Qu’est-ce que l’indice Big Mac ?

L’indice Big Mac est un indicateur informel permettant de mesurer la parité de pouvoir d’achat (PPA) entre deux devises. En comparant le prix d’un hamburger préparé chez McDonald’s aux États-Unis avec ceux vendus dans d’autres pays, les investisseurs peuvent se faire une idée de la disparité existant entre les pouvoirs d’achat des devises nationales. Cet indicateur permet d’établir si une devise est surévaluée ou sous-évaluée. Analysons pourquoi l’indice Big Mac est utile pour les investisseurs et comment il se calcule.

McDonald's
Source : Bloomberg

Qu’est-ce que la parité de pouvoir d’achat ?

La parité de pouvoir d’achat (PPA) est une théorie de détermination du taux de change.

Cette théorie suggère que le prix d’un panier de biens dans un pays serait égal au prix de ce même panier dans un autre pays, une fois les devises ajustées au taux de change. Supposons par exemple que le taux de change entre le Canada et les États-Unis est de 1,3 à 1. Cela signifie que vous avez besoin d’1,30 dollar canadien pour acheter un dollar américain. Si l’on considère que la PPA existe entre ces deux nations, alors un panier de biens d’une valeur de 10$ aux États-Unis coûterait 13$ au Canada.

La PPA a pour but d’identifier à quel point le taux de change entre deux devises impacte les prix des biens et services de consommation courante.

Selon la théorie de la PPA, sur le long terme, le taux de change entre deux devises devrait tendre vers un point de conversion où les prix de biens et services semblables seraient équivalents. Si la disparité entre les prix d’un panier de biens identiques dans différents pays persistait, cela susciterait la possibilité d’acheter ces produits dans le pays qui les vend au prix le plus bas.

L’indice Big Mac

L’indice Big Mac applique la théorie de la PPA à un bien particulier : le hamburger phare de chez McDonald’s. Si l'on compare le prix d’un Big Mac dans chaque pays au dollar américain et que l’on calcule ensuite le taux de change de l’indice Big Mac, on peut établir si les devises sont surévaluées ou sous-évaluées face au dollar.

Big Mac taux de change

L’indice a été inventé par la revue The Economist en 1986 comme une mesure humoristique de la parité de pouvoir d’achat.1 Cependant, depuis sa création il a été utilisé comme standard mondial de désalignement monétaire et est désormais publié chaque année.

Si la théorie de la parité de pouvoir d’achat s’avère juste, alors le prix d’un Big Mac devrait être le même dans tous les pays. En cas d’anomalies, cette théorie voudrait que le marché se corrige progressivement et converge en direction du même prix.

Le concept de recourir à des hamburgers comme mesure économique est devenu extrêmement populaire, et a acquis le titre de ‘burgernomics’ (association de ‘burger’ et ‘economics’), soit l’économie du burger. À titre d’exemple, UBS Wealth Management et le Conseil des Communes et Régions d’Europe (CCRE) se sont inspirés de l’indice Big Mac dans le but d’analyser combien de temps un employé moyen de chaque pays devait travailler au salaire minimum afin de pouvoir s’offrir un Big Mac.2

The Economist a même publié des variantes de l’indice Big Mac, comme l’indice Tall Latte, où le café de chez Starbucks remplace le hamburger.3 De la même façon, Bloomberg a créé l’indice Billy, qui convertit les prix locaux des étagères Billy d’Ikea en dollars américains, pour comparer ensuite les différents résultats.

Comment calculer l’indice Big Mac ?

Pour calculer l’indice Big Mac, il convient de diviser le prix d’un Big Mac dans un pays (dans sa devise locale) par le prix d’un Big Mac aux États-Unis afin de trouver un certain taux de change. Il faudra ensuite comparer ce taux de change avec le taux de change officiel afin de déterminer si la devise est surévaluée ou sous-évaluée face au dollar américain.

Supposons qu’un Big Mac coûte 4,29€ en France et 5,51$ aux États-Unis. En divisant le prix local français par le prix américain, vous obtiendrez un taux de change de l’indice Big Mac de 0,78. En le comparant ensuite au taux de change s’élevant à 0,88 au moment de votre analyse, vous concluriez que la livre est sous-évaluée à hauteur de 11,40% (la différence entre les deux taux de change).

