Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Qu’est-ce que la liquidation forcée (short squeeze) des positions courtes ?

Une liquidation forcée des positions courtes peut être désastreuse pour les vendeurs à découvert à moins qu’ils ne réagissent rapidement. Découvrez ce qui est à son origine et comment savoir quand elle peut se produire.

Qu’est-ce qu’une liquidation forcée ou "short squeeze" ?

Une liquidation forcée (short squeeze en anglais) concerne aussi bien les positions courtes que les positions longues. Une liquidation forcée des positions courtes affecte les vendeurs à découvert, qui sont en effet forcés de quitter le marché lorsque les cours augmentent rapidement. Ils tenteront alors de clôturer leurs positions courtes aussi vite que possible afin de limiter leurs pertes.

Une liquidation forcée des positions longues se produit lorsque les acheteurs – ceux qui sont longs sur une action – sont forcés de sortir du marché lorsque les cours chutent soudainement. Encore une fois, ils tenteront de clôturer leurs positions rapidement pour éviter de subir des pertes conséquentes.

Qu’est-ce que la liquidation forcée des positions courtes ?

Une liquidation forcée des positions courtes se produit lorsque les cours augmentent rapidement au-delà des prévisions des analystes et des participants de marché. Ces liquidations forcées peuvent avoir un impact important sur les investisseurs positionnés à la baisse sur des actions empruntées car ils pourraient dépenser plus de capital pour racheter et rendre l’action, appelé rachat pour couvrir le découvert, que prévu.

Elles peuvent également porter préjudice aux traders positionnés à la baisse par le biais de produits financiers dérivés tels que les CFD. En effet, les produits dérivés se négocient avec un effet de levier pouvant amplifier vos gains comme vos pertes. C’est particulièrement le cas durant une liquidation forcée des positions courtes ou des scénarios similaires dans lesquels les marchés agissent de manière inattendue.

Quels sont les facteurs à l’origine d’une liquidation forcée des positions courtes ?

Une liquidation forcée des positions courtes est causée par une hausse rapide et inattendue des cours d’un actif, généralement d’une action. Les vendeurs à découvert chercheront à abandonner leurs positions courtes à mesure que les cours augmentent.

Cela entraîne une hausse de la demande des actions, réduisant ainsi l’offre. Ce changement de dynamique entre l’offre et la demande engendre une hausse accrue, ce qui aggrave l’effet de la liquidation forcée.

Si les investisseurs utilisent une stratégie de rachat pour couvrir le découvert avec l’action empruntée, ils devront racheter les actions qu’ils ont empruntées pour ouvrir la position courte avant la date d’échéance. La date d’échéance dans ce contexte correspond à la date à laquelle l’emprunteur accepte de rendre l’action au prêteur.

Comment identifier une liquidation forcée des positions courtes ?

Pour ce faire, de nombreux traders utilisent des indicateurs graphiques pour trouver les actions survendues. Si une action ou un autre actif est survendu, on peut s’attendre à ce que son cours augmente. Le relative strength index (RSI) et le Williams %R sont des indicateurs populaires utilisés pour identifier les zones de survente.

Dans la capture d’écran ci-dessous, prise depuis notre plateforme de trading, le RSI est l’indicateur supérieur et le Williams %R est l’indicateur inférieur. Les zones de survente sont représentées par des rectangles.

Vous pouvez associer ces indicateurs avec le short ratio de l’action – le nombre total d’action vendues à découvert mais n’étant pas encore couvertes ou fermées, exprimé en pourcentage. Cela peut vous aider à confirmer les données des indicateurs : un short ratio inférieur indique que moins de traders se positionnent à la baisse sur l’action actuellement, ce qui signifie qu’ils pourraient s’attendre à une hausse des cours.

Pour connaître le short ratio, divisez le nombre d’actions vendues à découvert par de total d’actions disponibles, puis multipliez ce résultat par 100.

