Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 73% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Les clients professionnels peuvent perdre plus que leur capital investi. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 73% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Les clients professionnels peuvent perdre plus que leur capital investi.

Que sont les produits exotiques financiers et comment fonctionnent-ils ?

Les produits exotiques sont par nature des instruments financiers complexes, volatils et atypiques qui offrent un mécanisme de gestion des risques aux grands acteurs du marché. Découvrez ce marché atypique et ses atouts.

Qu’est-ce qu’un produit exotique ?

En finance le terme exotique est utilisé sur des produits financiers ou des devises considérés de manière marginale et qui se caractérisent par une volatilité des cours élevée.

Un produit exotique est un produit financier dérivé avec des caractéristiques complexes et qui est souvent utilisé par des investisseurs particuliers aguerris ou des spécialistes des marchés financiers. Il est créé par des institutions financières comme les banques pour des hedge funds qui ont des problèmes de couvertures ou de liquidités sur certains marchés financiers.

Les produits dérivés exotiques, qui représentent une petite partie des produits dérivés, sont moins répandus sur le marché parce qu’ils impliquent un degré de difficulté plus important en raison de leurs faibles caractéristiques conventionnelles.

Des produits comme les options à barrière, les swaps de devises, les CDO (collateralised debt obligations) sont considérés comme des produits financiers exotiques.

Découvrez les différentes solutions d’investissement offertes par IG.

À quoi sert un produit dérivé exotique ?

Contrairement aux dérivés standards (appelés aussi vanille), les produits dérivés exotiques peuvent être basés, par exemple, non pas sur un, mais sur plusieurs titres sous-jacents. Cependant, les deux types d'instruments offrent une alternative à la demande de couverture face au risque lié à la volatilité des prix.

Quelles sont les caractéristiques des produits dérivés exotiques ?

Marché

De gré à gré (OTC)

Utilisation fréquente

Un mécanisme de gestion de risques des agents du marché tels que les grandes entreprises et les gouvernements

Fonction

Couvrir la demande de couverture de risques sur des marchés atypiques

Avantages

Atténuer les risques, compenser les coûts et protéger le portefeuille

Inconvénients

Une stratégie spéculative à haut risque

Types de dérivés exotiques

Dérivés sur l'électricité, les transports (fret), climatiques et environnementaux, etc.

Comment fonctionnent les produits exotiques ?

Parce qu'ils ne sont pas un produit standard, en raison de leur complexité et du caractère atypique de leurs actifs sous-jacents, les produits dérivés exotiques sont généralement des produits négociés de gré à gré, même si certains contrats peuvent également être émis sur les marchés financiers. Il existe un certain nombre de raisons pour lesquelles un marché boursier pourrait lancer des produits dérivés non conventionnels ou exotiques, notamment pour capter l'attention et stimuler un marché financier, renforcer les volumes de transactions et attirer de nouveaux clients.

La gestion des produits dérivés se fait au travers d'instruments tels que les swaps, les futures, les options et les contrats turbos, comme le Turbo24 offert par IG. Les options exotiques, que l'on trouve couramment au travers d'options et de contrats à terme, peuvent différer des options traditionnelles à la fois par leur structure de paiement et leur période d'expiration. Elles sont souvent largement conçues pour couvrir la stratégie risque-rendement de l'investisseur.

Découvrez ce qu’est un warrant est quelle est sa fonction.

Quelques exemples de produits dérivés exotiques

Les instruments financiers classés comme produits dérivés exotiques comprennent ceux dont les valeurs sous-jacentes sont basées sur l'approvisionnement en énergie, sur les coûts de transport (dérivés du fret) ou encore sur les phénomènes climatiques et les émissions de carbone.

Parmi les produits exotiques, nous retenons :

  • Les produits dérivés sur énergie

  • Les produits dérivés climatiques

  • Les produits dérivés météorologiques

  • Les produits dérivés sur environnement

  • Les dérivés de fret

  • Les autres produits exotiques dérivés.

Les produits dérivés sur énergie

Un produit dérivé sur l’énergie est un contrat qui repose sur un actif sous-jacent comme le gaz naturel, l’huile brute, ou l’électricité. Les dérivés énergétiques sont des produits exotiques qui peuvent inclure les contrats négociés en bourse (comme les futures et les options) ou encore les produits négociés de gré à gré (comme les contrats à terme et les swaps).

