Comment investir en Chine ?

La taille et l’influence de la Chine à l'international sont synonymes d’opportunités. Nous étudions ici l’économie chinoise en pleine évolution est établissons un classement des meilleures actions et ETF chinois à considérer.

L’économie de la Chine : ce qu’il faut savoir

La Chine est la deuxième économie mondiale en termes de produit intérieur brut (PIB) et devrait surpasser les États-Unis, premiers du classement, dans un futur proche. Elle est déjà en tête en termes de parité de pouvoir d’achat.

Malgré sa taille et l’influence que cela lui donne sur la scène internationale, la Chine poursuit sa croissance à un taux deux fois plus élevé que le taux moyen des autres pays du monde, faisant d’elle le moteur de la croissance mondiale. À tel point que, durant ces 30 dernières années, depuis qu’elle a commencé à s’ouvrir au monde et à se réformer en 1978, la part de la Chine dans l’économie mondiale est passé de 2 % à 16 % actuellement.

C’est le rôle de la Chine en tant qu’usine du monde, représentant plus d’un cinquième de la fabrication mondiale, qui a stimulé l’expansion du pays.

La croissance annuelle de la Chine a tourné autour des 10 % durant ces trois dernières décennies, mais elle a connu un ralentissement considérable ces dernières années. Le taux de croissance de 6,1 % annoncé en 2019 était le taux le plus faible depuis 1990, et le Fonds monétaire international (FMI) prévoit une poursuite de ce ralentissement dans un avenir proche.

La Chine transforme son économie...

L’expansion de l’économie chinoise a été jusqu’à présent stimulée par une main d'œuvre bon marché fabricant des biens qui s’exportent dans le monde entier. Cependant, cela est depuis longtemps considéré comme non durable et une source d’inégalités économiques, sociales et environnementales. Par exemple, le FMI déclare que l’investissement représente toujours 45 % du PIB, plus du double qu’aux États-Unis. Le PIB par habitant reste faible, un peu plus de 15 000 $ par rapport à presque 50 000 $ constatés dans les économies développées. De même, le pays est de loin le plus grand pollueur du monde, émettant plus de dioxyde de carbone que les États-Unis, l’Inde, la Russie et le Japon – les quatre plus gros pollueurs suivants – réunis.

Mais la Chine tente de suivre les traces des pays développés. Elle transforme son économie en s’éloignant de la main d'œuvre bon marché pour produire des biens pour le reste du monde pour des industries plus lucratives et sophistiquées telles que la technologie et les services, et tend à faire augmenter les salaires et la consommation de sa population grandissante d’1,4 milliard d’habitants. La main d'œuvre bon marché pour la fabrication de biens reviendra donc à d’autres pays ayant des coûts salariaux moins élevés tels que le Vietnam.

Le pays ambitionne également de le faire dans les plus brefs délais. En 2015, le gouvernement a annoncé un plan sur 10 ans appelé « Made by China 2025 », censé refléter une rupture avec le modèle « Made in China » qui lui vaut sa réputation. Ce plan détaillé a pour but de donner à la Chine un rôle majeur dans la prochaine génération de technologies souvent vantées d’être à l’origine de la quatrième révolution industrielle, telles que la robotique, l’intelligence artificielle (IA) et les télécommunications en 5G.

Made by China 2025: tout ce que vous devez savoir

… Mais pas sans conséquence

La Chine n’est qu’a mi-chemin de ce plan décennal, mais il a déjà un impact en donnant à la Chine davantage d’influence sur la scène internationale. Prenez par exemple Huawei et ZTE, deux des sociétés de télécommunications principales du pays. Elles sont considérées comme des leaders de la technologie 5G, devant révéler le plein potentiel d’autres avancées, des véhicules autonomes à l’IA. On prétend que les États-Unis commencent à perdre beaucoup de terrain pour la course à la technologie face à son partenaire et rival. Cette théorie a été encouragée après que le gouvernement britannique a bravé les mises en garde de Washington, qui déclarait que l’implication de Huawei dans la mise en service de son réseau 5G pourrait compromettre la sécurité du Royaume-Uni, en ne leur laissant jouer qu’un rôle limité sur leur réseau.

