Les 10 matières premières les plus négociées

Les cours des matières premières peuvent se montrer exceptionnellement volatils, offrant de multiples opportunités aux traders de réaliser des profits en prenant des positions longues ou courtes sur ces valeurs. Voici un classement des 10 matières premières les plus négociées dans le monde, parmi lesquelles figurent le pétrole, l'or ou encore le soja, ainsi que les facteurs qui influencent leurs cours.

Or
Source: Bloomberg

Les matières premières constituent la base de l'économie mondiale et c’est à partir de celles-ci qu’un grand nombre de produits sont créés. Elles se divisent en deux grandes catégories : les matières premières dites "hard" qui sont des ressources naturelles exploitées ou extraites. Il s'agit notamment d'énergies comme le pétrole et le gaz naturel, ou de métaux comme l'or et l'aluminium. Les matières premières dites "soft" ou "agricoles" sont des produits agricoles tels que les cultures agricoles et le bétail.

Les matières premières sont des valeurs populaires auprès des traders car leurs cours peuvent se montrer très volatils, ce qui offre souvent la possibilité de réaliser des profits en prenant des positions longues ou courtes. Parmi les facteurs qui peuvent influer sur les cours, nous retrouvons, entre-autres, les tendances des consommateurs, les conditions météorologiques, les infrastructures, les politiques gouvernementales, le rendement économique, le niveau des réserves et l'évaluation des devises.

Quelles sont les matières premières les plus négociées ?

Les 10 matières premières les plus négociées dans le monde sont :

  1. Le pétrole brut : brent
  2. L’acier
  3. Le pétrole brut : West Texas Intermediate (WTI)
  4. Le soja
  5. Le minerai de fer
  6. Le maïs
  7. L’or
  8. Le cuivre
  9. L’aluminium
  10. L’argent

Ce classement a été établi d’après une analyse des 40 contrats à terme les plus négociés en 2017, dans les domaines agricoles, énergétiques et du métal, sur la base des chiffres de la Futures Industry Association (FIA).

1. Le pétrole brut : brent

Le pétrole brut est l’une des matières premières les plus demandées dans le monde, car elle peut être raffinée pour en faire des produits tels que le pétrole, le diesel et les lubrifiants, ainsi que de nombreux autres produits pétrochimiques utilisés pour fabriquer des plastiques. Le brent est l'un des deux principaux types de pétrole utilisés pour évaluer les cours au niveau mondial, l’autre étant le West Texas Intermediate (WTI). Il s'agit d'un pétrole de grande qualité de type « léger non corrosif », ce qui signifie qu'il a une faible teneur en soufre et une faible densité, ce qui le rend relativement facile à raffiner en produits finis utilisables. Il provient des puits pétrolifères de la mer du Nord brent, Oseberg, Forties et Ekofisk situés au large des côtes britanniques et norvégiennes. La proximité avec la côte permet de transporter le pétrole facilement à l’international et à faibles coûts.

Comme pour toutes les matières premières, le prix du brent dépend de l'offre et de la demande. Historiquement, la demande en pétrole a toujours été étroitement liée à la situation économique mondiale. Les prix augmentent généralement durant les périodes de boom économiques, vu qu’il faut plus de pétrole pour fabriquer et transporter les produits, et baissent pendant les périodes de ralentissements économiques. L'offre mondiale de pétrole, plutôt que l'offre de brent en particulier, a le plus d’influence sur le prix du produit. L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), qui fixe des quotas de production des pays membres, a traditionnellement toujours eu une influence considérable à ce niveau. Toutefois, cette influence s'est atténuée ces dernières années depuis que les États-Unis, qui ne sont pas membres de l'OPEP, ont augmenté leur production de pétrole de schiste.

En savoir plus sur l’histoire du pétrole brut.

2. L’acier

L'acier est un alliage de fer et de carbone qui contient souvent d'autres éléments comme le manganèse, le chrome, le nickel ou encore le tungstène. Ce produit est important parce qu'il est extrêmement solide et relativement peu coûteux, ce qui en fait un matériau adapté aux secteurs industriels comme la construction, l’infrastructure et la production.

Par conséquent, les cours de l'acier ont toujours été très liés à la performance économique mondiale, généralement à la hausse ou à la baisse en fonction de la situation économique. Toutefois, en tant qu'alliage, son prix est influencé par le coût des produits qui le constituent ainsi que par leurs frais d'expédition. Ces derniers mois, les prix ont également été fortement influencés par la guerre commerciale menée par Trump avec la Chine, qui a vu le président imposer des droits de douane sur l'acier non américain.

