Analyse fondamentale

Chapitre 7 sur 8

Compréhension du compte de résultat

Dans cette leçon, nous allons étudier le dernier état financier qu’il est nécessaire d’examiner avant d'expliquer comment synthétiser votre analyse et décider de ce que vous allez négocier.

Le compte de résultat mesure les performances financières de l’entreprise sur une période établie. Elle s’appuie sur une équation comptable fondamentale :

Résultat = recettes – dépenses

En effet, le compte de résultat est un document comptable qui illustre la rentabilité future de l’entreprise, en comparant la valeur des ventes effectuées à leur coût. En clair, si effectuer une vente vous coûte plus cher que ce qu'elle vous rapporte c'est qu’il existe un défaut fondamental dans votre modèle commercial.

Vous serez amené à voir les éléments suivants dans le compte de résultat :

  • Ventes nettes : les ventes de biens et de services aux clients
  • Coût des ventes : le coût de production des produits vendus. Un fabricant, par exemple, y inclurait les matières premières, le travail et les frais indirects de production
  • Produits bruts : définis comme les recettes totales moins le coût des biens vendus
  • Frais de vente, dépenses administratives et autres frais généraux : dépenses opérationnelles de l’entreprise. La tendance montrée par ces dépenses est un bon indicateur de l’efficacité de l’équipe de direction
  • Résultat d'exploitation : le bénéfice de l’entreprise avant intérêts, impôts et éléments spéciaux
  • Intérêt décaissé : illustrant les emprunts d’une entreprise
  • Résultat avant impôt : bénéfice avant impôt sur le revenu. Il s’agit d’un bon indicateur de rentabilité
  • Impôts sur le revenu : une estimation de l’impôt sur le revenu qu’une entreprise s'attend à payer pour la période établie
  • Charges extraordinaires : les montants annulés imputés au produit, par exemple suite à des opérations de restructuration ou à des activités abandonnées
  • Résultat net : le solde, illustrant la rentabilité de l’entreprise (ou ses pertes)

Complétez votre analyse

Après avoir étudié toutes les données et d’autres informations liées à l’entreprise, vous pouvez enfin tout rassembler. En gardant à l'esprit que l’objectif est d’évaluer l’entreprise, vous pouvez déterminer si elle semble actuellement surévaluée ou sous-évaluée.

En effet, vous devez déterminer si l'entreprise semble prête à connaître une croissance ou non. A-t-elle un potentiel caché ou présente-t-elle des écueils ? Dans le fond, vous cherchez à mettre au jour tous les facteurs qui pourraient influencer l’avenir de l’entreprise et qui n’ont pas encore été pris en considération par les marchés.

Cette étape du processus analytique n'est pas une science exacte. Il s’agit davantage de réfléchir et d’appréhender toutes les données comme un ensemble, tout en restant aussi objectif que possible.

Si l’intuition peut entrer en jeu, il est essentiel de veiller à ce qu’aucun préjugé ou sentiment personnel n’influence votre jugement. Par exemple, nous avons tous nos marques préférées, mais l’attirance pour les produits d’une entreprise en particulier ne fait pas nécessairement de ses actions un bon investissement.

Pour en savoir plus sur les façons d’éviter les préjugés et les influences émotionnelles, consultez notre rubrique « La psychologie en finance ».

Choix de titres

Avec le temps, vous allez développer vos propres méthodes pour choisir les titres que vous souhaitez négocier. Les opinions diffèrent concernant les données et les ratios les plus significatifs, mais certains sont communément reconnus comme importants.

Nous avons par exemple évoqué plus haut le ratio d’endettement/fonds propres, mais vous devez également observer le ratio cours/ventes, un indicateur d’évaluation calculé en divisant la capitalisation boursière d’une entreprise par son dernier chiffre de recettes.

Le cours de l’action étant un élément central de l’analyse fondamentale, de nombreux analystes utilisent les ratios incluant le cours actuel. Gardez à l’esprit que le cours de l’action d’une entreprise est égal à sa capitalisation boursière divisée par le nombre de titre émis.

Agissez sur la base de votre analyse

Après avoir sélectionné un titre qui présente un potentiel à vos yeux, la dernière décision consiste à déterminer comment vous allez le négocier. Deux aspects sont à prendre en compte :

Allez-vous adopter une position longue ou courte (acheter ou vendre) ?
Allez-vous effectuer une transaction à court terme ou investir à plus long terme ?

La première question consiste à décider si vous attendez que le cours de l’action monte ou baisse. La seconde question dépend de vos objectifs personnels : profit immédiat, croissance progressive ou revenu de dividende, mais aussi de vos attentes vis-à-vis de l’entreprise.

Question

Supposons que vous cherchez à investir à court terme plutôt que de conserver une action dans une démarche d’investissement à long terme. Vous avez analysé deux entreprises qui apparaissent l’une et l’autre comme ayant un potentiel de future croissance :
  • L’entreprise A a montré une tendance soutenue d’augmentation progressive de ses bénéfices les cinq dernières années
  • Le résultat net de l’entreprise B a récemment été affecté par des dépenses extraordinaires, ce qui a précipité la vente de titres de la part des investisseurs et frappé le cours de l’action
Laquelle de ces actions correspond le mieux à vos objectifs ?
  • a Entreprise A
  • b Entreprise B
  • c Soit A soit B
  • d Aucune des deux

Correct

Incorrect

D’une manière raisonnable, vous pouvez attendre du cours de l’action de l’entreprise B qu’il se rétablisse relativement rapidement, ce qui rendra le titre idéal pour une transaction à court terme. L’entreprise A paraît plus appropriée pour un investissement à long terme étant donné qu’elle fournit une croissance régulière et progressive.
Afficher la réponse

Résumé de la leçon

  • Un compte de résultat est un document comptable qui mesure les performances financières d’une entreprise sur une période donnée
  • Il s’appuie sur l’équation suivante : résultat = recettes – dépenses
  • Il compare la valeur des ventes effectuées à leur coût. Vous pouvez donc l’utiliser pour prévoir la future rentabilité de l’entreprise
  • Synthétisez votre analyse fondamentale en prenant en compte toutes les informations et données que vous avez accumulées puis évaluez l’image générale qu’elle présente
  • Établissez un avis objectif déterminant si le titre a un potentiel de transaction et s’il présente une valeur boursière
Leçon complétée