Jerome Powell : le nouveau président de la Fed

Jerome Powell a été nommé président de la Réserve fédérale. Qui est-il et que signifie son mandat pour les marchés ?

Qui est Jerome Powell ?

Jerome ‘Jay’ Powell est le Président du Bureau des Gouverneurs de la Réserve fédérale.

Il a pris ses fonctions le 5 février 2018 pour un mandat de 4 ans et succède à Janet Yellen.

Avant de devenir président, il était membre du Bureau des gouverneurs sous les Présidents Barack Obama et Donald Trump.

Que peut-on attendre du mandat de Jerome Powell en tant que président de la Fed ?

Trois éléments clés sont à surveiller durant les premiers mois du mandat de Jerome Powell : s’il suivra la ligne de conduite de son prédécesseur, ce que seront ses projets en termes de régulation et s’il proposera un programme économique qui lui est propre ou s’il s’en tiendra aux objectifs fixés par le congrès.

Continuité

Ayant voté en accord avec Janet Yellen lors de chaque vote durant son mandant, Powell devrait assurer une certaine continuité en tant que président de la Fed. Il a déclaré que la Fed, sous sa direction :

  • continuerait d’augmenter les taux d’intérêt pendant la reprise de l’économie, conservant l’objectif du taux d’inflation à 2%
  • continuerait à réduire le bilan financier de la Fed, avec pour objectif de passer de 4,5 milliards de dollars à 2,5-3 milliars de dollars au cours des trois à quatre prochaines années tout en laissant les obligations expirer

En plus de cela, Powell a déclaré vouloir maintenir l’indépendance de la Fed face au gouvernement et autres parties, et s’assurer de conserver la transparence et la responsabilité de la Fed.

Réforme réglementaire

Powell devrait avoir une approche plus souple que son prédécesseur en termes de régulation financière. Bien qu’il soutienne de nombreuses régulations proposées dans la loi Dodd-Frank sous l’ère Obama, comme par exemple le stress test des banques, il a déclaré vouloir conduire un examen approfondi des politiques, notamment celles trop contraignantes pour les plus petites banques.

Cela le place donc entre les Républicains (dont Donald Trump), qui souhaitent des régulations considérablement plus souples, et les Démocrates qui demandent des règles plus strictes.

Programme économique

Powell est le premier président de la Fed depuis plus de 40 ans à prendre ses fonctions sans un doctorat en économie. Certains démocrates ont exprimé leur inquiétude et pensent que Powell pourrait agir dans l’intérêt de Wall Street (et des 1%) ou bien céder à la pression politique au vu de son manque d’expérience, de son patrimoine conséquent et de son orientation politique républicaine.

Cependant, dans son premier rapport semestriel sur la politique monétaire de février 2018, Jerome Powell a promis que sous sa direction la Fed s’efforcera d’atteindre les objectifs fixés par le Congrès à savoir un niveau d’emploi maximal et la stabilité des prix tout en visant un taux d’inflation de 2%. Si ses actions reflètent ses dires, cela confirmerait probablement son programme économique et contribuerait à dissiper la peur de ses détracteurs.

De quelle façon le mandat de Powell pourrait-il affecter les marchés ?

Si Powell parvient à augmenter les taux d’intérêt, à effectuer les réformes réglementaires et à réduire le bilan financier de la Fed, les marchés pourraient réagir de la façon suivante :

Forex

Le dollar se renforcerait probablement suite à une hausse des taux. Les réformes réglementaires auraient certainement le même impact car elles pourraient stimuler l’économie en abaissant le coût des crédits et en rendant les banques plus profitables, ce qui pourrait mener à de nouvelles hausses des taux.

Surveillez la réaction des paires de devises telles que l'EUR/USD et le GBP/USD suite aux annonces de la Fed.

Actions et indices

Les actions et indices américains pourraient se renforcer dès le premier signe de dérégulation des services financiers donné par Powell, celle-ci pouvant améliorer la disponibilité de crédits pour les entreprises.

