La Commission européenne abaisse ses prévisions de croissance pour la zone euro

Pour la 2e fois depuis le début de l’année, la Commission européenne a abaissé ses prévisions de croissance pour la zone euro, à 1,2 % en 2019 contre 1,3 % précédemment.

Pour la 2e fois depuis le début de l’année, la Commission européenne a abaissé ses prévisions de croissance pour la zone euro, à 1,2 % en 2019 contre 1,3 % précédemment. Les prévisions de croissance du PIB européen sont également abaissées pour l’année prochaine, à 1,5 % en 2020 contre 1,4 % précédemment.

Ces perspectives plus pessimistes s’inscrivent dans un contexte accru de tensions commerciales internationales – en premier lieu celle des Etats-Unis avec la Chine – et fortement marqué par la faiblesse du secteur manufacturier.

Une croissance allemande en berne

Pour l’exécutif européen, c’est l’Allemagne, principal moteur de l'économie européenne, qui devrait être le pays le plus pénalisé par ce coup d’arrêt de l’activité industrielle en 2019.

La Commission table sur une croissance allemande d’à peine 0,5 % en 2019, avant de remonter à 1,5 % en 2020, soit largement en-dessous des précédentes prévisions du mois de février qui anticipaient encore une progression du PIB outre-Rhin de 1,1 % en 2019 et de 1,7 % en 2020.

Les prévisions de croissance pour la France sont maintenues à +1,3 % en 2019 et à +1,5 % en 2020. Celles de l’Italie sont légèrement abaissées à 0,1 % pour 2019 et 0,7 % pour 2020.

A l’échelle de l’Union européenne, la Commission anticipe une hausse du PIB de 1,4 % en 2019 et de 1,6 % en 2020.

La Commission européenne estime que l’économie de l’UE, impactée par la conjoncture internationale, devrait toute de même faire preuve de résilience, grâce à la solidité de sa demande intérieure, à une progression du marché de l’emploi et des coûts de financement faibles.

Au niveau international, elle table sur une croissance de 2,4 % aux Etats-Unis en 2019, puis de 1,9 % en 2020. Pour la Chine, la croissance du PIB est attendue à 6,2 % en 2019, puis à 6 % en 2020.

Une inflation qui marque le pas

La Commission anticipe une inflation à 1,4 % en 2019 comme en 2020 (données harmonisées) pour la zone euro, s’attendant à une augmentation modérée des prix de l’énergie et pas de pression particulière attendue sur les prix.

Elle souligne par ailleurs une nouvelle baisse du ratio de la dette publique des Etats européens, le ratio dette/PIB, à 81,5 % en 2018, est attendu à 80,2 % en 2019 et à 78,8 % en 2020.

Le déficit agrégé des gouvernements de l’UE, atteignant 0,6 % du PIB en 2018, devrait augmenter pour atteindre en moyenne 1% du PIB en 2019 et en 2020. Dans la zone euro, à 0,5 % en 2018, il devrait atteindre 0,9 % en 2019 et en 2020.

Les risques du Brexit

A noter que les projections pour 2019 et 2020 de la Commission reposent « sur l'hypothèse purement technique d'un maintien du statu quo dans les relations commerciales entre l'UE27 et le Royaume-Uni. »

Car en dehors des risques de tensions commerciales cristallisés autour du conflit entre les Etats-Unis et la Chine, l'UE considère toujours que les principaux risques pour l’Europe « sont notamment celui d'un Brexit sans accord et la possibilité que les perturbations temporaires que connaît actuellement la production se pérennisent. Des incertitudes politiques croissantes et la conduite de politiques moins propices à la croissance pourraient également se traduire par une contraction de l'investissement privé. »


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.