouvert la voie à un tournant accommodant dans les semaines, ou les mois à venir.

Le contexte des propos dovish de Powell

S’exprimant à l’occasion d’une conférence de la réserve fédérale à Chicago, le 5 juin, Jérôme Powell avait indiqué que la Réserve fédérale suivait avec attention le dossier commercial entre la Chine et les Etats-Unis, et qu’elle « agira de façon appropriée » pour soutenir la croissance américaine, sous-entendant une possible baisse des taux d’intérêt dès cet été.

Plus surprenant encore, le président de la Fed avait déclaré que « les instruments déployés lors de la crise financière (soit les subprimes) », qui « ont fonctionné », « seront probablement nécessaires une nouvelle fois ».

Outre l’incertitude persistante du dossier commercial entre la Chine et les Etats-Unis, qui a chamboulé les marchés ces dernières semaines, des résultats économiques mitigés aux Etats-Unis comme en Europe, ont mené la Fed à envisager, si ce n’est un infléchissement, au moins un statut quo en 2019, après avoir relevé par quatre fois les taux d’intérêt en 2019.

Comparatif d’évolution des taux d’intérêt directeurs américain (en jaune) et européen (en rouge)

Données taux cible

Les probabilités d’une future baisse des taux de la Fed selon le Baromètre FedWatch de CME

Après l’intervention de Jérôme Powell, la probabilité d’une hausse des taux à l’issue de la réunion du 19 juin, selon le baromètre de référence FedWatch, a fortement augmenté, passant de 10 % il y a un mois, à 21,7 % hier.

Ce mercredi 19 juin, au lendemain du discours très accommodant du président de la Banque centrale européenne – et malgré l’annonce d’une rencontre entre Trump et Xi Jinping la semaine prochaine – cette probabilité a augmenté de 2,5 points, à 24,2 %.

Surtout, cette probabilité est passée à 83,7% pour la réunion suivante du FOMC, le 31 juillet prochain, et à 94,2 % pour celle de la rentrée, le 18 septembre. Autant dire que selon le baromètre de CME, la Réserve fédérale devrait baisser ses taux d’intérêt d’ici la fin septembre, une première depuis décembre 2008 !

Les anticipations de Wall Street : du statut quo à une triple baisse des taux

Du côté des principaux bureaux d’analyses financiers, les opinions sont plus partagées. Pour Citigroup, Goldman Sachs, Morgan Stanley et UBS, leurs pools d’économistes tablent sur un maintien des taux d’intérêts actuels jusqu’à la fin de l’année.

En revanche, Bank of America Merrill Lynch et JPMorgan anticipent deux baisses de taux : l’une en septembre, l’autre en décembre. Même prévision pour Barclays mais timing différent : la première baisse aurait lieu dès le mois de juillet, pour la seconde en septembre.

Les prévisions les plus dovish émanent de Deutsche Bank. La banque allemande table sur trois baisses : l’une en juillet, la deuxième en septembre, et la dernière en décembre. Sa consœur anglaise

Quelles réactions de marché attendre à l’annonce des résultats ce soir ?

Lors des deux dernières réunions de politique monétaire, le S&P 500 s’était apprécié d’un peu moins de 1 %. D’après les analystes d’UBS, l’indice pourrait s’apprécier de façon similaire ce soir, mais il pourrait également prendre la tangente inverse si les propos de Jérôme Powell lors de sa conférence de presse qui suivra à 23h30 sont considérés comme insuffisamment accommodants.

Du côté de la Deutsche Bank, qui juge le degré d’incertitude des marchés sur cette réunion « inhabituellement élevé », l’attention se portera sur la volatilité du rendement des obligations d’Etat ainsi que des actions.

Plusieurs bureaux d’analyse soulignent surtout les importantes attentes des marchés d’une politique monétaire accommodante. Si le degré d’inflexion du cap actuel ressort en deçà de leurs expectations, la déception des marchés pourrait se traduire par une hausse provisoire des rendements, une baisse du cours de l’or et un renforcement du dollar.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Avez-vous trouvé vos prochaines opportunités ?

Saisissez-les dès à présent.

Investissez en bourse sur plus de 17'000 valeurs depuis notre plateforme plusieurs fois récompensée avec des spreads compétitifs sur indices, actions, matières premières et plus encore.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.