Quelles sont les entreprises les plus chères du monde ?

Les entreprises les plus chères du monde sont généralement comparées par capitalisation boursière, un chiffre représentant le prix d’achat de l’ensemble des actions en circulation d’une entreprise à leur cours actuel.

10 entreprises les plus chères du monde

Les 10 plus grandes entreprises du monde par capitalisation boursière

  1. Apple (881,98 milliards de $)
  2. Microsoft (803,09 milliards de $)
  3. Amazon (739,46 milliards de $)
  4. Google (711,94 milliards de $)
  5. Berkshire Hathaway (536,53 milliards de $)
  6. Johnson & Johnson (396,21 milliards de $)
  7. Alibaba (387,61 milliards de $)
  8. Facebook (378,05 milliards de $)
  9. JPMorgan Chase & Co (368,56 milliards de $)
  10. Tencent Holdings (353,67 milliards de $)

Cette liste a été mise à jour le 20 novembre 2018, mais change régulièrement en raison des fluctuations habituelles des marchés financiers. Pour connaître le top 10 actualisé, vous pouvez visiter notre outil d’observation des marchés et trier la liste des actions par capitalisation boursière.

1. Apple (AAPL)

Apple est une entreprise technologique basée à Cupertino, Californie. Elle a été fondée en 1976 par Steve Jobs, Steve Wozniak et Ronald Wayne pour fabriquer des ordinateurs, mais sa gamme s’est étendue au fil des années pour comprendre des produits tels que l’iPod et l’iPhone, et des services tels qu’iTunes, Apple Music et Apple Pay. Elle est actuellement dirigée par son directeur général, Tim Cook.

Ses actions ont augmenté de 1 600 % entre novembre 2008 et novembre 2018, et en août 2018, Apple est devenue la première entreprise à réaliser une capitalisation boursière de plus d’un billion de $.

Depuis, la capitalisation boursière d’Apple est repassée sous le seuil du billion de $, ce qui signifie que la lutte pour la première place est féroce.

2. Microsoft (MSFT)

Microsoft est une entreprise technologique basée à Redmond, Washington. Elle a été fondée par Bill Gates et Paul Allen en 1975 pour développer des logiciels, bien que sa gamme de produits se soit étendue depuis au matériel informatique. Ses logiciels les plus connus sont Microsoft Windows et la suite Office, tandis que son matériel informatique comprend les consoles Xbox et les tablettes Surface.

Microsoft fait depuis longtemps partie du top 10 des entreprises ayant la plus forte capitalisation boursière au monde, et le cours de son action a augmenté d’environ 400 % au cours des dix dernières années (au 20 novembre 2018).

À l’instar de nombreuses entreprises technologiques, Microsoft souhaite étendre sa gamme de produits et services. Elle a fait l’acquisition de plusieurs entreprises technologiques ces dernières années, sa plus grosse acquisition à ce jour étant le rachat de LinkedIn en 2016.

3. Amazon (AMZN)

Amazon est une entreprise d’e-commerce et de cloud computing basée à Seattle, Washington. Elle a été fondée en 1994 par Jeff Bezos, qui en est toujours le directeur général. À l’époque, elle s’appelait « Cadabra » et ne vendait que des livres. Depuis, sa gamme de produits s’est tellement étendue qu’on la surnomme désormais « le magasin où on peut tout acheter ».

Entre novembre 2008 et novembre 2018, les actions d’Amazon ont augmenté de près de 2 800 %. L’entreprise est devenue la deuxième à atteindre le seuil du milliard de $ de capitalisation boursière, lorsqu’elle a réalisé ce chiffre temporaire en septembre 2018.

Actuellement, Amazon continue d’étendre ses secteurs d’activité : elle a par exemple fait l’acquisition de la chaîne de magasins Whole Foods Market et tente de concurrencer les studios hollywoodiens et les maisons de disques avec ses services Prime Video et Music.

4. Alphabet (GOOGL)

Alphabet a été fondée en 2015 suite à la restructuration de Google Inc. et est basée à Mountain View, Californie. C’est la société mère de Google, qui propose le moteur de recherche du même nom et YouTube, ainsi que de filiales moins connues telles que :

  • X : une entreprise de recherche et développement qui travaille sur des projets ambitieux visant à développer des technologies innovantes, telles que les voitures autonomes et Google Glass
  • CapitalG : une société d’investissement en capital de développement qui a investi dans des entreprises telles que Snap Inc., Lyft, Stripe et AirBNB
  • GV : une société de capital-risque qui investit dans de jeunes start-up

L’entreprise, qui était Google jusqu’à sa restructuration d’octobre 2015, a vu le cours de son action bondir de plus de 500 % entre novembre 2008 et novembre 2018.

5. Berkshire Hathaway (BRK.A/BRK.B)

Berkshire Hathaway est une société de portefeuille basée à Omaha, Nebraska. Elle a commencé son activité de fabricant de textiles en 1839 sous le nom de Valley Falls Company et a été renommée Berkshire Hathaway en 1955 suite à plusieurs fusions. Elle a été rachetée par Warren Buffett au milieu des années 1960, et il en est toujours le directeur général.

L’entreprise ne fabrique plus de textiles depuis les années 1980, car Buffett a changé son activité pour en faire une société d’investissement. Elle possède désormais à 100 % GEICO, Dairy Queen, la BNSF Railway et Fruit of the Loom, entre autres. Elle détient également des actions dans diverses entreprises telles qu’Apple, Delta Airlines et American Express.