Les liquidations forcées des positions courtes prennent généralement les marchés au dépourvu, et les indicateurs de survente et un short ratio élevé ou faible ne garantissent pas qu’une liquidation va se produire. Bien souvent, les résultats d’une société plus élevés que prévu, des avancées technologiques ou de nouveaux produits révolutionnant un secteur peuvent entraîner une hausse inattendue des cours.

Exemple de liquidation forcée de positions courtes

Un exemple notable s’est produit en octobre 2008, lorsque le cours de l’action Volkswagen (VOWG) a quintuplé en deux jours, passant de 210 € à 1 000 €. Cela a totalement pris le marché par surprise et durant une courte période, Volkswagen était la société la plus profitable du monde.

La liquidation forcée a été causée par une combinaison parfaite. Porsche a annoncé avoir gagné 74 % du contrôle des part de votes de Volkswagen, ce qui a entraîné une forte hausse du cours de son action, les vendeurs à découvert étant alors forcés de payer 1 005 € par action pour clôturer leurs positions.

Un autre exemple plus récent serait celui du cours de l’action Tesla début 2020. Les actions Tesla étaient auparavant les actions les plus vendues à découvert sur le Nasdaq, mais une série de bonnes nouvelles, notamment des résultats du quatrième trimestre supérieurs aux attentes, a entraîné une hausse des cours de l’action atteignant 900 $.

En savoir plus sur l’achat, la vente et la vente à découvert des actions Tesla

Les vendeurs à découvert ont été pris de court et, comme pour Volkswagen, ils se sont rués pour acheter et couvrir leurs positions courtes et limiter leurs pertes. Les cours ont d’autant plus augmenté, synonyme de pertes exponentiellement plus importantes pour les vendeurs à découvert.

Ci-dessous, vous pouvez voir les cours de l’action Tesla du 23 janvier 2020 au 18 mai 2020. La liquidation forcée est entourée et indiquée par l’inversement de la courbe baissière des cours, et l’augmentation des cours est indiqué par la flèche ascendante dans un contexte de demande accrue.

Comment négocier une liquidation forcée des positions courtes ?

  1. Ouvrez ou connectez-vous à votre compte de trading
  2. Recherchez la valeur qui vous intéresse
  3. Réalisez votre propre analyse
  4. Mettez en place des outils de gestion du risque
  5. Ouvrez, surveillez et clôturez votre position

Pour négocier une liquidation forcée, vous devriez ouvrir une position qui tirera profit d’une hausse des cours. Cela signifie que vous ouvririez une position à l’achat (longue) avec des CFD après avoir identifié une liquidation forcée des positions courtes.

Les CFD utilisent l’effet de levier, ce qui signifie que vous n’avez pas à devenir propriétaire des actions et que vous pouvez ouvrir une position avec un faible dépôt, appelé marge ou couverture.

Une position d’investissement sera rentable si la valeur des actions augmente, ce qui signifie qu’elles réaliseront généralement une bonne performance durant une liquidation forcée des positions courtes et une augmentation rapide des cours.

Points clés de la liquidation forcée des positions courtes

  • Les liquidations forcées des positions courtes sont souvent une mauvaise nouvelle pour les investisseurs utilisant la vente à découvert avec des actions empruntées
  • Elles se produisent lorsque les cours augmentent rapidement et de manière inattendue
  • Cela peut prendre les vendeurs à découvert au dépourvu et les forcer à racheter les actions empruntées à un prix bien plus élevé pour clôturer leurs positions
  • Par conséquent, la demande d’actions augmente et l’offre baisse, ce qui fait d’autant plus augmenter les cours
  • Les pertes des vendeurs à découvert peuvent être exponentielles durant une liquidation forcée des positions courtes, et les gains pour ceux ayant une position longue peuvent être considérables

Ouvrez un compte dès aujourd’hui

Date de publication : 2020-08-24T09:15:59+0100


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Découvrez comment prendre position sur les marchés

Découvrez tous les marchés sur lesquels vous pouvez trader et leur fonctionnement grâce au cours d’ « Introduction aux marchés financiers » disponible sur IG Academy.

Pour aller plus loin

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.