Comment fonctionne le trading sur barrières ?

Chapitre 1 sur 3

Que sont les produits barrières ?

Les produits barrières vous permettent de spéculer sur les variations de cours des marchés financiers avec un risque limité. Dans les leçons suivantes, vous apprendrez comment votre dépôt initial peut être moins important pour une barrière que pour une position CFD similaire, et vous découvrirez également comment définir une limite absolue à vos pertes potentielles grâce aux produits barrières.

Tout comme les CFD, les produits barrières (ou produits à barrière désactivante) sont des produits financiers dérivés qui se négocient sous forme de contrats. Lorsque vous négociez des barrières, vous n’êtes pas propriétaire des actifs physiques mais, vous négociez le cours de la barrière elle-même, qui est dérivée de celui d’un marché financier sous-jacent. Par exemple :

  1. Le forex, avec des paires de devises comme l’EUR/USD ou l’EUR/GBP
  2. Les indices comme le DAX, le CAC, etc.
  3. Les matières premières comme l’or, l’argent et le pétrole

Supposons que vous pensez que le cours du pétrole va augmenter. Vous pourriez ouvrir une barrière sur le pétrole et réaliseriez un profit si son cours évoluait comme vous l’aviez anticipé. Plus le marché évolue en votre faveur, plus vos gains potentiels seront élevés. De la même manière, si les cours du pétrole chutaient sous le cours auquel vous avez ouvert votre position, vous subiriez une perte.

Comme vous n’êtes jamais propriétaire de l’actif sous-jacent, vous pouvez également utiliser les produits barrières pour prendre position à la baisse. Lorsque vous investissez sur une possible baisse d’un marché, vous « êtes court ». À l’inverse, si vous investissez sur une hausse, vous « êtes long ».

Techniquement, les barrières sont un type d’option, mais ne laissez pas ce terme vous décourager. Les barrières ont des fonctionnalités qui les rendent plus flexibles et plus facile à comprendre que des options traditionnelles.

Le niveau de knock-out fait partie de l’une de ces fonctionnalités. Le niveau de knock-out est la « barrière » qui donne à ce type de produits leur nom. Il s’agit du niveau auquel votre option barrière sera automatiquement clôturée si le cours sous-jacent l’atteint.

Le niveau de knock-out est garanti contre le risque de slippage et vous donne donc un contrôle absolu sur votre risque. Vous définirez votre niveau de knock-out avant d’ouvrir votre position, vous saurez donc exactement quand votre position sera clôturée si le marché se retourne contre vous. Cela vous permet de limiter strictement votre perte potentielle maximum, tout comme un stop garanti le ferait sur une position CFD.

Vous devrez payer un faible coût si votre niveau de knock-out, qui garantit votre protection, est déclenché. Ce coût est inclus au moment où vous passez votre ordre et il vous est remboursé si vous clôturez votre position avant que le knock-out ne soit déclenché. Dans certains cas, le coût du knock-out change avant que la position ne soit ouverte, par exemple si le marché entre dans une période de volatilité accrue attendue. Cela affectera ce que vous payez ainsi que vos gains et pertes potentiels.

La cotation des barrières est également plus transparente que les options traditionnelles. Si celles-ci sont souvent cotées selon différents facteurs difficiles à suivre, le prix des barrières évolue à hauteur d’un pour un par rapport au cours du marché sous-jacent, tout comme le prix d’un CFD. Cela signifie que pour chaque point de mouvement sur le marché, le prix de l’option barrière variera aussi d’un point. La seule exception se produit lorsque le coût du knock-out change comme décrit ci-dessus : le prix de l’option variera alors d’un montant égal à l’évolution de ce coût.

Négocier un produit barrière

Contrairement à de nombreuses autres formes de produits dérivés, les produits barrières peuvent uniquement être ouverts à l’achat (et pas à la vente). Cependant, afin de vous permettre de vous positionner à la hausse ou à la baisse sur les marchés, il existe deux types de produits barrières : les calls (pour investir à la hausse) et les puts (pour investir à la baisse).

Si vous pensez que le cours du marché sous-jacent va augmenter, vous choisirez d’acheter une barrière call. Les niveaux de knock-outs disponibles seront placés en dessous du cours actuel du marché.
Si vous pensez que le cours du marché sous-jacent va baisser, vous choisirez d’acheter une barrière put. Les niveaux de knock-outs disponibles seront placés au-dessus du cours actuel du marché.

Les options barrières se négocient avec des contrats standardisés, appelés « lots », évalués à 1 unité du marché sous-jacent par point de mouvement. Par exemple, les produits barrières sur le DAX sont libellés en euros et ceux sur le pétrole brut US léger sont libellés en dollars. Si vous achetiez un contrat d’une barrière call sur le DAX, vous gagneriez 1 € pour chaque point gagné par l’indice et perdriez 1 € pour chaque point perdu.

Le montant que vous payez pour ouvrir une position barrière s’appelle la prime. Elle est calculée de la façon suivante :

(Distance entre le cours du sous-jacent et le niveau de knock-out + le coût du knock-out) x taille de l'ordre en contrats

Vous payez cette prime à l’ouverture de votre position et elle correspond au montant maximum que vous pouvez perdre. Comme vous définissez votre niveau de knock-out et la taille de votre ordre, vous avez davantage de contrôle sur le montant que vous immobilisez ou la prime que vous payez pour ouvrir une position en le personnalisant selon votre effet de levier et votre appétence au risque. Ainsi, vous immobilisez potentiellement moins que la couverture requise pour une position CFD similaire. Découvrez comment cela fonctionne dans la prochaine leçon. Vous bénéficiez également de l’avantage de savoir précisément combien vous risquez de perdre pour chaque transaction.

Vous devrez aussi vous acquitter d’une faible commission à l’ouverture et à la clôture de la position. Chez IG, elle correspond à 0,1 unité de la devise du contrat par lot.

Chez IG, l’échéance d’une barrière est habituellement fixée entre 6 et 12 mois dans le futur. Vous pouvez cependant clôturer une position barrière à tout moment avant l’échéance pour prendre vos gains ou pour limiter vos pertes. Souvenez-vous que si le marché atteint le niveau de knock-out que vous avez défini, votre barrière sera automatiquement clôturée, limitant ainsi la perte maximum au montant de la prime que vous aviez payée pour ouvrir votre position.

Résumé de la leçon

  • Les produits barrières sont des produits financiers dérivés à risque limité se négociant sous forme de contrats. Techniquement, il s’agit d’un type d’option dont le prix est basé sur un actif sous-jacent
  • Elles vous permettent d’avoir davantage de contrôle sur le montant que vous immobilisez pour une transaction, vous permettant potentiellement de payer un montant potentiellement moins important que pour une position CFD similaire
  • Tout comme les CFD, les traders utilisent les barrières pour essayer de capitaliser sur les variations de cours d'un actif. Le montant des gains dépend de l’exactitude de vos anticipations
  • Techniquement, les produits barrières sont des options, mais leurs fonctionnalités les rendent plus flexibles et plus faciles à comprendre, comme par exemple le niveau de knock-out et le prix évoluant avec le sous-jacent
  • Les produits barrières peuvent uniquement être ouverts à l’achat. Pour vous positionner à la hausse ou à la baisse, vous pouvez acheter des barrières calls (long) et puts (court)
  • Les contrats sur produits barrières correspondent à une unité de la devise de référence du marché par point de mouvement
  • La prime que vous payez à votre entrée en position correspond à votre risque maximum, et elle est définie par le cours du sous-jacent, le niveau du knock-out et le nombre de contrats que vous souhaitez négocier
Leçon complétée