Qu'est-ce que le bitcoin et comment fonctionne-t-il ?

Vous souhaitez apprendre les bases du bitcoin ? Initiez-vous aux crypto-monnaies en découvrant leur fonctionnement, comment leur prix est établi et comment elles sont utilisées.

Qu'est-ce que le bitcoin ?

Le  bitcoin est une monnaie numérique virtuelle, elle est sécurisée par un protocole de cryptographie et elle n'est contrôlée par aucune autorité centrale. Créée en 2009 par une personne sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto, elle était initialement conçue comme un mode de paiement qui ne serait pas soumis à la surveillance du gouvernement, sans frais de transaction ou retard de transfert, contrairement à la monnaie fiduciaire traditionnelle.

En 2010, un bitcoin était coté à environ 0,003 centimes. D'ici le mois d'octobre 2017, son cours avait dépassé les 4200$. Sa valeur reste toutefois volatile avec de nombreuses variations intrajournalières. Durant cette période, des centaines de crypto-monnaies ont fait leur apparition, chacune ayant des caractéristiques et des applications uniques. Peu d'entre-elles ont une valeur significative. Le bitcoin possède toutefois quelques rivaux, comme l' ether, le bitcoin cash et dans une moindre mesure le litecoin, le ripple et le dash.

Devise ou matière première ?

Le bitcoin était initialement conçu comme une méthode de paiement, et dans certains cas fonctionne en tant que tel. Mais il est actuellement bien trop volatil et son utilisation n'est pas assez répandue pour devenir une réelle alternative aux monnaies fiduciaires : les commerçants devraient adapter leurs prix tous les jours pour suivre les variations des cours.

Cela signifie que le bitcoin est principalement utilisé comme un investissement, s'apparentant plutôt à l'or et aux autres métaux précieux qu'aux devises traditionnelles. Comme les matières premières, sa valeur n'est pas influencée par la performance d'une économie en particulier, et elle n'est pas affectée par les politiques monétaires.

Veuillez noter que si le bitcoin n'est pas affecté par beaucoup de facteurs qui influencent les monnaies traditionnelles, il existe un certain nombre de facteurs auquel il doit faire face.

Comment fonctionne le bitcoin ?

Le bicoin a besoin de deux mécanismes sous-jacents pour fonctionner : la blockchain et le minage.

La blockchain ou chaîne de blocs est une base de données distribuée qui contient toutes les transactions sur bitcoin réalisées jusqu'à présent. Ces transactions sont regroupées sous forme de "blocs" qui sont sécurisés cryptographiquement durant la phase de minage et liés entre eux.

La chaîne de blocs est accessible à tous et à tout moment. Elle ne peut être modifiée qu'avec l'accord de la majorité du réseau et leur puissance de calcul. Cela signifie qu'il est pratiquement impossible de la modifier rétroactivement, qu'elle n'a aucun point faible et qu'elle n'est pas vulnérable aux erreurs humaines. 

Les mineurs rassemblent les transactions sur crypto-monnaies récentes dans un "bloc".

Le bloc est sécurisé cryptographiquement et lié aux autres chaînes de blocs déjà existantes. 

Les mineurs reçoivent une récompense qu'ils peuvent réinjecter directement sur le marché.

Le minage est le procédé grâce auquel les blocs sont sécurisés, à la suite de quoi, de nouvelles unités de crypto-monnaies sont mises en circulation. Ces unités sont appelées des "récompenses". Pour le bitcoin, la récompense s'élève actuellement à 12,5 bitcoins, mais elle diminue de moitié tous les quatre ans ou presque.

Les mineurs sont chargés de vérifier les transactions et de les sécuriser cryptographiquement en résolvant des algorithmes complexes.  Leur difficulté peut être ajustée afin de maintenir le temps de traitement des blocs à peu près constant. Les mineurs exercent un contrôle important sur le bitcoin en raison de leur rôle crucial dans le réseau, d'autant plus que le minage est désormais une activité très profitable. 

Une fois que ces unités sont en circulation, elles peuvent être librement échangées sur une place boursière et sauvegardées dans un portefeuille virtuel. Lorsque vous négociez les bitcoins avec IG, vous n'êtes jamais propriétaire du titre, vous n'avez donc pas besoin de posséder un portefeuille ou un compte titre. 

Qu'est-ce qu'une scission du bitcoin (ou bitcoin fork) ?

Une scission est le processus par lequel une blockchain - ou registre des transactions - se divise en deux. Les mineurs doivent alors décider de la version officielle à utiliser, l'autre version sera ensuite écartée.

Une scission se produit lorsque le logiciel utilisé par la communauté de mineurs n’est plus aligné, permettant à la blockchain de subir des mises à jour de logiciel essentielles. Il y existe deux types forks.

