Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

PDVSA : l’instrument de la crise au Venezuela

La société pétrolière contrôlée par l’état au Venezuela, PDVSA, a servi à financer les pouvoirs et est maintenant au bord de la faillite alors que le pays possède les plus grandes réserves de pétrole connues au monde.

Le Venezuela possède environ 18% des réserves mondiales connues de pétrole mais la crise politique, économique puis sociale ont conduit la société PDVSA, contrôlé par l’Etat, au bord de la faillite. En effet le groupe pétrolier et ses 25Mds$ de dette, exporte de moins en moins de pétrole du fait des problèmes évidents de production et de transport. Par ailleurs, les sanctions américaines, qui pourraient être durcies selon les dernières déclarations de Donald Trump, ne font qu’aggraver la situation.

Venezuela : la situation économique n’est plus tenable

Après une inflation évaluée à plus de 1.000.000% en 2018, Nicolas Maduro avait annoncé la dévaluation du Bolivar et avait supprimé trois zéros dans la parité avec le dollar US mais également annoncé une hausse de 3400% du salaire minimum. Bien entendu cela n’a rien changé à la situation de la population et les prévisions du FMI font état d’une inflation de 10.000.000% attendue en 2019.

PDVSA au bord de la faillite

Petróleos de Venezuela SA qui dispose de la plus grande réserve de brut connue au monde produisait plus de 2,5M de barils par jour jusqu’à fin 2015 et ne produisait plus que 1,4M bpj en octobre dernier. La tendance ne devrait pas s’inverser à moyen terme.

Par ailleurs la filiale américaine de PDVSA, Citgo, implantée aux Etats-Unis et comptant pour la majorité du pétrole exporté par la société vers les Etats-Unis, fait l’object de convoitises. En effet les créanciers de PDVSA menaçaient de saisir le groupe afin de se rembourser. Une saisie de cette société ou même un embargo sur le pétrole Vénézuélien que pourrait annoncer Donald Trump priverait définitivement PDVSA de moyen de vendre son pétrole et donc le Venezuela de devises étrangères.

Les sanctions américaines aggravent la situation

Le pays en proie à une crise historique fait également face à des sanctions décidées par Donald Trump en mai dernier. Ces sanctions interdisent aux américains d’acquérir de la dette Vénézuélienne et cela comprend celle de la société étatique PDVSA.

Le Venezuela tire 96% de ses devises étrangères de la vente et de l’exportation de pétrole mais avec la baisse du cours, de la production de PDVSA et des sanctions américaines, le Venezuela pourrait se retrouver à cours de devises étrangères. La réserve en dollars du Venezuela serait de seulement 10Mds$ correspondant à des échéance des dettes de l’Etat et de PDVSA.

La Russie et la Chine soutiennent Nicolas Maduro

Bien que la communauté internationale, Etats-Unis en premier, ne reconnaisse plus N. Maduro comme le chef d’Etat, le Venezuela peut compter sur deux alliés de poids que sont la Chine et la Russie.

Vladimir Poutine a en effet annoncé que la Russie allait investir près de 6Mds$ au Venezuela afin de soutenir le secteur pétrolier du pays ainsi que l’activité minière.

La Chine de son coté a exprimer son soutien aux efforts du Venezuela afin de sauvegarder sa souveraineté, son indépendance et sa stabilité, tout en s’opposant à l’ingérence étrangère.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.