Avenir de l’automobile : comment se dessine le futur du secteur automobile français et européen après la Covid 19

L’industrie automobile qui est un secteur historique de l’économie mondiale a été frappée de plein fouet par la pandémie du Covid-19 avec une chute spectaculaire dans la vente des véhicules.

Cette crise sanitaire mondiale soulève des questions sur l’avenir de l’industrie automobile et du développement coûteux de la voiture électrique. Le secteur automobile a connu de profondes mutations dans le temps au point de façonner l’économie mondiale et le mode de vie de la population. Ce secteur représente près de 14 millions d’emplois en Europe (dont 900 000 emplois directs et indirects en France), plus de 8 millions aux États-Unis et plus de 5 millions au Japon.

L’impact de l’action écologique sur le marché automobile français et européen

Si déjà la vente des voitures était en baisse à cause de nombreux défis comme les nouvelles règlementations en matière d’émissions polluantes qui obligeaient les constructeurs à prendre un virage vers les véhicules électriques, le confinement quasi total de l’Europe suite au coronavirus a provoqué la plus forte chute de la demande automobile jamais enregistrée selon les constructeurs automobiles.

En effet selon l'association des constructeurs européens (ACEA), les ventes de voiture en Europe ont chuté de plus de 38 % sur les quatre premiers mois de l'année 2020 (soit une perte de production de pratiquement 2,5 millions de véhicules sur l'ensemble du Vieux continent). En comparaison, seulement 270 682 voitures particulières neuves ont été mises sur les routes de l'Union Européenne en avril 2020 contre 1,14 million en avril 2019.

En France particulièrement, les ventes d'automobiles neuves ont baissé de 72,2 % en mars et de 88,8 % en avril 2020 selon les données du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). Les livraisons du groupe Renault ont baissé de 79 % et celles de PSA de 81,2 % pour le seul mois d’avril 2020. D’après KPMG, au moins 95 usines automobiles européennes sur 103 sont fermées depuis le mois de mars 2020 en plus de la plupart des canaux de ventes qui étaient déjà à l’arrêt pour des raisons sanitaires.

Malgré toutes ces difficultés, l’industrie automobile reste un pilier de l'économie française, d’où la volonté des autorités françaises de venir en aide à ce secteur industriel stratégique en l’accompagnant vers une production plus écologique. C’est dans cette optique que le Président français a détaillé les mesures d’un dispositif d’aide de plus de 8 milliards d'euros, dont un prêt de 5 milliards pour Renault.

Mutation du marché automobile européen : les nouvelles normes CO₂ à respecter

En janvier 2019, le parlement européen a voté une réduction drastique des émissions de CO₂ moyennes des voitures et camionnettes vendues neuves au sein de l'Union Européenne à 95g/km d’ici 2030 (actuellement BMW et Mercedes sont à 130 alors que PSA et Renault sont à 110).

Tout constructeur qui dépasserait ce seuil sera exposé à une amende de 95 euros pour chaque gramme de CO₂ excédentaire, multiplié par le nombre de voitures vendues. Ce qui pourrait représenter une amende annuelle de 30 milliards d'euros pour des constructeurs tels que Volkswagen, BMW et Renault.

Ainsi pour baisser leur chiffre d’émission moyenne et se rapprocher du seuil des 95 grammes fixé par l'Union Européenne, les constructeurs automobiles européens se sont lancés dans la production massive de véhicules électriques.

En savoir plus sur l’industrie automobile en France et découvrez les meilleures valeurs francaises du secteur

Véhicules électriques : Zoom sur les 3 constructeurs automobiles à surveiller en Bourse

La voie vers l'automobile 100 % vert passe nécessairement par la disparition lente mais certaine des moteurs à combustion interne et par la promotion des véhicules électriques. Certains pays européens comme les Pays-Bas, l'Allemagne, la France et le Royaume-Uni prévoient d’interdire les moteurs à combustion interne d'ici 2040. Les véhicules électriques qui peuvent nous amener d'un point A à un point B sont moins complexes à fabriquer, moins complexes à réparer, ne nécessitent quasiment pas de révisions et génèrent peu de ventes de pièces détachées.

