Comment identifier des actions sous-évaluées

Si un investisseur peut identifier une action à un cours différent de sa « juste » valeur, il a la possibilité de réaliser un profit. Découvrez huit façons d’identifier des actions sous-évaluées et comment les négocier.

Que sont les actions sous-évaluées ?

Une action sous-évaluée est une action dont le cours est inférieur à sa valeur réelle, ou « juste » valeur. Les actions peuvent être sous-évaluées pour de nombreuses raisons, notamment le manque de notoriété de la société, une mauvaise presse et les krachs boursiers. L’une des hypothèses clés de l’analyse fondamentale est que les cours corrigeront avec le temps pour refléter la juste valeur d’un actif, créant ainsi des opportunités de profit.

Il ne suffit pas de trouver des actions bon marché pour identifier des actions sous-évaluées. Le but est de rechercher des actions de qualité dont les cours sont inférieurs à leur juste valeur, plutôt que des actions bon marché mais inutiles. La différence est que les actions de qualité prendront de la valeur à long terme. De nombreux traders et investisseurs aiment reproduire la stratégie de Warren Buffett, qui a toujours consisté à identifier des actions sous-évaluées et celles ayant le potentiel d’évoluer à long terme.

N’oubliez pas que vous devriez toujours rassembler les informations financières nécessaires d’une action que vous souhaitez négocier et ne pas prendre de décision uniquement selon votre avis personnel.

Pourquoi les actions deviennent-elles sous-évaluées ?

Les actions deviennent sous-évaluées pour différentes raisons, notamment :

  • Changements sur le marché : des krachs boursiers ou des corrections peuvent entraîner une baisse des cours des actions
  • Mauvaises nouvelles : les actions peuvent devenir sous-évaluées en raison d’une mauvaise presse ou de changements économiques, politiques et sociaux
  • Variations cycliques : les actions de certains secteurs réalisent une mauvaise performance durant certains trimestres, ce qui a un impact sur les cours
  • Résultats mal évalués : lorsque les actions ne réalisent pas les performances attendues, les cours peuvent chuter

Comment identifier des actions sous-évaluées ?

Pour identifier des actions sous-évaluées, les traders utilisent l’analyse fondamentale et technique. L’analyse fondamentale est une méthode permettant d’évaluer la valeur d’un actif en étudiant des événements et influences externes, ainsi que les bilans financiers et les tendances du secteur. L’analyse technique est une méthode permettant d’étudier et de prédire les variations de cours à l’aide de graphiques et données historiques.

Les traders devraient utiliser ces deux méthodes pour identifier des actions sous-évaluées car cela permet d’obtenir un meilleur aperçu du marché. Les traders devraient tenir compte des principaux ratios de l’analyse fondamentale tout en réalisant une analyse technique.

Huit moyens d’identifier des actions sous-évaluées

Huit ratios sont particulièrement populaires auprès des traders et des investisseurs pour l’analyse fondamentale. Les ratios ci-dessous peuvent être utilisés pour identifier des actions sous-évaluées et déterminer leur valeur réelle :

  1. Ratio prix au bénéfice (PER)
  2. Ratio d’endettement
  3. Rentabilité des capitaux (RCP)
  4. Rendement de bénéfice
  5. Rendement de dividende
  6. Ratio de liquidité générale
  7. Ratio price-earnings to growth (PEG)
  8. Ratio price-to-book (P/B)

Dans la section suivante, nous analysons en détail chacun de ces ratios. Souvenez-vous que la définition d’un « bon » ratio varie selon le secteur car ils subissent tous des pressions concurrentielles différentes.

Ratio prix au bénéfice (PER)

Le ratio PER d’une société est le moyen le plus populaire de mesurer sa valeur. Il indique combien vous devriez dépenser pour réaliser un profit d’1 $. Un ratio PER faible peut indiquer que les actions sont sous-évaluées. Le ratio PER est calculé en divisant la valeur d’une action par le bénéfice par action. Le bénéfice par action se calcule en divisant le résultat net de la société par le nombre d’actions en circulation.

Exemple de ratio PER : Vous achetez des actions ABC à 50 $ par action. ABC a 10 millions d’actions en circulation et génère un profit de 100 millions de dollars. Cela signifie que le bénéfice par action est de 10 $ (100 millions/10 millions) et que le ration PER est de 5 (50 $/10 $). Vous devrez donc investir 5 $ pour chaque dollar de profit.

Ratio d’endettement

Le ratio d’endettement mesure la dette d’une société par rapport à ses actifs. Un ratio élevé peut indiquer que la société obtient la plupart de ses fonds en empruntant, et non par ses actionnaires. Cependant, cela ne signifie pas nécessairement que son action est sous-évaluée. Pour le savoir, le ratio d’endettement d’une société doit toujours être comparé à la moyenne de celui de ses concurrents. En effet, un « bon » ou « mauvais » ratio varie selon le secteur. Le ratio d’endettement est calculé en divisant le passif par les fonds propres des actionnaires.

Exemple de ratio d’endettement : ABC a une dette d’1 milliard de dollars et 500 millions de dollars de fonds propres. Le ratio d’endettement serait donc de 2 (1 milliard/500 millions). Cela signifie qu’il y a 2 $ de dette pour chaque dollar de fonds propres.

Rentabilité des capitaux (RCP)

La RCP est un pourcentage qui mesure la rentabilité d’une entreprise par rapport à ses fonds propres. La RCP est calculée en divisant le revenu net par les fonds propres des actionnaires. Une RCP faible peut indiquer que les actions sont sous-évaluées car la société génère des revenus importants par rapport au montant de l’investissement des actionnaires.