Tout ce que vous devez savoir pour investir dans la 5G

Mise à part la menace que représente la Chine face à la domination des entreprises technologiques américaines, les États-Unis et d’autres économies occidentales restent sceptiques face aux plans de la Chine. Le pays aide ses entreprises à atteindre le sommet en utilisant des subventions gouvernementales et en capitalisant sur les entreprises publiques, ce qui, selon les États-Unis, ne respecte pas les normes du commerce international. Les États-Unis se sont longtemps plaints du fait que la Chine utilise des subventions pour soutenir les firmes chinoises et du fait que cela est discriminatoire pour les entreprises étrangères implantées dans le pays. Par exemple, elle a longtemps été accusée de subtiliser de manière déloyale les avancées technologiques et la propriété intellectuelle de sociétés étrangères. Presque toutes les entreprises étrangères souhaitant commercer avec la Chine doivent former une joint venture avec une société chinoise et partager les droits de propriété intellectuelle (PI) et la technologie. Les États-Unis déclarent d’ailleurs que cela a permis à la Chine de voler des secrets dans son propre intérêt.

C’est la raison principale pour laquelle le président américain Donald Trump a débuté cette guerre commerciale prolongée avec la Chine. Les États-Unis souhaitent stopper l’expansion internationale de la Chine, telle que pour la 5G, et aborder le déficit commercial du pays avec la Chine.

Quels sont les meilleurs moyens d’investir sur la Chine ?

Il existe différents moyens permettant aux investisseurs d’obtenir une exposition sur la Chine. Vous avez la possibilité de choisir parmi de nombreuses actions chinoises, ou, pour ceux souhaitant obtenir une exposition accrue et adopter une stratégie à moindre risque, une gamme de fonds négociés en bourse (ETF).

Dès que vous êtes prêt à investir, vous pouvez débuter avec IG. Investissez dans les actions ou les ETF chinois dès 5 €, ou négociez-les grâce à des produits dérivés tels que les CFD pour tirer parti de l’effet de levier.

Ouvrir un compte, ou entraînez-vous avec un compte démo sans risque.

Les meilleures actions chinoises à surveiller

Nous avons établi une liste des cinq actions chinoises les plus populaires auprès des clients IG.

Geely Automobile

La Chine représente le marché automobile le plus important du monde et une société, Geely, est devenue l’un des plus grands constructeurs du pays ces dernières années. Elle a vendu 1,36 million de véhicules en 2019, et bien qu’elle vende 17 modèles différents, elle vend principalement des berlines et des SUV. Elle vend pour ainsi dire toutes ses voitures en Chine, mais les exportations sont en plein essor, principalement en Europe de l’est, au Moyen-Orient et en Afrique. Les exportations ont plus que doublé l’année dernière mais cela n’a pas suffi à compenser la chute de 12 % en Chine, enregistrant une baisse générale de 9 %. Cependant, la société espère augmenter sa production d’environ 4 % en 2020, pour atteindre 1,4 million d’unités.

L’objectif de Geely à long terme est de devenir le leader de ce qu’elle appelle les « véhicules électrifiés à nouvelle énergie » ou « VENE ». Son but est de générer 90 % des ventes grâce à ces modèles mais il reste beaucoup de chemin à parcourir, la société n’en ayant vendu que 113 000 l’année dernière, soit seulement 8 % des ventes.

Les investisseurs peuvent également s’attendre à ce que Geely gagne de l’influence en dehors de Chine dans les années à venir. La société a acheté des marques étrangères, notamment la marque britannique Lotus et la marque suédoise Volvo, et a récemment acquis une part de 10 % dans l’entreprise allemande Daimler. Des rapports récents indiquent également que Geely envisage d’investir un montant conséquent dans un constructeur automobile britannique qui connaît des difficultés, Aston Martin.