Sur la plateforme de trading en ligne d’IG, vous pouvez négocier sur le cours des actions de certains constructeurs automobiles en bourse. Pour cela, veuillez suivre les étapes ci-dessous :

  1. Familiarisez-vous avec le trading sur CFD ou le trading sur Actions

  2. Choisissez une stratégie de trading

  3. Commencez à construire votre stratégie dans un environnement sans risque avec un compte démo IG

  4. Ouvrez un compte et déposez des fonds

  5. Tapez le nom du constructeur automobile de votre choix sur l’onglet de recherche

  6. Choisissez un montant et entrez le nombre d'actions que vous souhaitez acheter

  7. Ouvrez votre/vos position(s)

ll vous est également possible d’améliorer vos compétences en trading avec IG Academy. Suivez nos cours étape par étape et participez à nos séminaires et webinaires animés par nos experts.

Voici notre sélection de 3 constructeurs automobiles que vous pouvez surveiller en bourse :

Tesla

Tesla est considéré comme le leader mondial de la construction de véhicules électriques et des systèmes de stockage d'énergie ayant déjà produit plus d’un million de véhicules. Alors que la plupart des constructeurs automobiles ont été victimes de la pandémie de coronavirus, Tesla par contre affiche des chiffres flatteurs. L’entreprise est actuellement évaluée à plus de 145 milliards de dollars, elle dispose de 8 milliards de dollars de cash et le cours de son action a dépassé la barre des 800 $ en avril 2020.

Suivez le cours de l’action Tesla Inc avec IG

Les modèles Y et modèle 3 de Tesla affichent une excellente performance sur le marché et le groupe confirme qu’elle atteindra ses objectifs de livraison d’un demi-million de véhicules pour cette année malgré la Covid-19.

Renault- Nissan

Renault-Nissan-Mitsubishi est devenu le 4ème groupe automobile mondial avec un chiffre d’affaires de plus de 55,5 milliards d’euros, des réserves en cash de 10 milliards d’euros et un résultat net de 141 millions d’euros.

Si en 2019 Renault- Nissan avait publié des résultats très décevants démontrant un repli de son chiffre d’affaires de 3,3 % et une perte nette de 141 millions d’euros, le groupe est en souffrance depuis le début de la crise du Covid-19 et du confinement. En effet Renault- Nissan a été contraint de fermer ses usines sur de multiples sites à travers le monde et son action qui cotait à 98 € en avril 2018 se négocie actuellement aux alentours de 18 € . Renault- Nissan va bénéficier d’un prêt garanti par l’État français de 5 milliards d’euros pour l’aider à atténuer les effets de cette crise sanitaire mondiale.

Suivez le cours des actions Renault SA -Nissan Motor Co Ltd avec IG.

BMW

Bayerische Motoren Werke AG (BMW) est le premier fabricant premium d'automobiles et de motos au monde dans ses 30 sites de production et d'assemblage répartis dans 14 pays. Il dispose également d'un réseau de vente mondial dans plus de 140 pays. BMW opère dans les secteurs d'activité suivants : automobile, motocyclettes, services financiers et autres entités. Le segment automobile de BMW développe, fabrique, assemble et vend des voitures et des véhicules tout-terrain, sous les marques suivantes: BMW, MINI et Rolls-Royce, ainsi que des pièces détachées et des accessoires.

Pour limiter la crise du coronavirus et réduire ses coûts, le groupe BMW a décidé la suppression du contrat de 10 000 employés intérimaires et la suspension de sa coopération avec Daimler sur le développement de la voiture autonome.

BMW qui a livré au total 477 111 véhicules BMW, Mini et Rolls-Royce au cours des trois premiers mois de 2020 (soit une baisse de 20,6%) a vu son chiffre d'affaires augmenter de 3,5% à 23,25 milliards d'euros. Le bénéfice du groupe a atteint 1,37 milliard d'euros au cours du dernier trimestre 2020 contre 589 millions d'euros pour la même période en 2019.

Le cours de l’action BMW a chuté de 3% à la Bourse de Francfort après que le groupe ait annoncé être dans l’impossibilité d’atteindre ses objectifs pour 2020 et abaisser ses prévisions de marge bénéficiaire à cause de l’incertitude liée au coronavirus.

Suivez le cours de l’action BMW avec IG.

Les nouvelles technologies au sein de l’industrie automobile

Le secteur automobile vit deux transformations majeures que sont le véhicule électrique et la voiture autonome. Cette dernière devient de plus en plus une réalité vu que tous les grands constructeurs automobiles investissent dans le développement de cette nouvelle technologie.