Exemple de RCP : ABC possède un bénéfice net (revenus moins passif) de 90 millions de dollars et 500 millions de dollars de fonds propres. Ainsi, le RCP est égal à 18 % (90 millions/500 millions).

Rendement de bénéfice

Le rendement de bénéfice peut être considéré comme l’inverse du ratio PER. Au lieu d’être calculé en divisant le prix d’une action par le bénéfice, on divise le bénéfice par action par le prix d’une action. Certains investisseurs considèrent qu’une action est sous-évaluée lorsque le rendement de bénéfice est supérieur au taux d’intérêt moyen que le gouvernement américain paie lorsqu’il emprunte de l’argent (appelé rendement de trésorerie).

Exemple de rendement de bénéfice : ABC a un bénéfice par action de 10 $ et le cours de son action est de 50 $. Le rendement de bénéfice est donc de 20 % (10 $/50 $).

Rendement de dividende

Le rendement de dividende est un terme utilisé pour décrire les dividendes annuels d’une société (la portion des bénéfices payée aux actionnaires) par rapport au cours de son action. Pour calculer le pourcentage, vous devez diviser le dividende annuel par le cours actuel de l’action. Les traders et les investisseurs privilégient les sociétés ayant des rendements de dividende importants, signe de stabilité et de profits substantiels.

Exemple de rendement de dividende : ABC paie des dividendes de 5 $ par action chaque année. Le cours actuel de l’action est de 50 $, ce qui signifie que le rendement de dividende est de 10 % (5 $/50 $).

Ratio de liquidité générale

Le ratio de liquidité générale d’une société mesure sa capacité a rembourser ses dettes. Il est calculé en divisant les actifs par le passif. Un ratio de liquidité générale inférieur à 1 signifie généralement que les actifs disponibles ne suffisent pas à couvrir le passif. Plus le ratio est faible, plus les chances que le cours de l’action baisse sont élevées, jusqu’à devenir sous-évaluées.

Exemple de ratio de liquidité générale : ABC a 1,2 milliard de dollars d’actifs et 1 milliard de dollars de passif (dettes). Le ratio de liquidité générale est donc de 1,2 (1,2 milliard/1 milliard).

Ratio price-earnings to growth (PEG)

Le ratio PEG compare le ratio PER et le pourcentage de croissance annuelle du bénéfice par action. Si une société possède des bénéfices solides et un faible ratio PEG, cela peut indiquer que son action est sous-évaluée. Pour calculer le ratio PEG, divisez le ratio PER par le pourcentage de croissance annuelle du bénéfice par action.

Exemple de ratio PEG : Le ratio PER d’ABC est de 5 (cours de l’action divisé par le bénéfice par action) et son taux de croissance annuelle du bénéfice est de 20 %. Le ratio PEG est donc de 0,25 (5/20 %).

Ratio price-to-book (P/B)

Le ratio P/B est utilisé pour évaluer le cours actuel du marché par rapport à la valeur comptable de la société (actifs moins passif, divisé par le nombre d’actions en circulation). Pour le calculer, divisez le cours du marché par action par la valeur comptable par action. Une action peut être sous-évaluée si le ratio P/B est inférieur à 1.

Exemple de ratio P/B : Les actions ABC se vendent à 50 $ par action et sa valeur comptable est de 70 $, ce qui signifie que le ratio P/B est de 0,71 (50 $/70 $).

Comment trader des actions sous-évaluées ?

Pour trader des actions sous-évaluées, commencez par calculer les huit ratios décrits ci-dessus. L’objectif principal est d’identifier des actions dont les ratios s’écartent de la norme du secteur. Attention, si ces ratios sont utiles, ils ne doivent être utilisés que pour votre analyse fondamentale. Il faut réaliser une analyse technique approfondie en complément pour obtenir un aperçu complet du marché.

Pour en savoir plus sur l’analyse technique et fondamentale, rendez-vous sur IG Academy.

Après avoir identifié les actions que vous souhaitez négocier, vous pouvez spéculer sur leurs cours grâce à un compte de trading sur CFD. En tradant des actions, vous pouvez ouvrir une position lorsque les ratios s’écartent de la norme du secteur et clôturer votre position lorsqu’ils reviennent à la normale.

Date de publication : 2021-02-15T08:09:50+0000


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Saisissez les opportunités sur actions

Positionnez-vous à la hausse ou à la baisse sur des milliers d’actions avec les CFD.

  • Bénéficiez d’une exposition totale sur les marchés en n’immobilisant qu’une petite partie de votre capital
  • Tradez avec des spreads à partir de 0,1 point seulement
  • Obtenez davantage de visibilité sur le carnet d'ordres avec un accès direct au prix du marché

Vous voyez des opportunités à saisir sur le marché des actions ?

Entraînez-vous sans risque sur votre compte démo et découvrez si vous êtes sur la bonne voie.

  • Connectez-vous à votre compte démo
  • Prenez position
  • Découvrez si votre intuition est bonne

Vous voyez des opportunités à saisir sur le marché des actions ?

Ne manquez pas votre chance et créez un compte réel pour les saisir.

  • Investissez sur une large gamme d’actions populaires
  • Analysez et placez vos ordres de manière transparente sur des graphiques clairs et rapides
  • Consultez et réagissez aux dernières actualités directement sur la plateforme

Vous voyez des opportunités à saisir sur le marché des actions ?

Ne manquez pas votre chance et créez un compte réel pour les saisir.

Pour aller plus loin

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.