Il n'y a pas de norme standard pour l'alliage, de ce fait, sa composition peut varier considérablement en fonction de l'utilisation finale que l’on souhaite en faire. Ainsi, il y a de nombreux contrats à terme pour l’acier, ce qui en fait une matière première difficile à négocier. IG propose de négocier l'acier indirectement en spéculant sur les matières premières qui le constituent, en particulier le minerai de fer.

3. Le pétrole brut : West Texas Intermediate (WTI)

Le pétrole WTI pour West Texas Intermediate, appelé pétrole brut US sur la plateforme IG, fait référence au deuxième type de pétrole brut de la liste. Il s'agit d'un autre pétrole "léger non corrosif" de grande qualité, dont la teneur en soufre et la densité sont encore plus faibles que celles du brent. Le pétrole WTI est extrait dans divers États américains, dont le Texas, la Louisiane et le Dakota du Nord, puis envoyé à Cushing en Oklahoma, pour en définir le cours.

Par le passé, les cours du WTI dépendaient directement de la consommation américaine. Cushing étant une région enclavée, le transport du pétrole était difficile vers l’international et entraînait une divergence dans le coût des barils de pétrole WTI et du Brent. Toutefois, la récente inversion du "pipeline Seaway" (voie maritime) dans le but d’acheminer le pétrole de Cushing à Freeport au Texas (dans le golfe du Mexique) - plutôt que dans la direction opposée - a facilité l'exportation du produit, dont les prix sont généralement plus étroitement liés à ceux du brent.

4. Le soja

Le soja connu aux États-Unis sous le nom de "graines de soja", est une matière première importante, principalement car elle est riche en protéines et relativement bon marché à produire. Les graines de soja sont utilisées dans la fabrication de divers produits alimentaires et agricoles, notamment la farine de soja (aliment pour animaux), l'huile de soja et les substituts de viande et de produits laitiers comme le tofu et le lait de soja. Elles peuvent également être utilisés pour produire du biodiesel. La majorité est cultivée aux États-Unis, suivi du Brésil, de l'Argentine, de la Chine et de l'Inde.

Les cours du soja peuvent être influencés par la demande d'aliments animaliers, de biodiesel et de substituts de viande ou de produits laitiers, ainsi que par les facteurs influant sur l'offre, comme les conditions climatiques inhabituelles. Étant donné que les États-Unis en sont un producteur majeur, les prix peuvent également être influencés par la force du dollar américain, ils sont généralement à la hausse (en valeur nominale) lorsque le dollar américain baisse, et vice versa. En 2018, les spéculations sur les droits de douane chinois sur le soja américain et leur mise en œuvre éventuelle, ont également eu un impact considérable sur le cours du soja.

5. Le minerai de fer

Le minerai de fer est composé de pierres et de minéraux à partir desquels le fer est extrait. La grande majorité de ces minerais de fer est utilisée dans la fonte brute qui, à son tour, est utilisée dans la production d'acier. Cependant, le fer extrait peut également être utilisé pour la production de fer forgé, d’aimants et de catalyseurs destinés à des utilisations industrielles et chimiques diverses. Le fer est une matière première très abondante et relativement facile à extraire. De ce fait, l'offre a traditionnellement été suffisante pour satisfaire la demande, et les prix gardent une relative stabilité.

Toutefois, depuis 2000, il y a eu d'importantes fluctuations de prix dues au changement dans les habitudes de consommation en Chine. Le pays s'est rapidement urbanisé, nécessitant de grandes quantités d'acier, et a connu une croissance économique phénoménale. De ce fait, les tarifs fixés par Donald Trump ont également eu un effet indirect sur le minerai de fer, dont les prix ont baissé en raison d'une baisse de la demande.

6. Le maïs

Le maïs est une matière première agricole importante. Il s'agit d'une source alimentaire surtout utilisée pour la production d'aliments pour animaux, d'éthanol, de sirop de maïs et d'amidon. Il existe plusieurs variétés de maïs, les principales étant le maïs denté, corné, en grain, soufflé, en farine ou encore le maïs sucré. Les États-Unis cultivent la majeure partie du maïs mondial, suivis de la Chine, du Brésil et de l'Argentine.