Par conséquent, les revenus du groupe proviennent d’un portefeuille diversifié, qui comprend des entreprises d’un grand nombre de secteurs d’activité : assurance et finance, agroalimentaire, construction, textile, chaussures, marketing, médias, aérospatial et défense, électronique, automobile, et bien plus encore.

L’action de classe A de Berkshire Hathaway est l’action négociée sur les marchés publics la plus chère du monde, car elle n’a jamais fait l’objet d’un fractionnement d’actions. Sa valeur était estimée à plus de 330 000 $ au 20 novembre 2018. Dans le même temps, ses actions ordinaires de classe B se négociaient aux alentours de 220 $, ce qui représente une augmentation de 200 % entre novembre 2008 et novembre 2018.

6. Johnson & Johnson (JNJ)

Johnson & Johnson est une multinationale spécialisée dans la fabrication de biens de consommation et de dispositifs médicaux basée à New Brunswick, New Jersey. Elle a été fondée en 1886 par les frères Johnson (Robert Wood, James Wood et Edward Mead) et est actuellement dirigée par son PDG Alex Gorsky.

L’entreprise possède près de 250 filiales et marques, et vend ses produits dans plus de 175 pays dans le monde. Ses produits de consommation vont des soins pour bébés aux produits de beauté en passant par les médicaments sans ordonnance.

L’entreprise vend également des dispositifs médicaux destinés aux professionnels qualifiés (par exemple dans des salles d’opération) et développe des traitements pour des maladies relevant d’un grand de nombre de domaines thérapeutiques.

Entre novembre 2008 et novembre 2018, l’action de Johnson & Johnson a connu une hausse de 145 %. Elle fait régulièrement partie du top 10 des entreprises par capitalisation boursière depuis 2013.

7. Alibaba Group (BABA)

Alibaba Group est une entreprise chinoise qui propose une large gamme de services Internet B2B, B2C et C2C. Elle a été fondée par Jack Ma, qui en est toujours le président, et est dirigée par son directeur général Daniel Zhang. Elle est basée à Hangzhou, Zheijang.

Surtout connu pour son site de vente en gros et au détail (Alibaba.com), le conglomérat propose également des services de vente au détail, d’e-commerce, de cloud computing, de médias numériques et de technologie financière. Ces services de technologie financière comprennent notamment un service de transfert d’argent international qui fait partie intégrante des mesures de l’entreprise pour stimuler la croissance mondiale.

Depuis son offre publique initiale (IPO) en septembre 2014, le cours de l’action de l’entreprise a augmenté de 50 %, devenant ainsi l’entreprise chinoise la plus chère du monde (au 20 novembre 2018).

8. Facebook (FB)

Facebook Inc. est une entreprise proposant des services de médias sociaux et de réseaux sociaux, qui est basée à Menlo Park, Californie. Elle a été fondée en 2004 par Mark Zuckerberg, qui en est toujours le directeur général.

Facebook connecte plus de 2,2 milliards d’utilisateurs actifs tous les mois, ce qui est plus que les populations de la Chine, du Brésil et des États-Unis réunies. L’entreprise exploite également plusieurs autres plateformes de réseaux sociaux, notamment Instagram et WhatsApp.

Depuis son IPO en 2012, les actions de Facebook ont augmenté de près de 250 % (au 20 novembre 2018). Cependant, elle a été touchée par plusieurs scandales d’entreprise ces dernières années, qui ont impacté le cours de son action.

9. JPMorgan Chase & Co. (JPM)

JPMorgan Chase & Co. est une banque d’investissement et société de services financiers basée à New York, New York. Elle exerce ses activités sous sa forme actuelle depuis décembre 2000, date à laquelle J.P. Morgan & Co. et la Chase Manhattan Corporation ont fusionné et sont devenues des filiales de la nouvelle entité.

Mais ses origines remontent en réalité à la Bank of the Manhattan Company, qui fut fondée en 1799. Elle est actuellement dirigée par son PDG Jamie Dimon.

À travers ses filiales, la banque propose différents services financiers dans les domaines de la banque d’investissement, de la gestion d’actifs et de patrimoine, et des services bancaires privés. Le cours de son action a augmenté de 190 % depuis novembre 2008 (au 20 novembre 2018).

10. Tencent Holdings Limited (TCEHY)

Tencent Holdings Limited est une société de portefeuille chinoise basée dans le district de Nanshan, Shenzhen. Elle a été fondée en 1998 par Zhang Zhidong, Xu Chenye, Chen Yidan, Zeng Liqing et Ma Huateng. Ce dernier en est toujours le PDG.

Les filiales de Tencent sont présentes dans un grand nombre de secteurs d’activité, car ses entreprises financées par capital-risque travaillent également dans un grand nombre de secteurs d’activité. Ces secteurs comprennent notamment l’e-commerce, les réseaux sociaux, les jeux vidéo, l’IA et le cloud computing. Pour illustrer l’importance de cette entreprise, rappelons que celle-ci possède les quatre principales applications musicales en Chine, qui englobent au total près de 800 millions d’utilisateurs actifs chaque mois, ce qui est bien plus que Spotify qui ne compte que 200 millions d’abonnés environ, principalement dans les pays occidentaux.

Le cours de l’action de l’entreprise a augmenté de plus de 2 450 % entre novembre 2008 et novembre 2018. Toutefois, son cours a connu d’importantes fluctuations ces dernières années, en partie dues à l’interventionnisme du gouvernement chinois. De ce fait, elle a vu son cours et sa capitalisation boursière repasser sous les niveaux de l’IPO.

Explorez les marchés avec nos cours gratuits

Découvrez les nombreuses valeurs sur lesquelles investir et apprenez à trader avec IG Academy.

Articles associés

Ces sujets pourraient vous intéresser…

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.