Les points pivots: comment trader avec Support et Résistance

Les points pivots visent à déterminer la tendance du marché dans différents intervalles de temps. Ce sont des niveaux techniques dont l’objectif est de déterminer un mouvement directionnel et des zones supports.

Opérateur de marché Pivot (basket-ball) MACD Stochastique (analyse technique) Banque Banque centrale

Les points pivots utilisent les points hauts, points bas et niveaux de clôture précédents pour déterminer les futurs niveaux de support et résistance. Il y a plusieurs versions des points pivots mais nous allons nous focaliser sur les points pivots standards. Les points pivots étaient à l’origine utilisés par les traders de parquet pour déterminer les niveaux importants. Les traders de parquets étaient les premiers « day traders » et avaient l’habitude de travailler dans un environnement très réactif avec des objectifs court-terme. Au début de la journée, les traders avaient l’habitude de regarder les niveaux les plus hauts, les plus bas et les cours de clôture de la veille pour déterminer les objectifs de la journée.

Que sont les points pivots et comment utiliser cet indicateur dans le cadre du trading ?

L’indicateur des points pivots est utilisé pour déterminer des niveaux de support et de résistance et peut venir en complément de la détermination de lignes de tendances. Les points pivots peuvent être utilisés sur différents marchés comme les actions, devises et matières premières par exemple. Contrairement aux moyennes mobiles ou aux oscillateurs, les niveaux sont statiques et restent donc inchangés sur la période observée. Les données de la journée précédente (point haut, point bas et niveau de clôture) sont utilisées pour générer les 5 niveaux de l’indicateur des points pivots. L’indicateur est composé d’un point pivot, de deux niveaux de résistance définis comme R1 et R2 et de deux zones de support définies comme S1 et S2.

Comme pour les supports, les niveaux de résistance sont également des points pivots. Certains intervenants de marchés ajoutent parfois des niveaux de résistance ou de support complémentaires. Les points pivots sont souvent intégrés aux algorithmes de trading, comme la plupart des indicateurs techniques (Fibonacci, moyennes mobiles, stochastiques, MACD, RSI, etc…) ce qui accroit leur intérêt. Le fait que cet indicateur soit intégré aux algorithmes peut également accélérer l’exécution de certains mouvements et faire passer plus rapidement les cours d’un niveau technique à un autre. Certains intervenants de marché peuvent placer leurs stops ou limites sur ces niveaux techniques. Cet indicateur est facilement paramétrable sur la plupart des plateformes de trading ce qui le rend plus accessible.

Un point pivot est un niveau sur lequel les cours peuvent réagir. Un point pivot est considéré comme état un support potentiel si les cours évoluent au-dessus du point pivot. Inversement, un point pivot qui se trouve au-dessus du niveau d’évolution des cours est considéré comme un niveau de résistance potentielle. Les cours peuvent avoir tendance à s’infléchir lorsqu’ils entrent en contact avec un point pivot. Il est également fréquent de combiner l’indicateur des points pivots avec d’autres indicateurs techniques comme les moyennes mobiles. Si, par exemple, un point pivot se trouve au même niveau qu’une moyenne de prix 50, 100 ou 200 jours, cela peut renforcer son action de résistance ou de support.

Autre exemple : si les cours entrent en contact avec une R2 (2ème résistance au-dessus du point pivot central) et qu’au même moment l’indicateur RSI atteint des niveaux extrêmes, cela peut traduire une phase de surachat de marché avec risque correctif à la clé. Même exemple si les cours entrent en contact avec la zone S2 (2ème support sous le point pivot central), cela peut traduire une phase de survente de marché. Comme toujours, il convient de surveiller l’environnement d’informations dans lequel évolue le marché à ce moment-là. Si, par exemple, c’est une bonne nouvelle économique, ou une annonce importante de banque centrale qui fait décaler le marché sur une zone de résistance R1 ou R2 après avoir rebondi sur le point pivot central, cela peut traduire la mise en place d’un fort mouvement de hausse qui peut se poursuivre au-delà des niveaux de résistances R1 et R2. L’analyse des points pivots doit être complétée par une analyse des éléments économiques, monétaires, politiques et en combinaisons d’autres éléments techniques pour avoir une pertinence plus élevée.
Il est également possible de combiner les potentiels signaux envoyés par les points pivots avec ceux envoyés par un indicateur stochastique ou un MACD.

Calcul des points pivots

Il existe plusieurs méthodes de calcul des points pivots mais la méthode la plus classique est celle qui se fait avec un système en 5 points. Cette méthode utilise le cours le plus haut du jour précédent, le cours le plus bas du jour précédent et le cours de clôture (toujours celui du jour précédent). Voici la formule de calcul :

  • Point Pivot (P) = (point Haut + point Bas + Clôture) / 3

  • Support 1 (S1) = (P x 2) – point Haut

  • Support 2 (S2) = P – (point Haut – point Bas)

  • Résistance 1 (R1) = (P x 2) – point Bas

  • Résistance 2 (R2) = P + (point Haut – point Bas).

Les règles de trading des points pivots (exemple)

Si, dans un contexte favorable (par exemple sur une bonne nouvelle économique ou annonce) les cours franchissent le point pivot, l’objectif potentiel suivant sera la 1ère résistance voire la 2ème selon la force de l’impulsion et la nature de l’information (chiffre, annonce, rumeurs, etc…). Le stop peut, dans ce cas, potentiellement être placé sur le point pivot qui devient une zone de support
Si dans un contexte défavorable (par exemple sur une mauvaise nouvelle économique ou annonce) les cours franchissent le point pivot à la baisse, l’objectif potentiel suivant sera le 1er support voire le 2nd selon la force de l’impulsion et la nature de l’information (chiffre, annonce, rumeurs, etc…). Le stop peut, dans ce cas, potentiellement être placé sur le point pivot qui devient une zone de résistance.

Si les cours évoluent sur les supports S1 ou S2 et qu’une nouvelle positive génère un rebond des cours, l’objectif potentiel sera le point pivot puis les résistances R1 voire R2. Les stops de protection pouvant être placés sur les supports S1 ou S2
Si les cours évoluent proche des résistances R1 ou R2 et qu’une nouvelle négative génère un repli des cours, l’objectif potentiel sera le point pivot puis les supports S1 voire S2. Les stops de protection pouvant être placés sur les R1 ou R2.

Sur la journée du 6, le Nasdaq 100 prend impulsion sur le support S1 pour accélérer à la hausse et aller chercher le point pivot. Le point pivot est cassé et la tendance accélère ensuite pour venir chercher la résistance R1.

Sur la journée du 10, le Nasdaq 100 prend impulsion sur le support S1 pour accélérer à la hausse et aller chercher le point pivot.

Sur la journée du 12, le Nasdaq 100 dépasse le point pivot pour aller chercher la résistance R1

Conclusion

Les points pivots, comme d’autres indicateurs présentent à la fois des caractéristiques « psychologiques » (plusieurs intervenant voyant les mêmes niveaux au même moment) mais également « techniques » en permettant d’identifier des objectifs potentiel et peuvent être utilisés en complément d’autres indicateurs (Stochastique, MACD, RSI, retracement de Fibonacci, etc…) pour confondre les signaux.

Date de publication : 2019-01-28T10:43:00+0000


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Pour aller plus loin

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.