Comme pour le soja, le cours du maïs dépend étroitement de la demande en aliments pour animaux et en biocarburants, ainsi que de la force du dollar américain et des conditions climatiques. Les subventions agricoles, surtout américaines, peuvent également influer sur les cours. Actuellement, la production de maïs est fortement subventionnée aux États-Unis, ce qui aide à stimuler sa production et contribue à maintenir un approvisionnement mondial élevé.

7. L’or

Depuis des millénaires, l'or est un métal précieux extrêmement prisé en raison de sa couleur jaune métallique et de son éclat. Aujourd'hui, il est principalement utilisé pour la production de bijoux et comme un atout pour l'investissement. Cependant, une petite quantité est également utilisée dans l'industrie car l’or est très résistant à la plupart des réactions chimiques et conduit également l'électricité. La Chine est le pays qui extrait le plus d’or, suivi par l'Australie, la Russie et les États-Unis.

L'or est généralement considéré comme une valeur dite "refuge", car il a tendance à conserver sa valeur ou à augmenter en période d'incertitude économique et politique. De ce fait, de nombreux traders ont tendance à investir dans l'or lorsque le dollar baisse, et donc le cours de l'or suit souvent une tendance inverse à celle du dollar. En savoir plus sur les facteurs qui influencent les cours de l'or.

8. Le cuivre

Le cuivre est un métal de base important parce qu'il est un excellent vecteur de chaleur et d'électricité, et qu'il résiste à la corrosion ainsi qu’aux intempéries. Il est principalement utilisé pour la fabrication de fils électriques, de tuyaux, de tuiles et d’équipement industriel. Toutefois, il sert également dans la production d'alliages, dont le laiton et le bronze. Le cuivre est principalement extrait au Chili, mais également en Chine, au Pérou et aux États-Unis.

En raison de son rôle important dans les secteurs industriels et de l’électronique, le prix du cuivre peut fluctuer considérablement en fonction de la production économique. L'offre, en revanche, peut être impactée par des conflits commerciaux, les saisons (climat) et des problèmes d'infrastructure, en particulier chez les principaux fournisseurs sud-américains tels que le Chili et le Pérou.

9. L’aluminium

L'aluminium est un autre métal de base important, exceptionnellement léger et résistant à la corrosion. Il est souvent combiné à d'autres éléments comme le cuivre, le zinc et le magnésium dans le but de former des alliages à la fois solides et légers. Ainsi, l'aluminium, tout comme les alliages qui en contiennent, est un élément important pour les utilisations commerciales telles que la fabrication de véhicules et d'avions, le secteur de l'emballage (boîtes de conserve par exemple) et de la construction. La majeure partie de l'aluminium est produite en Chine, suivie de la Russie, du Canada et de l'Inde.

Les prix du pétrole et de l'électricité peuvent influer sur le prix de l'aluminium, car la séparation des minerais est très énergivore. La demande est influencée par l'industrie manufacturière et de la construction, de ce fait, le développement d'économies comme la Chine peut avoir un réel impact sur ses prix. Comme pour d’autres matières premières, l'administration Trump a imposé des droits de douane sur l’aluminium cette année, la politique américaine est donc susceptible d’avoir des répercussions sur les cours de l'aluminium.

10. L’argent

L'argent est le deuxième métal précieux de notre liste, également très prisé depuis des milliers d'années. Contrairement à l'or, environ 50 % de la demande d'argent est utilisée dans l’industrie, comme la production de panneaux solaires, les films (pellicules) photographiques et les contacts électriques. Toutefois, une grande partie de la demande en argent vient des bijoutiers et des investisseurs, comme pour l'or.

L'argent est également considéré comme une valeur dite "refuge" ce qui cause une augmentation fréquente de sa valeur en période d'incertitude économique. Cependant, l'or est souvent considéré comme un investissement plus fiable, vu que sa valeur est moins dépendante de la demande du secteur industriel qui est souvent impacté lorsque la production économique est en baisse. Pour ce qui est de l'offre, l'argent est le plus souvent extrait de minerais d'autres métaux, en particulier le cuivre, les fluctuations de la demande pour ces autres métaux peuvent donc influer sur le prix de l'argent.

Comment investir sur les matières premières

En conclusion, chaque matière première est différente. Les facteurs qui influencent le cours du pétrole, par exemple, sont très différents de ceux qui influent sur le cours de l'or. De ce fait, il est très important d'effectuer une analyse approfondie du marché que vous choisirez avant d’ouvrir une position, en tenant compte de tous les facteurs qui pourraient impacter les cours des matières premières sous-jacentes.

En savoir plus sur le trading des matières premières avec IG.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.