Un véhicule autonome est un véhicule automobile équipé de capteurs numériques (caméras, radars, sonars, lidars, etc.) et apte à rouler sur route ouverte sans intervention d'un conducteur. Les différents capteurs permettent à la voiture de modéliser son environnement en trois dimensions et à identifier les éléments qui le composent (marquage au sol, signalisation, bâtiments, véhicules, piétons...) pour respecter les règles de circulation et éviter les obstacles.

La voiture autonome vise à améliorer la sécurité routière (en réduisant le nombre d'accidents graves) et à fluidifier le trafic grâce à la communication inter véhicules.

Le développement des voitures autonomes fait des constructeurs de véhicules et de leurs sous-traitants des acteurs clefs qui doivent acquérir les compétences scientifiques et techniques qui sont au cœur de l'économie numérique, telles que l'intelligence artificielle, la programmation et la calibration des capteurs.

Voici notre sélection des meilleurs équipementiers et sous-traitants cotés en bourse que vous pouvez surveiller :

Faurecia

Faurecia est un groupe français spécialisé dans la fourniture de composants automobiles tels que la conception et la fabrication de cadres de sièges, de mécanismes de réglage, de systèmes d'échappement, de tableaux de bord, de panneaux et modules de portes, de composants acoustiques ainsi que de frontaux et de modules de sécurité.

Faurecia qui est coté à l’Euronext fait partie du CAC Next 20 et emploie plus de 114 000 personnes avec un chiffre d’affaires de plus de 17 500 millions d’euros.

Intéressé(e)par le trading de l'action Faurecia ou d'autres actions françaises ? Ouvrez un compte demo ou un compte réel avec IG.

Valéo

Valéo est un équipementier automobile français spécialisé dans la conception, la fabrication et la vente de composants, de systèmes intégrés et de modules pour voitures et camions avec un accent particulier sur la conduite intuitive et la réduction des émissions de CO₂. Le groupe emploie 113 600 salariés dans 33 pays répartis sur 186 sites de production, 21 centres de recherche, 38 centres de développement et 15 plates-formes de distribution.

Valéo est coté à l’Euronext 100 et fait partie des entreprises du CAC Next 20 avec un chiffre d’affaires estimé à 19 420 millions d’euros.

Suivez le cours de l’action Valeo SA avec IG.

Plastic Omnium

Plastic Omnium est un groupe industriel français de transformation du plastique qui exerce ses activités dans les secteurs de l'automobile et de l'environnement. Plastic Omnium qui compte plus de 32 000 salariés et 131 usines réparties dans 26 pays dans le monde est présent dans des pays comme l'Allemagne, la Belgique, la Pologne, la Suède, la Roumanie, les États-Unis, le Canada, l'Argentine et le Brésil.

Plastic Omnium a réalisé un chiffre d’affaires de 9,2 milliards d'euros et un bénéfice net de 258 millions d'euros en 2019.

Suivez le cours de l’action Plastic Omnium SA avec IG.

Quel avenir pour l'industrie automobile après la crise sanitaire mondiale liée au Covid-19

La Covid-19 est venue porter un coup dur à un secteur qui était déjà en difficulté. En effet depuis 2018, le secteur automobile affichait un très net recul de la demande et subissait un durcissement significatif des normes CAFE et WLTP, obligeant certains constructeurs automobiles à réaliser des investissements financiers considérables afin d’atteindre les objectifs imposés par les cycles d’homologation.

La pandémie mondiale de COVID-19 vient mettre un accent particulier sur la nécessité de redéfinir le secteur automobile en y apportant une transformation structurelle profonde qui passera par un soutien financier aux entreprises en difficulté et une prise en charge du chômage partiel. Certains spécialistes suggèrent aussi une stimulation du marché pour faire redémarrer l’industrie avec des mesures comme :

  • la mise en place d’outils d’incitations fiscales pour les entreprises via des aides pour les hybrides rechargeables

  • des bonus pour l’électrique

  • la mise en place d’une prime à la conversion qui va accélérer le renouvellement des flottes de véhicules d’entreprise.

Dans ce contexte de crise sanitaire mondiale où les marchés sont volatils, vous pouvez négocier les valeurs du secteur automobile à la hausse ou à la baisse via les produits dérivés comme les CFD sur la plateforme de trading en ligne d‘IG.

Date de publication : 2020-07-02T14:37:00+0100


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Découvrez comment prendre position sur les marchés

Découvrez tous les marchés sur lesquels vous pouvez trader et leur fonctionnement grâce au cours d’ « Introduction aux marchés financiers » disponible sur IG Academy.

Pour aller plus loin

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.