Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Les géants du web : comment les GAFA ont révolutionné l’économie mondiale

Qui n’a pas entendu parler des GAFA ou GAFAM ? Derrière ces acronymes se cachent les géants du web et de l’économie numérique, dont la capitalisation boursière et les chiffres d’affaires ont battu des records en quelques années...

Comment comprendre les géants du web (GAFA) et leur fonctionnement

GAFA est l’acronyme de :

  1. Google (Alphabet)
  2. Apple
  3. Facebook
  4. Amazon

Mais on trouve aussi le même acronyme auquel on rajoute un « M » pour « Microsoft». On trouve également l’acronyme FAANG qui regroupe les mêmes composantes que dans GAFA auxquelles on ajoute un « N » pour « Netflix». Ces entreprises, toutes américaines, n’ont pas toutes vu le jour au cours de la même décennie ou du même siècle, mais ont toutes en commun d’avoir révolutionné des secteurs entiers de l’économie et ce au niveau mondial. Les cours de bourse de ces groupes ont eu des parcours très différents mais ont tous, depuis quelques années connu une progression remarquable, notamment dans la période qui a suivi la crise des subprimes, traduisant une croissance insolente et une disruption sectorielle forte. Au point que plusieurs États dans le monde, et même les États-Unis, commencent à faire évoluer l’environnement règlementaire et fiscal dans lequel évoluent ces géants depuis des années.

Google : leader incontesté des moteurs de recherche

Google est une multinationale américaine spécialisée dans les services internet qui incluent notamment la publicité en ligne, un moteur de recherche ainsi que des services de cloud. Google a été fondée en 1998 par Larry Page et Sergey Brin pendant leurs études à l’Université de Stanford en Californie. Ils possèdent aujourd’hui environ 14% des actions et contrôlent 56% des droits de vote. Une introduction en bourse est intervenue le 19 août 2004 et Google a déplacé son siège social à Mountain View en Californie. En août 2015, Google a annoncé un plan pour réorganiser ses activités dans un conglomérat nommé Alphabet. Sundar Pichai a été nommé PDG de Google, remplaçant ainsi Larry Page qui est devenu PDG de Alphabet.

Google est le leader incontesté des moteurs de recherche au niveau mondial. Il n’y a que deux pays majeurs où Google n’est pas leader : la Russie (concurrencé par Yandex) et la Chine (concurrencé par Baidu). En France, la concurrence est quasi inexistante, Google s’accapare plus de 90% du marché et laisse le reste à Bing, Yahoo et Qwant. Sur les appareils mobiles, la part de marché de Google dépasse même les 97% ! Yahoo et Bing ne parvenant pas à atteindre chacun 1% de part de marché… Aux États-Unis, la part de marché de Google dépasse largement les 80%. On trouve ensuite Yahoo à près de 7% puis Bing avec un peu plus de 5%. En 2017, Google a dégagé un chiffre d’affaires de 110.85 milliards de $ et un bénéfice annuel de 26.1 milliards $

Fin 2008, le titre Google (aujourd’hui Alphabet) valait moins de 123$ pour culminer en juillet 2018 à 1244$ soit plus de 900% de hausse sur la période. La capitalisation boursière d’Alphabet a culminé à plus de 870 milliards de dollars en juillet 2018 avant de baisser les mois suivants. Début 2009, la capitalisation d’Alphabet sur les marchés était de 99 milliards de dollars.

Apple : première valeur boursière à atteindre 1000 milliards de $ de capitalisation

Appleest une société multinationale américaine spécialisée dans les produits électroniques grand public et les logiciels informatiques. Les produits les plus populaires sont : Macintosh, iPod, iPhone, iPad, Apple Watch ainsi que la plateforme iTunes. En 2017, Apple comptait 116000 salariés et disposait de près de 500 Apple Stores dans plus de 20 pays.

Apple a vu le jour en avril 1976 par Steve Jobs, Steve Wozniak et Ronald Wayne. Apple Computer Inc a vu le jour en janvier 1977 et les ventes d’ordinateurs, et notamment l’Apple II ont rapidement décollé. Apple s’est introduit en Bourse en 1980.

Le chiffre d’affaires d’Apple a atteint 265 milliards $ pour l’année fiscale 2018. C’est l’entreprise du secteur des technologies de l’information qui réalise le chiffre d’affaires le plus important et c’est le 3ème fabricant mondial de mobiles (en nombre d’unités) derrière Samsung et Huawei.

En janvier 2009, le titre Apple s’échangeait à 13$ pour culminer en octobre 2018 à 233$ soit près de 1700% de hausse sur la période. La capitalisation boursière d’Apple a culminé à plus de 1100 milliards de dollars en octobre 2018 (contre 74 milliards $ début 2009) avant de baisser les mois suivants.

Facebook : le premier réseau social mondial

Facebook est un média social en ligne dont le siège est basé à Menlo Park en Californie. Le site web a été créé le 4 février 2004 par Mark Zuckerberg avec des amis du Harvard College dont Eduardo Saverin, Chris Hughes, Dustin Moskovitz ou encore Andrew McCollum.