Les producteurs et entités ayant une forte consommation d'électricité peuvent opter pour des dérivés électriques comme mesure de couverture en cas d'évolution défavorable de l'actif sous-jacent, y compris des pics imprévus ou des hausses extrêmes des prix de l'énergie. Les facteurs qui peuvent affecter les coûts de l'énergie électrique sont divers, de l'interruption de la chaîne d'approvisionnement et des problèmes d'infrastructure, aux conflits sur la scène politique ou aux catastrophes naturelles et aux variations extrêmes des conditions climatiques.

Ces contrats sont négociés au NYMEX à New York, au TOCOM à Tokyo ou encore au marché officiel des options et contrats à terme financiers (MEFF) en Espagne.

Personnalisez votre trading et vos possibilités avec les produits barrières et les options vanilles.

Les produits dérivés climatiques

Les produits dérivés climatiques sont des produits financiers qui servent à se couvrir contre des risques liés au climat. L’actif sous-jacent dans ce contrat (qui peut être la température, les tempêtes, le tremblement de terre, les inondations, etc…) n’a aucune valeur mais est mesuré par les conditions météorologiques dans une zone géographique donnée.

Les dérivés climatiques sont utilisés par des entreprises du secteur de l'agriculture, de l'énergie, de la construction et de l'hôtellerie, des producteurs de boissons et même certains gouvernements. Ils servent de mécanisme de couverture contre les effets possibles sur l'offre ou la demande de produits et services causés par des variations climatiques extrêmes, y compris les sécheresses, les étés ou les hivers avec des températures extrêmes ou inhabituelles, et les précipitations excessives pour n'en nommer que quelques-uns.

Les dérivés climatiques sont négociables à tout moment, et reposent sur l'anticipation des entrepreneurs face au risque climatique. Ils sont négociés sur le Chicago Mercantile Exchange (CME) aux États-Unis. Euronext a aussi lancé sa filiale Euronext Liffe en Europe. En France, c’est Powernext qui s’occupe de ce marché.

Les produits dérivés météorologiques

Les dérivés météorologiques sont utilisés pour se couvrir contre les risques associés à des conditions météorologiques défavorables ou imprévues. Cette sous-classe d'instruments financiers repose sur des sous-jacents tels la pluviométrie totale, les précipitations et l'humidité provenant des données météorologiques observées par une station météorologique.

Les produits météorologiques sont une bonne alternative de gestion de portefeuilles pour les acteurs du marché financier qui sont directement ou indirectement exposés aux phénomènes météorologiques. Ce produit dérivé exotique peut être utilisé par les agriculteurs pour se protéger contre les mauvaises récoltes causées par des pluies insuffisantes ou encore contre des pluies excessives qui peuvent affecter la récolte.

Le Chicago Mercantile Exchange (CME) négocie, par exemple, divers contrats à terme liés aux précipitations sous forme de neige et de pluie pour divers régions et pays, ainsi que des contrats à terme d'ouragan et de température.

Les produits dérivés sur l’environnement

L'intérêt continu pour le changement climatique et les réglementations orientées vers la décarbonation ont donné naissance à un nouveau type de marché basé sur l'impact environnemental. Partant d'une classe d'actifs basée sur les émissions de carbone, les différentes entités de marché cherchent à négocier des crédits ou des droits liés au niveau d'émission (permis d'émission), ce que l'on appelle un système de plafonnement et d'échange (tap and trade).

Le Chicago Climate Exchange a créé en 2004 des contrats à terme pour acheter et vendre des droits d'émission, tandis que l'Union européenne a lancé son propre marché officiel en 2005, le EU Emissions Trading System (EU ETS).

Ces dérivés exotiques ont fait l'objet de critiques sur divers fronts, notamment parce qu'ils offrent un mécanisme de négociation sur les permis d'émission, donnant à leur tour aux entreprises et aux gouvernements un moyen d'obtenir une couverture sans nécessairement avoir à modifier des facteurs comme les normes de production et d'utilisation de l'énergie. Le portefeuille d'entités réglementées dans le cadre des émissions comprend des installations industrielles, des centrales électriques et des compagnies aériennes.

