Les marchés terminent en hausse dans de faibles volumes

La Bourse de Paris poursuit sa hausse mardi en début de séance, dans le sillage des marchés américains, qui ont salué hier l’apaisement des tensions géopolitiques en Russie et en Irak.

Poursuite de la hausse dans un marché toujours très calme

L’absence de nouvelle information sur le front de la géopolitique et le peu de publications d’entreprises ramène l’attention des investisseurs sur l’économie. Focus sur deux statistiques ce mardi, l’inflation en Grande-Bretagne, ainsi que les mises en chantier aux Etats-Unis.

A mi-séance, le CAC 40 s'adjuge 0.40% à 4 247.67 points, dans un faible volume de 591 millions d’euros. Les autres grandes places européennes progressent également. Sur les autres places européennes, le Dax prend 0,95% à Francfort et le Footsie londonien 0,39%. L’Euro Stoxx 50 gagne 0.51%. A New York, le contrat future Dow Jones gagne 37 points.

Les prix à la consommation à Londres affichent une hausse beaucoup plus faible qu’espérée, de 1,6% seulement au mois de juillet en données annuelles et de 1,8% hors alimentation et énergie.

Publiée à 14h30, l’inflation mensuelle américaine est attendue en hausse de 0,1% (0,2% hors alimentation et énergie) et de 2% sur un an. Le dernier rendez-vous économique du jour est également fixé à 14h30, avec un nouveau point sur l’immobilier américain. Il s’agit des mises en chantier pour ce même mois de juillet. Elles sont attendues à 968.000 en rythme annualisé, en augmentation de 8,4%.

Du côté des valeurs, à Paris, les principaux contributeurs à la hausse sont les équipementiers automobiles Plastic Omnium (+3,7%) et Valeo (+3,3%) après une première partie d'année réussie.

Areva reprend 3,6% après avoir remporté auprès de l'énergéticien sud-africain Eskom un contrat portant sur le remplacement des six générateurs de vapeur de la centrale nucléaire de Koeberg, située non loin du Cap.

Inside Secure bondit de 15% après avoir indiqué que France Brevets et NFC Technology avaient signé avec LG une licence incluant ses brevets concernant la technologie sans contact NFC.

Vivendi gagne 0.41% à 19.48 euros. En guise de réponse à la contre-offre supposée de Telecom Italia, l’espagnol Telefonica va proposer à Vivendi un accord de partage de contenus pour la télévision en vue d’améliorer son offre sur GVT, la filiale brésilienne du français, ce qui porterait le montant total de la transaction à environ sept milliards d'euros, selon une source proche du dossier.

Sanofi cède 0,06% à 79,56 euros. La Food and Drug Administration (FDA), autorité sanitaire américaine, a accordé une homologation provisoire à une insuline biosimilaire développée par le groupe pharmaceutique Eli Lilly et son partenaire Boehringer. A terme, cela pourrait constituer une concurrence pour le Lantus, l'un des principaux produits du groupe français.

Bureau Veritas (+0,15% à 19,71 euros) a annoncé l'acquisition d’Analysts Inc. pour un montant non communiqué. Cette société américaine, qui propose des services d'analyse d'huiles industrielles dans de nombreux secteurs, a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 11 millions d'euros en 2013.

Enfin, l’euro s’affiche à 1.33 dollar (-0.08%), le pétrole Brent reste stable à 101.84 dollars (+0.05%) et l’or prend 0.15% à 1298.80 dollars l’once.​

 

 

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.