Le site était, à l’origine, uniquement limité aux étudiants de Harvard pour ensuite s’étendre à d’autres université comme Stanford. Depuis 2006, toute personne d’au moins 13 ans a eu le droit de s’enregistrer sur le site même s’il existe des spécificités qui dépendent de la législation de chaque pays. Facebook est entré en bourse (IPO) en février 2012, valorisant alors le groupe à 104 milliards $ soit la plus importante capitalisation boursière pour une introduction en bourse à cette date. La plus grande partie des revenus de Facebook provient de la publicité.

Début 2018, Facebook comptait plus de 2,2 milliards d’utilisateurs actifs. Facebook a racheté en avril 2012 Instagram pour environ 1 milliard $ en cash et actions et a également procédé à une acquisition d’envergure en février 2014 en rachetant la société de messagerie mobile WhatsApp pour 19 milliards $ en cash et actions.

En 2017, Facebook a réalisé un chiffre d’affaires de 40.6 milliards $ pour un bénéfice annuel de 15.9 milliards $.

En janvier 2013, le titre Facebook s’échangeait à 28$ pour culminer en juillet 2018 à 218$ soit près de 680% de hausse sur la période. La capitalisation boursière de Facebook a culminé à plus de 600 milliards de dollars en juillet 2018 (contre 42 milliards $ mi-2012) avant de baisser les mois suivants.

En mars 2018, Facebook a été ébranlé par l’affaire Cambridge Analytica, une entreprise spécialisée dans la collecte de données qui aurait récolté sans autorisation les données personnelles de plus de 50 millions d’utilisateurs de Facebook.

Amazon : l’empire du e-commerce mondial

Amazon est une multinationale spécialisée dans le e-commerce, le cloud et l’intelligence artificielle dont le siège se trouve à Washington. Amazon fait partie du groupe des « Big Four » avec Apple, Alphabet et Facebook en raison de sa capitalisation boursière, de ses innovations disruptives et de sa très forte compétitivité.

Amazon a été fondée le 5 juillet 1994 par Jeff Bezos. L’activité initiale consistait à de la vente en ligne de livres, plus tard diversifiée par de très nombreux autres produits. En 2015, la capitalisation boursière d’Amazon a dépassé celle de WalMart. En 2017, Amazon a racheté la chaîne de distribution de produits frais Whole Food Market pour 13.4 milliards $ ce qui a permis au groupe d’accroître sa présence physique et a été perçu par les observateurs comme un signe de concurrence directe avec WalMart dans la distribution en grandes surfaces. En 2018, Amazon a dévoilé que le nombre d’utilisateurs du service Amazon Prime a dépassé les 100 millions.

En 2017, Amazon a réalisé un chiffre d’affaires de 177 milliards $ pour un bénéfice net de 4.1 milliards $.

En novembre 2008 après la crise des subprimes, le titre Amazon s’échangeait à moins de 40$ pour culminer en septembre 2018 à 2050$ soit plus de 5000% de hausse sur la période. La capitalisation boursière d’Amazon a franchi le cap des 1000 milliards de dollars en septembre 2018 (contre 22 milliards $ fin 2008) avant de baisser les mois suivants.

La taxation des géants du web

Depuis des années, plusieurs États européens dont la France cherchent à taxer plus fortement les géants du net comme Google, Facebook, Apple ou Alphabet dont les bénéfices sont déclarés dans des pays où la fiscalité est moins élevée, comme le Luxembourg ou l’Irlande. La Commission européenne a présenté en mars 2018 un projet de loi visant à harmoniser la fiscalité dans l’Union européenne et à taxer les GAFA. L’OCDE estime que plus de 110 entreprises pourraient être concernées par ces nouvelles mesures de fiscalité. Beaucoup de sociétés du numérique avec une présence mondiale payent moins de 10% d’impôts contre 23% en moyenne pour les entreprises européennes.

L’Allemagne invoque également la nécessité d’un taux d’imposition minimum dans le monde auquel aucun État ne puisse se soustraire mais redoute qu’une taxe sur les géants du numérique, dont les GAFA, ne génère des représailles de la part des États-Unis sur son secteur automobile, dans un contexte de fortes tensions commerciales.

Comment trader les actions GAFA

Les actions des GAFA, FAANG ou encore GAFAM selon que l’on inclut Microsoft ou Netflix dans l’acronyme, se tradent à la hausse ou à la baisse sur le marché. On peut également trader les CFD (les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier) actions sur ces valeurs, pour pouvoir exploiter les mouvements haussiers mais également baissiers, avec ou sans effet de levier. Il suffit pour cela de vous entrainer avec un compte démo ou d'ouvrir un compte réel et de déposer des fonds. Ce sont des valeurs très liquides qui ont fait partie des valeurs les plus recherchées par les investisseurs particuliers ou professionnels pendant des années.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Avez-vous trouvé vos prochaines opportunités ?

Saisissez-les dès à présent.

Investissez en bourse sur plus de 17'000 valeurs depuis notre plateforme plusieurs fois récompensée avec des spreads compétitifs sur indices, actions, matières premières et plus encore.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.