Guide de l’analyse technique pour débutants

L’analyse technique est un moyen de prédire la direction que prendront les cours en analysant des tendances graphiques et des formations historiques.

Découvrez les bases de l’analyse technique et en quoi elle diffère de l’analyse fondamentale.

Comprendre l’analyse technique

Les investisseurs peuvent réaliser une analyse technique de différentes façons, mais la plupart d’entre eux utiliseront principalement les graphiques historiques des cours superposés à des indicateurs techniques ou des oscillateurs. Le but de l’analyse technique est d'identifier des tendances permettant à l’investisseur de déterminer le meilleur moment et le meilleur prix auquel entrer et sortir du marché.

Les graphiques d’analyse technique indiquent généralement les mouvements de cours sous forme de chandeliers, qui montrent les points clés des cours d’un actif sur une période donnée.

  • La couleur du chandelier indique si les cours ont augmenté (en vert) ou baissé (en rouge)
  • Les barres indiquent les cours d'ouverture et de clôture
  • Les mèches indiquent le plus haut et le plus bas

Découvrez comment comprendre les figures en chandelier

Les analystes techniques peuvent utiliser de nombreux indicateurs sur les graphiques. Les stratégies d’analyse technique populaires utilisent les moyennes mobiles, les retracements de Fibonacci et les bandes de Bollinger pour identifier les points d’entrée et de sortie. Mais les indicateurs utilisés varieront d’une personne à l’autre, selon son style de trading, le marché sur lequel elle investit et la période analysée.

Les analystes techniques testent souvent leur stratégie pour vérifier leur efficacité avant de risquer leur capital en l’appliquant aux mouvements de cours précédents d'un actif. Il s’agit du backtesting. Cela consiste à utiliser un certain nombre de données provenant d'une sélection d’actifs et de tester une stratégie avec ces données. Si le backtesting fonctionne, les investisseurs et analystes sont suffisamment confiants pour utiliser l’analyse technique comme point de départ pour ouvrir une position.

En réalité, certains investisseurs ont tellement confiance en leur stratégie qu'ils décident de l’automatiser. Le fait d’automatiser une stratégie d’analyse technique implique de mettre en place une série d’algorithmes pouvant exécuter des ordres avec une intervention humaine minimale.

Quels sont les fondements de l’analyse technique ?

Les bases de l’analyse technique proviennent de la théorie de Dow, une série de règles créées par Charles Dow entre 1851 et 1902. Ces règles guident les investisseurs sur les principes de l’action de marché, notamment les types de tendances, les phases des mouvements de prix et l’impact des actualités sur le marché.

En savoir plus sur la théorie de Dow.

Si l’analyse technique moderne s’est nettement développée grâce à la technologie disponible et à la possibilité d’automatiser l’analyse, l’approche de Charles Dow est toujours au cœur de cette pratique.

Hypothèses principales de l’analyse technique

De manière générale, l’analyse technique part du postulat que :

  • Les graphiques racontent une histoire. Les partisans de l’analyse technique pensent qu'ils peuvent prédire les mouvements futurs selon les cours historiques. Cependant, il est généralement conseillé de combiner l’analyse fondamentale et l’analyse technique pour vous assurer de bien comprendre le marché avant de passer un ordre
  • Les cours évoluent sous forme de tendance. Selon la théorie de Dow, il existe trois périodes de tendance. Le mouvement primaire, pouvant varier d’un an à plusieurs années, la réaction secondaire, de dix jours à un an, et le mouvement mineur, qui peut varier de quelques secondes à quelques jours
  • Les tendances historiques se répètent. Les analystes pensent que les tendances de prix se répèteront dans le futur. Ils analyseront donc les mouvements de cours précédents et les utiliseront pour déterminer à quel moment ouvrir et clôturer des positions pour maximiser leurs profits

Comment utiliser l’analyse technique ?

L’analyse technique est utilisée aussi bien pour le trading à court terme que pour le trading à long terme. Un investisseur de tendance à long terme peut utiliser les indicateurs techniques pour déterminer quand acheter des actions pour son portefeuille, alors qu’un trader à court terme peut les utiliser pour identifier les opportunités de profits rapides.

