Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Action Bouygues : à quoi s’attendre ?

Bouygues est l’une des trois entreprises du CAC 40 à ne pas encore avoir publié l’état de ses comptes financiers semestriels. Ce sera chose faite demain matin, avant l’ouverture de la bourse de Paris.

Sans surprise, les résultats de Bouygues présentés demain matin ne devraient pas être éclatants.

Si l’une des grandes forces du conglomérat tient bien en sa multidisciplinarité, son exposition à deux secteurs d’activités particulièrement impactés par le coronavirus – les revenus publicitaires chez TF1, et la construction – l’auront fortement handicapé pendant cette crise sanitaire inédite, dont le pendant économique ne fait que commencer.

En réalité, le conglomérat a prévenu que ses comptes semestriels seront fortement touchés par la pandémie. Lors de la présentation de ses résultats trimestriels, Bouygues avait indiqué qu’il anticipait au 2e trimestre un impact plus fort sur ses résultats et ses activités qu’au 1er trimestre, déjà bien touché.

Car entre janvier et mars, le groupe a accusé une perte nette de 204 millions d’euros (contre -59 millions d’euros au 1er trimestre), pour un chiffre d’affaires en baisse de 9%. Une situation qui l’a mené, comme l’écrasante majorité des sociétés cotées du CAC 40, à suspendre ses objectifs financiers, mais à toutefois maintenir le versement d’un dividende de 1,7€ par action pour l’exercice 2019, identique à celui versé l’année dernière.

Alors à quoi s’attendre pour le 2e trimestre de Bouygues ? Il ne serait pas du tout étonnant que le conglomérat enregistre une baisse à deux chiffres de son chiffre d’affaires, même si toutes les activités du groupe n’auront pas souffert des mêmes effets de la Covid-19 sur cette période.

TF1

Chez TF1, les analystes sont déjà fixés, puisque la branche audiovisuelle de Bouygues avait levé le voile sur ses résultats semestriels le mois dernier.

Avec le confinement, les Français ont passé beaucoup plus de temps devant le petit écran mais cet état de fait n’a pas enrayé par ailleurs la chute des revenus publicitaires.

Si la part d’audience de TF1 est restées stable sur cette période, à 29,6%, il a subi une contraction de 23% de son chiffre d’affaires et une chute de 58,4% de son résultat net opérationnel.

Avec la crise du coronavirus et la mise à l’arrêt de grands événements sportifs, comme le championnat d’Europe de football, reporté en 2021, la chaîne a subi d’importantes annulations et de reports campagnes publicitaires au 2e trimestre. TF1 évalue leur impact à 250 millions d’euros de « pertes d’opportunité de chiffre d’affaires » et 100 millions d’euros de pertes sur le résultat opérationnel courant.

Dans ce contexte inédit, TF1 a pris la décision définitive de ne pas verser de dividende au titre de l’année 2019, et a suspendu ses objectifs 2021. Le reste de l’année demeure incertain : « Depuis le déconfinement, la baisse [des campagnes publicitaires] ralentit grâce au retour progressif des annonceurs dans certains secteurs tels que les télécoms, le e-commerce, la santé », indique le groupe sans emphase. La reprise ne semble pas promise d’ici à la fin de l’exercice.

Bouygues Telecom

Côté télécoms, on peut gager que l’opérateur devrait avoir limité la casse, à observer les résultats trimestriels de ses concurrents Orange et SFR : tous les deux fait part d’une bonne tenue de leurs chiffres d’affaires sur la période avril-juin grâce à l’engouement des Français pour la fibre pendant la crise du coronavirus.

Celui d’Orange a progressé de 2,7% sur le marché français, et celui d’SFR de 0,2%. Le secteur a toutefois rencontré des difficultés sur les marchés étrangers, et a subi une chute des ventes de smartphones en raison des fermetures de boutiques. Chez ces deux opérateurs, les ventes d’équipements se sont contractées d’environ 27%.