Négociez les actions Geely

Tencent

Tencent gère différents services internet en Chine, notamment le réseau social le plus important du pays, QQ, et des services de messagerie instantanée tels que Weixin et WeChat. Ses activités sont diverses, allant des vidéos, de la musique, des jeux, en passant par la littérature et la diffusion en direct, notamment de sport. C’est également la deuxième société de cloud-computing du pays derrière Alibaba.

Son chiffre d’affaires connaît toujours une croissance marquée, +21 % pour ses derniers résultats trimestriels, et bien qu’elle soit rentable, la société continue de réinvestir des sommes conséquentes pour gagner des parts de marché et consolider sa position sur le marché. Plus d’un milliard de personnes utilisent ses services de messagerie tous les mois, et plus de 500 millions utilisent son réseau social.

La diversité de la société et ses sources de revenus font d’elle une opportunité unique pour toute personne souhaitant obtenir une exposition à la Chine – et le fait qu’elle ait des capitaux disponibles et qu’elle verse des dividendes est un plus.

Négociez les actions Tencent

Ping An Insurance

Ping An Insurance est l’assureur le plus important en Chine mais souhaite jouer un rôle plus important dans le domaine de la fintech. Elle exerce dans trois domaines principaux – l’assurance, la banque et l’investissement – mais elle tire sa renommée de sa capacité à acheter ou développer une gamme de plateformes de technologie financière. Elle déclare que cette stratégie fait d’elle la seule société en Chine pouvant proposer aux clients tout ce dont ils ont besoin en matière de finance. Plus de 90 % de ses bénéfices d’exploitation proviennent des clients particuliers qui utilisent ses services et cette tendance ne fait qu’accroître à mesure que la société se développe dans de nouveaux domaines et que sa capacité à attirer des clients et à faire des ventes croisées de services s’améliore. Plus d’un tiers de ses clients utilisent plus d’un service Ping An.

Ping An, bien que ses opérations se limitent à la Chine, est déjà le deuxième assureur mondial par capitalisation boursière derrière Berkshire Hathaway. Elle devient un investisseur clé dans le domaine des nouvelles technologies et s’intéresse à tout, de l’aviation aux pharmacies, faisant d’elle un excellent moyen d'obtenir une exposition accrue au marché.

Négociez les actions Ping An Insurance

MTR Corp

MTR Corp, ou Mass Transit Railway Corporation, est une entreprise détenue en grande majorité par le gouvernement chinois et qui gère le réseau de train de Hong-Kong, notamment les lignes à haute vitesse principales telles que le TGV reliant Guangzhou à Shenzhen et Hong-Kong. Elle opère également plusieurs lignes sur le territoire chinois et s’est étendue à l'international – elle opèrera la « Ligne Elizabeth » à Londres lorsque celle-ci sera ouverte. Elle s’est également implantée en Australie et en Suède.

MTR a de solides antécédents en matière de performance financière. Son chiffre d’affaires a plus que doublé durant la dernière décennie et ses profits ont augmenté de deux tiers. Le flux de capitaux est également resté suffisamment solide pour consolider le dividende de la firme – qui a augmenté pendant 13 années consécutives.

Négociez les actions MTR Corp

BYD Co

La dernière société de notre liste est BYD, qui conçoit et fabrique diverses « solutions énergétiques neutres en émissions ». En d’autres termes, cela signifie qu’elle fabrique une gamme de voitures électriques et hybrides, des véhicules commerciaux tels que des bus et des poids lourds, et des monorails. Elle fabrique également des panneaux solaires et des systèmes de stockage d’énergie, ainsi que différents composants électroniques utilisés dans des téléphones portables ou des automobiles. La Chine est un marché incontournable, mais c’est une entreprise mondiale possédant des sites de production en Inde et en Europe. Plus de la moitié de ses revenus proviennent de la vente de voitures, et un peu moins de 40 % proviennent de composants pour les téléphones et autres appareils électroniques.

