Analyse fondamentale

Chapitre 2 sur 8

Comment fonctionne l’analyse fondamentale ?

Plutôt que d’adopter une méthode universellement conseillée, l’analyse fondamentale peut être effectuée de plusieurs manières différentes. En effet, de nombreux analystes ont tendance à adopter une approche descendante. Elle consiste à évaluer l’image la plus large possible avant d’examiner plus précisément et progressivement les détails environnant chaque marché.

Regardons à présent comment vous pouvez effectuer cette analyse. Imaginons que vous envisagez de négocier des actions du Royaume-Uni. Vous pouvez alors suivre les étapes suivantes pour analyser le marché et déceler d’éventuelles opportunités :

Prenez en compte la situation économique globale

De manière générale, dans quel état se trouve l’économie du Royaume-Uni ?
 
Si un marché est en pleine croissance, tout porte à croire que les secteurs et les entreprises du pays vont à leur tour réaliser des bénéfices et se développer. À l’inverse, si un marché est en déclin, même les entreprises prospères peuvent être affectées.
 
Pour déterminer cela, vous pouvez analyser les données macroéconomiques en vous servant des chiffres du PIB, de la production manufacturière, de l’indice des prix à la consommation (IPC), du commerce au détail, du prix du logement ou des statistiques d’emploi. Vous pouvez également vous appuyer sur les bulletins d’information et les discours politiques, bien qu’il faille parfois être prudent avec ces derniers.

Déterminez quels secteurs d'activité peuvent être affectés

Comment les éléments macroéconomiques influencent-ils différents secteurs d’activité ?
 
Lorsqu’un marché entier est en pleine croissance, certains secteurs en tirent plus d’avantages que d'autres. Lorsque les consommateurs ont plus d'argent en leur possession, le secteur des services a par exemple tendance à tirer parti des effets de leurs dépenses croissantes. En revanche, les activités de service public ne sont généralement pas affectées.
 
Il peut aussi arriver que l’expansion économique ait un effet positif au niveau mondial ressenti par la plupart des secteurs et des entreprises. Dans ce cas, le risque global associé aux actions peut être relativement faible et il peut être utile d’adopter une stratégie tournée vers la croissance. Vous pouvez par exemple vous concentrer sur un secteur comme celui des technologies ou biotechnologies, puisque ces derniers ont tendance à croître rapidement dans des conditions favorables.
 
Par ailleurs, si on prédit le déclin d’un marché, vous êtes susceptible d’agir avec prudence, c'est-à-dire en investissant dans des entreprises stables tournées vers le revenu. Prenons l’exemple de l’achat de titres dans le secteur de l'énergie ou des services publics.
 
Vous pouvez également choisir de capitaliser selon une prévision de chute du marché en spéculant à la baisse, un concept que nous expliquons dans la leçon « Comment fonctionne la négociation boursière ». En résumé, cette technique consiste généralement à emprunter un titre dans l’intention de le revendre puis de le racheter ultérieurement à un prix moindre. Un moyen plus accessible d’adopter une position courte consiste à spéculer sur un écart financier (au Royaume-Uni ou en Irlande uniquement) ou à effectuer des opérations sur CFD, comme expliqué dans la rubrique « Spéculation sur écart financier et CFD ».

Choisissez un secteur sur lequel vous concentrer

Quel secteur semble le plus porteur ?
 
Après avoir identifié certains secteurs, il faut prendre en compte les niveaux d’offre et de demande des produits ou des services pour chacun de ces secteurs, mais également les autres facteurs influençant leurs prévisions futures. Vous pouvez évaluer la taille du marché, son taux de croissance global et l’importance du secteur dans l’économie entière.
 
Prenons l’exemple du facteur de l’électricité dans le secteur des services publics. La taille de ce marché au Royaume-Uni est liée à la taille de la population. Elle augmente donc à mesure que le nombre d’individus consommant de l’énergie s’accroît. Ce secteur est toujours soutenu par un certain niveau de demande en électricité pour faire fonctionner les activités quotidiennes, bien qu’il puisse également se développer ou se réduire sous l’influence des nouvelles technologies. Il est donc utile d’analyser quelles innovations vont bientôt toucher le marché de masse.
 
En revanche, le secteur minier a tendance à afficher un taux de croissance beaucoup plus variable, lié au coût de l’extraction de matières premières. Si les nouvelles découvertes peuvent donner une impulsion considérable, le secteur peut également être frappé par les fluctuations de la demande mondiale. Des événements tels que le ralentissement de l’économie chinoise peuvent réduire la consommation de matières premières dans le secteur de la construction, affectant ainsi les entreprises minières.
Il est fréquent de voir s’échanger de la même manière des groupes spécifiques d’actions sur les marchés boursiers. Pour cette raison, le choix du bon secteur où échanger des titres peut être plus important que celui de la bonne action d’entreprise.

Réduisez ce secteur

Quelles entreprises méritent une analyse supplémentaire ?
 
Après avoir choisi un secteur précis sur lequel vous concentrer, il faut ensuite en examiner plus attentivement les entreprises et décider lesquelles explorer davantage.
À ce stade, il est important de faire le point sur le contexte concurrentiel du secteur et sur toutes les tendances commerciales à venir. Voici quelques questions à se poser :
 
  • Quelles entreprises ont la plus large part du marché ?
  • Qui est le numéro un du marché ?
  • Existe-t-il de nouveaux acteurs ou des acteurs perturbant le marché ?
  • Existe-t-il des changements ou des évolutions imminents pouvant renverser la hiérarchie du secteur ?
  • Les avantages concurrentiels actuels risquent-ils d’être menacés ?
En analysant minutieusement l’environnement commercial, vous devriez être capable de distinguer les entreprises qui présentent un avantage par rapport à leurs concurrents. Ces dernières sont susceptibles d’être celles dans lesquelles il vaut le plus le coup d’investir. Nous expliquerons dans la leçon suivante comment approfondir leurs prévisions.

Faisons remarquer que lorsque vous effectuez une analyse fondamentale, vous devez toujours et à chaque étape « comparer ce qui est comparable ». En d'autres termes, au moment d’étudier l’économie d’un pays, vous devez la comparer à celle d'autres pays. Au moment d'évaluer des secteurs d'activité, vous devez les comparer à d’autres secteurs. Enfin, lorsque vous vous concentrez sur des entreprises individuelles, vous devez les comparer à d’autres entreprises du même secteur. Si vous analysez Barclays par exemple, vous devez la comparer à d’autres banques comme HSBC et pas à un détaillant comme Tesco.

Résumé de la leçon

  • Les analystes fondamentaux adoptent en général une approche descendante
  • Ils évaluent d'abord le contexte économique global
  • Ils évaluent ensuite les performances de secteurs différents avant d’en choisir un sur lequel se concentrer
  • Enfin, ils observent des entreprises de ce secteur afin d’en identifier les plus porteuses
Leçon complétée