Construction & Alstom

Pour ses activités de construction, l’impact de la pandémie devrait être notoirement brutal, alors que le pôle a déjà vu son chiffre d’affaires s’effondrer de 11% à données constantes au 1er trimestre, avec 700 millions d’euros de baisse de revenus directement liés à la paralysie des chantiers en France comme à l’étranger.

Enfin, concernant Alstom, dont le conglomérat détient toujours 14,7% des parts, l’avenir de sa participation est acté au moins jusqu’à la prochaine assemblée générale d’Alstom à l’automne, mais « sera examiné plus tard » alors que le fabricant de matériels roulants est en discussions avec son concurrent canadien Bombardier pour lui racheter ses activités ferroviaires à l’horizon 2021.

Pratiquez le trading gratuitement et sans risque sur le Forex, les Actions, ou encore les Indices avec notre compte démo IG

Consensus et recommandations sur l’action Bouygues

La séance de jeudi s’annonce à haut risque pour Bouygues, puisque la publication des résultats du groupe tombe quelques heures avant un discours du président de la Fed particulièrement attendu par les marchés.

Au-delà de l’étendue des dégâts de la crise sur ses résultats et son cash-flow, l’attention des investisseurs sera portée sur les projections du groupe d’ici à la fin de l’année ainsi que sur les signes de reprise observés au sein de ses différents pôles.

Selon le consensus des analystes établis par S&P Global Market Intelligence, le marché anticipe un chiffre d’affaires 2020 de 33,742 milliards d’euros (contre 37,92 milliards en 2019), pour un EBITDA de 2,69 milliards d’euros (vs. 3,54 milliards d’euros en 2019) et un bénéfice net par action à 1,39€ contre 3,17€ en 2019.

Cours CFD de l'action Bouygues (août 19-août 20)

Parmi les recommandations les plus récentes sur le titre Bouygues, UBS a confirmé son opinion « neutre » en abaissant son objectif de 35,7€ à 32,3€ sur le titre. Jefferies est resté à l’achat avec un cours cible ramené à 34€ contre 40€ précédemment. Enfin, JPMorgan, confirmant sa recommandation à « surpondérer », a relevé son objectif de cours de deux euros à 37€.

Sur un CAC 40 en hausse de 0,45% vers 17h ce soir, l’action Bouygues gagne 0,57% à 33,5€. En chute libre entre janvier et le début du mois d’avril (le titre est passé de 41€ à 23,1€), elle a réussi à combler une partie de son gap avec le confinement, portée par l’engouement des services à domicile.

Poursuivant sa reprise cet été (+6,6% en août), l’action Bouygues reste en baisse de 11,5% par rapport au 1er janvier mais est valorisée de 2,8% sur une année glissante.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Saisissez les opportunités sur actions

Positionnez-vous à la hausse ou à la baisse sur des milliers d’actions avec les CFD.

  • Bénéficiez d’une exposition totale sur les marchés en n’immobilisant qu’une petite partie de votre capital
  • Tradez avec des spreads à partir de 0,1 point seulement
  • Obtenez davantage de visibilité sur le carnet d'ordres avec un accès direct au prix du marché

Vous voyez des opportunités à saisir sur le marché des actions ?

Entraînez-vous sans risque sur votre compte démo et découvrez si vous êtes sur la bonne voie.

  • Connectez-vous à votre compte démo
  • Prenez position
  • Découvrez si votre intuition est bonne

Vous voyez des opportunités à saisir sur le marché des actions ?

Ne manquez pas votre chance et créez un compte réel pour les saisir.

  • Investissez sur une large gamme d’actions populaires
  • Analysez et placez vos ordres de manière transparente sur des graphiques clairs et rapides
  • Consultez et réagissez aux dernières actualités directement sur la plateforme

Vous voyez des opportunités à saisir sur le marché des actions ?

Ne manquez pas votre chance et créez un compte réel pour les saisir.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.