Négociez les actions BYD

Les meilleurs ETF chinois à surveiller

Les ETF permettent aux investisseurs de répartir le risque en obtenant une exposition diversifiée à la Chine dans son ensemble ou à une partie spécifique de son économie. Le fait d’investir dans une action individuelle peut être considéré comme mettre tous ses œufs dans le même panier, alors que les ETF vous permettent d’avoir des parts sur plusieurs actions. Voici ci-dessous une liste des quatre ETF chinois les plus importants selon leurs actifs nets au 6 février 2020.

ChinaAMC China 50 ETF

L’ETF ChinaAMC China 50 permet d’obtenir une exposition sur les actions qui constituent l’indice Shanghai Stock Exchange 50, aussi appelé SSE 50. Cela signifie qu’il possède des parts dans les 50 plus grandes sociétés listées à Shanghai en termes de capitalisation de marché.
En ce qui concerne les secteurs, il s’appuie très largement sur les services financiers, qui représentent plus de 58 % de son portefeuille. Ping An Insurance est de loin l’investissement le plus important, représentant 17 % de son portefeuille, suivi par Kweichow Moutai (8,7 %), China Merchants Bank (6,6 %) et Industrial Bank Co (4,7 %). Cet ETF a connu une hausse de 16 % ces 12 derniers mois.

China Southern CSI 500 Index ETF

L’ETF China Southern CSI 500 Index vise à suivre la performance de l’indice CSI 500. Cela signifie qu’il suit les actions de 500 sociétés à petite et moyenne capitalisation listées sur les Bourses de Shanghai et de Shenzhen. L’ETF est plus diversifié que le ChinaAMC ETF en termes de secteurs et son investissement le plus important représente seulement 1,8 % du portefeuille, ce qui signifie qu’il est également plus diversifié. Cependant, 43 % de son portefeuille est composé d’actions « sensibles » au contexte économique alors que 38 % font partie d’industries cycliques. Cet ETF a connu une hausse de 26 % ces 12 derniers mois.

Huatai-PineBridge CSI 300 ETF

L’ETF Huatei-PineBridge CSI 300 suit les 300 plus grandes entreprises listées sur les Bourses de Shanghai et de Shenzhen. Son exposition provient principalement des services financiers, qui représentent un tiers du portefeuille. Ping An Insurance est encore une fois l’investissement le plus important, avec 7,7 %. Cet ETF a connu une hausse de 22,8 % ces 12 derniers mois.

iShares MSCI China ETF

L’ETF iShares MSCI China suit la performance de l’indice MSCI China, qui est composé de titres de moyenne et grande taille listés sur les Bourses de Shanghai et Shenzhen. Son exposition repose principalement sur les sociétés cycliques de biens de consommation et les services de communication. Ses investissements principaux se trouvent chez Alibaba (18 %), suivi par Tencent (13,8 %), China Construction Bank (3,6 %), Ping An Insurance (3,1 %) et China Mobile (2,4 %). Cet ETF a connu une hausse de 5,1 % ces 12 derniers mois.

Découvrez davantage d’ETF chinois grâce au Screener EFT d’IG

Il existe plus de 300 différents ETF à considérer lorsque vous utilisez IG. Non seulement cela vous donne de nombreuses possibilités d’obtenir une exposition accrue à la Chine, mais cela vous permet également de viser une zone ou un secteur économique spécifique. Par exemple, un ETF tel que le Invesco China Technology offre une exposition aux sociétés high-tech, alors que l’ETF GF CSI Medical permet d’obtenir un portefeuille plus défensif composé d’actions du secteur de la santé.

Vous pouvez trouver l’ETF qui vous convient en utilisant le Screener ETF d'IG.

Date de publication : 2020-06-24T09:07:00+0100


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Découvrez comment prendre position sur les marchés

Découvrez tous les marchés sur lesquels vous pouvez trader et leur fonctionnement grâce au cours d’ « Introduction aux marchés financiers » disponible sur IG Academy.

Pour aller plus loin

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.