En revanche, toute augmentation des taux pourrait contrer cet effet car des taux élevés ont tendance à réduire la consommation et à augmenter le coût des crédits. Surveillez l'US 500 et le Wall Street.

Obligations

Le cours des obligations pourrait chuter si Powell continue d’augmenter les taux d’intérêt et poursuit le plan de Janet Yellen de réduire le bilan financier de la Fed. En effet, ces deux éléments pourraient augmenter la demande d’obligations sur le marché. Surveillez les obligations américaines telles que le T-bond (décimalisé) et le T-note 10 ans (décimalisé).

Valeurs Vente Achat Variation
EUR/USD
liveprices.javascriptrequired
-
-
GBP/USD
-
-
-
Wall Street
-
-
-
US 500
-
-
-
Or au comptant
-
-
-
Cuivre High Grade
-
-
-
Treasury Bond Decimalised
-
-
-
T-Note Décimalisé 10 ans
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site. Les cours sont donnés à titre indicatif.

Matières premières

Le cours des matières premières chute généralement lorsqu’une hausse des taux se produit, notamment en raison d’un dollar plus fort.

À l’inverse, des réformes sur les banques pourraient faire augmenter les prix en rendant les crédits plus abordables pour les entreprises et les consommateurs leur permettant ainsi de dépenser d’investir davantage. Surveillez les matières premières telles que l'or et le cuivre high grade.

Jerome Powell : faucon ou colombe

Les déclarations de Powell étant jusqu’à présent plutôt neutres, il n’existe pas de consensus pour affirmer s’il est un faucon ou une colombe. C’est pour cette raison que de nombreux analystes ont suggéré qu’il n’avait pas d'idéologie particulière et qu’il préférait agir de manière pragmatique pour adopter une ligne de conduite qui représente un faible risque pour l’économie.

Il est donc probable que son point de vue évolue en même temps que l’économie. Powell peut être considéré comme une chouette plutôt qu’un faucon ou une colombe. Ce point de vue semble se confirmer avec son premier rapport semestriel au Congrès, dans lequel il a indiqué vouloir poursuivre la hausse des taux en réponse aux données économiques favorables, et il a déclaré que les conseils du FOMC sur la politique monétaire étaient très utiles.

Jerome Powell : biographie

Jerome Hayden Powell, né le 4 février 1953, est un Républicain et membre du Conseil des gouverneurs de la Fed. Il est titulaire d’un diplôme en sciences politiques de l’Université de Princeton et d’un diplôme de droit de l’Université de Georgetown. Après avoir travaillé brièvement en tant qu’avocat entre 1981 et 1984, il s’oriente vers les banques d’investissement et gravit les échelons jusqu’à devenir vice-président chez Dillon, Read & Co.

Il est nommé par George H. W. Bush à la trésorerie en 1990 puis devient sous-secrétaire d'État à la trésorerie en 1992. Il aurait fait fortune en tant que partenaire d’une société d’investissement privée nommée Carlyle Group de 1997 à 2005 : son capital est actuellement estimé entre 20 et 112 millions de dollars.

De 2010 à 2012, Jerome Powell est professeur invité au Bipartisan Policy Centre de Washington où il aide à obtenir le soutien bipartisan au Congrès pour augmenter le plafond de la dette. Il prend ses fonctions au conseil des gouverneurs en 2012 et obtient un second mandat de 14 ans en 2014. Il est nommé à la tête de la Fed par le président Donald Trump fin 2017 et prend ses fonctions en février 2018.

Ouvrir un compte

L'ouverture de compte est gratuite et sans engagement.

Notre formulaire ne prend pas plus de 5 min à remplir.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Portail d'aide

Trouvez les réponses à vos questions concernant votre compte ou nos produits et services.

Obtenir de l'aide

Notre Service Clients en français est disponible du lundi au vendredi de 8h15 à 22h15. En dehors de ces horaires, notre personnel anglophone sis dans nos bureaux dans le monde sera à disposition. Samedi et dimanche de 10h00 à 18h00 CET.