Le timing est un élément central d'un bon trading, et l’analyse technique peut vous aider à planifier vos ordres afin de maximiser vos profits et minimiser vos pertes.

L’analyse technique peut être utilisée pour presque tous les marchés. Vous avez seulement besoin d'un graphique de prix et d’un accès à certains indicateurs techniques. Que vous souhaitiez investir sur des actions, des indices, du forex ou des crypto-monnaies, l’analyse technique peut vous être utile.

Analyse technique vs analyse fondamentale

Il existe de nombreuses différences entre l’analyse technique et l’analyse fondamentale. La principale différence est qu’au lieu d’analyser les mouvements de cours précédents, un investisseur qui utilise l’analyse fondamentale tient compte de différents facteurs internes et externes.

Un analyste fondamental utilise les informations pour déterminer la valeur d’un actif en particulier et lui donner une « juste valeur », qui correspond à ce que serait la valeur d’un actif si toutes les informations étaient prises en compte dans sa cotation. Si le cours actuel d’un actif est inférieur à son estimation, il achètera. S’il est supérieur à son estimation, il vendra.

Supposons par exemple qu’un analyste fondamental et qu’un analyste technique souhaitent investir sur des actions Apple. L’analyste fondamentale pourrait étudier les derniers rapports financiers d’Apple, la performance du secteur technologique et la santé économique dans son ensemble avant de déterminer la valeur des actions Apple.

Un analyste technique ignorerait ces informations et porterait son attention uniquement sur le graphique d’Apple. Il utiliserait des indicateurs techniques pour trouver des tendances permettant d'indiquer la performance passée des actions Apple, et utiliserait ces données pour l’aider à déterminer la direction qu’elles prendront. Il passerait alors un ordre en fonction de ces résultats.

De prime abord, l’analyse technique semble beaucoup plus simple que l’analyse fondamentale. En effet, vous n’avez qu’à analyser un graphique au lieu d’étudier les actualités, les rapports financiers et les publications de résultats. Cependant, un bon investisseur technique utilise une multitude d’indicateurs et teste sa stratégie pour s’assurer qu’elle répond à ses attentes avant de passer un ordre. Ce n’est donc certainement pas l’option la plus facile.

Cela étant dit, la plupart des investisseurs ne s’en tiendront pas uniquement à l’analyse technique ou à l’analyse fondamentale : ils utiliseront une combinaison des deux pour être certains d’avoir un point de vue totalement équilibré. Vous pouvez donc utiliser l’analyse fondamentale pour choisir le marché qui vous convient, puis utiliser l’analyse technique pour décider quand ouvrir votre position.

Limites de l’analyse technique

Si l’analyse technique est très populaire, sa méthodologie comporte certaines limites. Par exemple :

  • L’analyse technique peut être subjective. Même si les indicateurs montrent le même signal à deux investisseurs, ceux-ci peuvent l’interpréter de manière différente.
  • Elle peut créer une prophétie autoréalisatrice. Si un nombre suffisant de personnes négocient en utilisant la même tendance, la prédiction sera en fait vouée à se réaliser. Même si cela peut jouer en votre faveur, vous pouvez aussi avoir des difficultés à exécuter votre ordre si tout le monde exécute exactement le même
  • L’analyse technique n’est pas fiable à 100 %. Il y a souvent des exceptions à la règle, ce qui peut s’avérer particulièrement dangereux. Des mouvements inattendus peuvent engendrer des variations importantes de prix lorsque les traders techniques se précipitent pour clôturer leurs positions
  • Elle ne tient pas compte des fondamentaux sous-jacents. En ne tenant pas compte d’autres facteurs pouvant faire évoluer les cours, l’analyse technique offre un aperçu limité du marché. Même si elle fournit des points d’entrée et de sortie pouvant être utiles, en partant du principe que tout se passe comme prévu, une actualité ou une publication inattendue d’une société peut engendrer de la volatilité

Il est important de connaître les faiblesses potentielles de votre stratégie et de prendre toutes les mesures possibles pour éviter des pertes inutiles.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Ces sujets pourraient vous intéresser…

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.