Big Mac exchange rate vs actual exchange rate

En quoi l’indice Big Mac est-il utile pour les investisseurs ?

L’indice Big Mac peut s’avérer utile pour les investisseurs sur Forex qui souhaitent mettre en place des prévisions sur certaines devises et évaluer leur taux de change à long terme. En cas de disparité entre le taux de l’indice Big Mac et le taux de change réel, il peut être utilisé comme indicateur d’une future correction du taux de change. En bref, la PPA et l’indice Big Mac peuvent aider les investisseurs à établir une connexion entre les biens et le forex, ils peuvent également servir de guide afin de prévoir l’évolution des marchés.

Il existe d’autres indices conçus pour évaluer la consommation, comme l’indice des prix à la consommation (IPC) aux États-Unis et l’indice sur l’inflation des prix à la consommation au Royaume-Uni. L’indice Big Mac s’avère utile lorsqu’il s’agit de comparer les prix provenant de pays qui ne possèdent pas de mesure similaire de santé économique. McDonald’s est la plus grande chaîne de restauration au monde et compte 34 480 restaurants implantés dans 119 pays, ce qui explique pourquoi son hamburger a été choisi comme indicateur mondial. On part aussi du principe que tous les Big Macs sont les mêmes à travers le monde car en théorie, ils sont standardisés en matière de taille, qualité et ingrédients.

Cependant, il est important de rappeler que ce n’est pas forcément le cas. En effet, le prix d’un hamburger de chez McDonald’s peut être influencé par de nombreux facteurs économiques, et pas seulement par les taux de change. Ces autres facteurs incluent les coûts de production et de la main-d'œuvre, la publicité, la disponibilité et des éléments non négociables comme le loyer et les salaires, ainsi que les ingrédients en eux-mêmes. En Inde par exemple, le Big Mac se compose de poulet et non pas de bœuf pour des raisons culturelles. De plus, il est important de noter que les prix du Big Mac sont fixés par McDonald's Corp (MDC).

L’indice Big Mac procure aux investisseurs une vision à long terme des corrections possibles du marché, mais ne permet pas forcément d’identifier les fluctuations actuelles ou à court terme qui intéressent la plupart des investisseurs sur forex. C’est pourquoi l’indice Big Mac n’est qu’un outil d’analyse parmi d’autres, qui devrait être utilisé parallèlement aux analyses technique et fondamentale. L’’analyse technique utilise l’historique des cours afin de prédire les mouvements de marché pouvant survenir dans le futur, alors que l’analyse fondamentale se concentre sur les données macro-économiques et base ses prévisions sur un ensemble d’évaluations, d’actualités financières et d’informations sur un actif particulier.

Théories de détermination du taux de change

D’autres théories de détermination du taux de change tentent d’identifier les relations entre les différentes devises mondiales, principalement en analysant l’équilibre existant entre deux devises et les raisons de la hausse et de la baisse du taux de change. Il existe de nombreuses théories du taux de change, dont :

  • La parité des taux d’intérêt (en anglais interest rate parity, IRP) : selon cette théorie, il existe un lien entre le taux d’intérêt nominal de deux pays et le taux de change de leur devise.
  • L’effet Fisher (en anglais International Fisher Effect, IFE) : théorie selon laquelle le taux de change évolue d’un montant égal à la différence entre les taux d’intérêt nominaux de deux pays.
  • Balance des paiements : théorie qui s’intéresse aux entrées et sorties de marchandises d’un pays. En cas de déficit ou d’excédent, elle suggère que le taux de change s’ajustera afin de rétablir l’équilibre de la balance des paiements.
  • Différenciation du taux d’intérêt réel : modèle énonçant qu’un pays avec un taux d’intérêt réel élevé verra sa devise s’apprécier face à celle de pays avec des taux d’intérêt plus bas.

Découvrez les outils d’analyse technique
et fondamentale

Apprenez-en plus sur l’utilisation de l’analyse technique
et fondamentale grâce à IG Academy.

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.