Les soft forks : La nouvelle blockchain est en charge de la validation de toutes les transactions (les blocs), mais la blockchain précédente reste compatible et peut enregistrer ces transactions. Veuillez noter que cela ne fonctionne que dans un sens : la nouvelle blockchain ne sera pas compatible avec les blocs minés via la précédente blockchain. 

Les hard forks :  La nouvelle blockchain est désormais en charge de valider de toutes les transactions, mais la blockchain précédente n'est plus compatible avec les nouveaux blocs et ne peut plus les valider. Cela signifie que tous les utilisateurs de l'ancien programme doivent mettre à jour leur logiciel afin de pouvoir accéder à la nouvelle blockchain.

De manière générale, une scission est résolue avec très peu, voire aucune perturbation. Mais il est déjà arrivé que des désaccords sur l'évolution et le fonctionnement d'une crypto-monnaie soient insurmontables. Par exemple, ce fut le cas pour le bitcoin cash, apparu lors d'une scission du bitcoin qui divisa la communauté des mineurs. Le résultat fut la création de deux crypto-monnaies distinctes, le bitcoin et le bitcoin cash. Les deux devises sont désormais totalement incompatibles, malgré un historique de transactions en commun.

Comment le bitcoin est-il utilisé ?

Comme moyen de paiement

Un certain nombre d'entreprises acceptent déjà le bitcoin comme mode de paiement, bien qu'elles soient encore très minoritaires. Il s'agit par exemple de :

  • WordPress
  • Subway
  • Microsoft
  • Virgin Galactic
  • Wikipedia

Bien évidemment, ces grands noms possèdent l'infrastructure nécessaire pour traiter les crypto-monnaies. Mais étant donné l'incertitude concernant sa réglementation et la volatilité du marché, il n'est pas surprenant que l'intégration du bitcoin ne soit pas devenue plus courante.

Comme un socle technologique

De nombreuses entreprises font abstraction de la devise en elle-même et s'intéressent à la base de donnée décentralisée au cœur du bitcoin.

La technologie derrière la blockchain a déjà permit l'émergence d'une série de nouveaux modèles commerciaux dans les domaines des paiements internationaux, du développement web et de la protection des données. De plus, plusieurs fonds cherchent à investir sur des projets qui exploitent le potentiel de la chaîne de blocs, éveillant l'intérêt des places financières internationales pour les crypto-monnaies.

FAQ

Le bitcoin est-il réglementé ?

Non, le bitoin n'est actuellement réglementé ni par les gouvernements ni par les banque centrales. L'une des principales préoccupations concernant l'avenir du bitcoin est l'impossibilité de savoir comment le paysage réglementaire évoluera au cours des prochaines années, et comment il impactera la valeur de l'investissement.

Les organismes de réglementation américains ont pris l'initiative de réglementer le bitcoin et ses échanges, bien que de nombreux désaccords subsistent toujours.  

Le bitcoin est-il légal de partout ?

Non, le bitcoin est illégal dans quatre pays : le Kirghizistan, la Bolivie, l'Équateur et le Bangladesh. D'autres mesures sont prises dans certains pays, pour limiter l'intérêt et l'utilisation des crypto-monnaies. Par exemple, en Chine les échanges de bitcoins et les ICO (levées de fonds en crypto-monnaies) ont été interdits.

Le bitcoin est-il imposé ?

Cela dépend du pays où vous résidez, mais en France les revenus issus de la valorisation du bitcoin sont taxés.

Le bitcoin est-il risqué ?

Le trading comporte des risques quelle que soit la valeur choisie, mais le bitcoin est d'autant plus risqué car :

  • il est volatil : les mouvements de prix brusques et soudains peuvent faire perdre des centaines, voire des milliers de dollars très rapidement.
  • il est niche : bien que la popularité du bitcoin soit montée en flèche récemment, la plupart des entreprises et des consommateurs sont encore loin de l'adopter sérieusement.
  • les transferts ne sont pas infaillibles : il n'y a pas de moyen idéal pour se protéger contre les erreurs humaines, les soucis techniques ou la fraude, et il n'y a aucun système mis en place pour rembourser vos pertes.
  • son futur reste incertain : au cours des prochaines années, les gouvernements et les banques centrales continueront d'examiner attentivement les crypto-monnaies. De nouvelles régulations pourraient réduire les avantages qui les distinguent des monnaies fiduciaires.

Combien de bitcoins ont déjà été perdus ?

Il est impossible de savoir de manière certaine combien de bitcoins ont déjà été perdus, mais il est estimé que pour les 16 millions de bitcoins qui ont été minés jusqu'à présent, environ 25% ont été perdus définitivement. Il est en effet impossible de récupérer les bitcoins perdus par négligeance, pour cause de décès, soucis techniques ou autres raisons possibles de leur disparition. 

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Portail d'aide

Obtenez les réponses à vos questions concernant votre compte ou nos services.

Trouver des réponses

Nous nous tenons à votre disposition 24h/24 à partir de 9h le samedi jusqu'à 23h le vendredi.