Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Ce lien étroit entre les indices actions européens…et les cours du gaz

Il y a quelques semaines encore, les marchés avaient surtout les yeux rivés sur le discours des banquiers centraux dans l’attente de précisions sur le ralentissement à venir des achats d’actifs.

Les taux souverains, aussi bien aux Etats-Unis qu’en Europe avaient commencé à réagir à la hausse après la réunion de la Fed en septembre. Mais très rapidement c’est la thématique des prix de l’énergie au niveau mondial, et notamment du gaz en Europe, qui est venue prendre le relais au point de presque occulter les autres sujets aux yeux des marchés.

Les marchés sont clairement dans une phase délicate, freinés par une accumulation d’éléments négatifs : situation du géant immobilier chinois Evergrande, tour de vis règlementaire en Chine, changement de communication des banques centrales, tassement de plusieurs indicateurs économiques après un premier semestre dynamique, tensions logistiques mondiales…et envolée des prix de l’énergie. Eléments faisant planer des craintes sur les marges des entreprises dans certains secteurs et donc sur les résultats à venir.

De tous ces vents contraires, c’est le facteur « énergie » qui a pris le dessus ces derniers jours avec une forte réactivité des marchés actions et de taux, en Europe et aux Etats-Unis, à toute accélération haussière du pétrole et du gaz. Situation exacerbée par le statu quo de l’OPEP+ et les lenteurs de mise en route du gazoduc Nord Stream 2.

Cette forte réactivité des marchés actions et obligataires aux variations des prix de l’énergie est évidemment un risque à court terme mais offre aussi un repère intéressant aux investisseurs en termes de « timing ». Vu que les marchés actions sont focalisés sur ce thème, toute détente un peu marquée des cours du gaz en Europe peut avoir des effets immédiats sur les indices.

Même si la proximité d’un ralentissement des achats d’actifs des banques centrales a pesé sur le sentiment général ces dernières semaines, il y a peu de chances que la Fed ou la BCE surréagissent à l’envolée récente des prix du gaz et du pétrole. Christine Lagarde est allée dans ce sens hier en déclarant que la BCE ne devait pas réagir aux problèmes d’approvisionnement et à la hausse des prix de l’énergie, que la politique monétaire n’influençait pas directement ces phénomènes. Complétant que la BCE allait prêter attention à l’évolution des salaires et aux anticipations d’inflation. Une manière de ne pas stresser inutilement les marchés à court terme, tout en soulignant un degré de vigilance sur la tendance de fond hors phénomènes de court-terme.

Plus que la situation en Chine ou les questions de logistique mondiale, qui ne sont pas à minorer pour autant, il semble que c’est surtout les prix de l’énergie qui soient la boussole des marchés à court-terme.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.