Qu’est-ce que la négociation financière ?

La négociation financière est considérée comme l’activité de base de tous les investisseurs. Elle consiste à l’achat et la vente d’instruments financiers comme les titres, les matières premières et certains produits dérivés.

L’objectif principal poursuivi pendant une négociation financière est la réalisation de profit en achetant bas et en vendant haut sur le marché. Lorsque vous vendez plus bas que le cours d’achat, vous connaîtrez des pertes.

Un marché volatil, c’est-à-dire celui dans lequel les mouvements sont importants crée plus d’opportunités de gains, mais aussi une augmentation de risques. Une négociation financière peut se faire directement ou par l’intermédiaire d’un courtier. Elle peut aussi se faire en personne, par téléphone ou par le biais d’une plateforme de négociation en ligne.

Comment s’effectue la négociation financière

Une négociation financière s’effectue de deux façons : de gré à gré ou via un marché organisé.

Le marché de gré à gré

Le marché de gré à gré ou OTC (over the counter) fait référence à un échange direct entre l’acheteur et le vendeur soit de leur propre initiative, soit par l’intermédiaire d’une banque ou d’un courtier. Le rôle de ce dernier se limite seulement à mettre les intervenants en relation. Également appelé négociation hors bourse, ce marché permet aux parties d’acheter et de vendre des produits financiers par téléphone, ou à partir d’un terminal depuis leurs bureaux respectifs appelés couramment table ou desk.

Dans le marché de gré à gré le prix, le montant, la quantité et la maturité des produits financiers sont entièrement déterminés par les deux contreparties, contrairement aux ordres « en direct » (on exchange) où le cours d’achat et de vente proviennent de différentes sources.

Si le marché de gré à gré est plus souple et facile d’accès, il présente néanmoins certains risques comme :

  • le risque de défaut de contrepartie, comme la faillite du vendeur ou de l’acheteur
  • le risque de règlement-livraison, comme dans le cas où l’acheteur ne paie pas ou que le vendeur ne délivre pas les titres.

Parmi les différents marchés de gré à gré, nous trouvons :

Le marché des dérivés OTC

Les produits dérivés de gré à gré sont des instruments financiers sous forme de contrats entre deux parties permettant de gérer les risques du marché, de liquidité et de contrepartie. Ils s’effectuent en dehors de tout cadre réglementé et par l’intermédiaire d’une banque.

Le marché obligataire

Le marché obligataire est un marché essentiellement dominé par les transactions de gré à gré, dans lequel les parties contactent plusieurs « teneurs de marché » pour recevoir les prix à la vente ou à l’achat, dans le but de choisir l’intermédiaire qui leur fera la meilleure offre.

Notez que le marché de gré à gré le plus populaire est celui du Forex dans lequel les paires de devises sont directement échangées entre deux parties 24h/24, plutôt que d’être limité par les horaires d’ouverture et de fermeture de la bourse.

Le marché organisé

Un marché organisé ou encore marché réglementé est un lieu de négociation d'instruments financiers contrôlé par un régulateur et qui répond à des règles de fonctionnement précises. Les intervenants sur un marché organisé ne se connaissent pas, et toutes les opérations se font face à un intermédiaire unique, avec des contrats standardisés et des prix qui dépendent essentiellement de la loi de l’offre et de la demande. Les marchés organisés sont aussi appelés "marchés boursiers" ou encore "Bourse".

Les règlementations sur un marché organisé portent entre autres :

  • sur les conditions d’accès au marché et d’admission à la cotation,
  • sur l’organisation des transactions,
  • sur les conditions de suspension des négociations et
  • sur les modalités d’enregistrement et de publicité des négociations.

C’est dans cette optique qu’une société cotée en bourse est tenue de communiquer son chiffre d’affaires et ses résultats trimestriels, publier ses comptes annuels et annoncer toute information susceptible d’influencer l’évolution de son cours à la bourse.

En France, c’est l'AMF ou Autorité des marchés financiers qui contrôle le fonctionnement des marchés réglementés. Elle s’occupe de la mise en place des mesures de contrôle qui garantissent le bon fonctionnement des marchés et de leur respect par les différents intervenants.

Euronext créé en 2005 est le marché réglementé en France avec trois segments : le segment A pour les grandes entreprises ayant une capitalisation supérieure à 1 milliard d’euros, le segment B pour les entreprises de taille moyenne ayant une capitalisation boursière comprise entre 150 millions et 1 milliard d’euros et enfin le segment C, pour les petites entreprises avec une capitalisation boursière inférieure à 150 millions d’euros.

Parmi les avantages du marché organisé, il y a :

  • la liquidité : un marché organisé offre plus de chances d’exécution des ordres.
  • l’égalité : les participants sont traités de manière égale, avec le caractère public de la négociation qui passe par la diffusion du carnet d’ordre.
  • la sécurité : les vendeurs et les acheteurs ont la certitude d’être livrés et payés dans les délais prévus par les règles de fonctionnement du marché.

Il existe deux grands types de marché organisé :

Les marchés réglementés (MR)

Les marchés réglementés se caractérisent par des règles d’admission plus strictes et un contrôle du marché de tous les participants par l’autorité de tutelle. Parmi les marchés réglementés, mentionnons Euronext Paris, le Marché des Options Négociables de Paris (MONEP) et le Marché à Terme International de France (MATIF).

Les marchés régulés

Les marchés régulés sont plus souples que les marchés réglementés avec des conditions d’admission moins contraignantes pour les entreprises. Si les investisseurs considèrent les marchés réglementés comme plus sûrs, ils trouvent que les marchés régulés sont plus opaques et moins transparents.

Les étapes de la négociation financière avec l’investisseur

La négociation financière comprend :

  • la due diligence : dirigée par les investisseurs ou par des conseils professionnels, cette étape vise une étude approfondie de différents aspects du business pour en cerner le risque et la rentabilité.
  • la valorisation : vise à déterminer le prix de l’entreprise sur le marché à un instant donné. Cette étape prend en compte le passé, l’avenir et la valeur marché de l’entreprise. La valorisation est dite « pre-money » avant la prise en compte de l’apport de l’investisseur et « post money » une fois cet apport pris en compte. Il existe plusieurs méthodes pour déterminer cette valorisation qui sont regroupés en deux groupes : les méthodes intrinsèques et les méthodes analogiques.
  • le contrat d'investissement : reprend tous les points importants de la négociation comme les conditions et les modalités du financement, les engagements des parties et la procédure de prise de participation des investisseurs.

La négociation financière via les CFD

Les CFD ou contrats pour la différence permettent de spéculer sur la variation des prix d’un instrument financier sous-jacent (indices, métaux précieux, pétrole, matières premières, crypto monnaies) sans en détenir la propriété physique.

Les CFD facilitent la négociation financière sur les différents marchés pour payer la différence entre le prix d'ouverture et le prix de clôture d’un actif. Cette négociation peut se faire directement ou à l’aide d’une plateforme de négociation en ligne.

Voici les six étapes à suivre afin de vous lancer dans la négociation sur CFD avec IG :

  1. Comprendre comment fonctionnent les CFD
  2. Ouvrir un compte et l'alimenter
  3. Développer un plan de trading efficace
  4. Identifier une opportunité
  5. Sélectionner votre plateforme de trading
  6. Ouvrir, surveiller et clôturer votre première position.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Ces sujets pourraient vous intéresser…

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.