Les dérivés de fret

Les dérivés sur le fret, qui comprennent les contrats à terme sur swaps, les anciens « accords de fret à terme », les accords de swap de conteneurs, les dérivés de fret sur conteneurs et les dérivés de fret « livrables physiques », sont des instruments financiers utilisés pour négocier des contrats à terme de fret en se fondant sur des prévisions concernant les prix futurs du fret sur divers marchés.

Ils sont souvent utilisés par les armateurs et les exploitants, les sociétés pétrolières, les sociétés de négoce et les maisons céréalières pour couvrir leurs risques et se prémunir contre la volatilité des prix dans la chaîne d'approvisionnement. Les dérivés de fret sont aussi utilisés par certains investisseurs comme les hedge funds qui profitent de la volatilité et des mouvements du marché en faveur de leurs clients.

Il existe cinq chambres de compensation pour le fret : NOS Clearing / NASDAQ OMX Commodities, l'European Energy Exchange (EEX), le Chicago Mercantile Exchange (CME Clearport), ICE Futures Europe, SGX et le Shanghai Shipping Freight (la première bourse de fret électronique au monde). Les contrats de transport à terme (FFA), qui sont les dérivés de fret les plus utilisés, se négocient de gré à gré suivant les termes de la FFABA (Forward Freight Agreement Broker Association).

Les dérivés de propriété

Ce contrat financier repose sur la valeur d'un sous-jacent immobilier actif. Il prend souvent la forme d'un swap de rendement total ou d’un contrat à terme. Les dérivés immobiliers offrent aux investisseurs l’avantage de réduire leur exposition au marché immobilier, de couvrir un actif physique, de spéculer sur le marché financier ou encore de changer son portefeuille de l’immobilier commercial à l’immobilier industriel.

Les seuls indices utilisés pour la rédaction de contrats dérivés immobiliers au Royaume-Uni sont les différents indices immobiliers publiés par la Banque de données sur les immeubles de placement (IPD). Les indices IPD (qui couvrent environ 12 000 investissements immobiliers détenus directement au Royaume-Uni) sont aussi utilisés dans un certain nombre d'autres pays tels que l'Australie, la France, l'Allemagne, l'Italie, le Japon et la Suisse.

Les autres produits exotiques dérivés

D'autres produits dérivés créés spécifiquement pour couvrir les risques sur les marchés tels que la scène politique, le pouvoir d'achat (augmentation des prix ou inflation) et les niveaux d'emploi peuvent également être trouvés dans cette sous-classe. De même, des contrats exotiques moins réussis ont été observés, comme les contrats à terme sur les films américains (Domestic Box-Office Receipt ou DBOR), qui ont été censurés peu après leur lancement en 2010.

Comment négocier les produits dérivés exotiques ?

Bien que les dérivés exotiques offrent un mécanisme de couverture pour le portefeuille des investisseurs et des entreprises, il s'agit d'instruments sophistiqués conçus en grande partie en fonction des besoins d'acteurs de marché spécifiques. Bien que l'exécution de ces outils soit peu transférable aux portefeuilles des traders et des investisseurs particuliers, la stratégie de diversification et de gestion des risques illustre la pertinence d'un portefeuille bien équilibré face à l'imprévisibilité des marchés.

Ouvrez un compte pour commencer à trader dès aujourd’hui

Une fois que vous avez conçu votre stratégie de trading et d'investissement, le trading sur des marchés alternatifs peut vous offrir de nouvelles opportunités de réaliser des bénéfices et de continuer à affiner votre stratégie.

Découvrez comment adapter les risques et les opportunités de trading avec le Turbo24 d’IG.

Conclusion

Les produits dérivés exotiques, qui sont des instruments financiers complexes, volatils et atypiques, sont plus utilisés par des investisseurs professionnels et par les spécialistes des marchés financiers en raison de leur niveau de difficulté plus élevé. S’ils permettent de se couvrir contre certains risques de marché, ces produits, qui comportent un effet de levier amplifiant les risques de perte, exposent également à certains risques du marché comme la volatilité.

Date de publication : 2021-09-08T15:07:38+0100

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

Découvrez comment prendre position sur les marchés

Découvrez tous les marchés sur lesquels vous pouvez investir et leur fonctionnement grâce au cours d’ « Introduction aux marchés financiers » disponible sur IG Academy.

Pour aller plus loin

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui fait de nous les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.