Comment fonctionne le trading sur CFD ?

Chapitre 1 sur 4

Que sont les contrats pour la différence (CFD) ?

La spéculation sur la hausse et la baisse d’actifs financiers a toujours été populaire, notamment en raison du large éventail de marchés disponibles, y compris :

  • Des actions telles que Total ou Apple
  • Des devises telles que l’euro (EUR) ou le dollar américain (USD)
  • Des matières premières telles que l’or, le pétrole ou le sucre
  • Des indices boursiers qui suivent la performance d’un groupe d’actions tels que le CAC 40 (CFD France 40) ou le DAX (CFD Allemagne 40)
  • D’autres produits financiers tels que les taux d’intérêts et les obligations d’État

Chacun de ces actifs est valorisé et représente un certain montant. C’est ce que l’on appelle le prix, le cours ou la valeur d’un actif. Celle-ci évolue constamment.

Une action Apple peut valoir 113 $ aujourd’hui et voir sa valeur augmenter le lendemain pour atteindre 115 $. De la même façon, un euro peut valoir 90 pence cette semaine, mais chuter dans les deux mois suivants et ne plus valoir que 80 pence.

Si l’achat et la vente d’actions ou l’échange de devises peuvent être relativement simples pour un investisseur ordinaire, l’achat de matières premières telles que des barils de pétrole ou l’ouverture d’une position sur des indices est bien plus complexe.

Un contrat pour la différence (CFD) vous permet de spéculer sur la hausse ou la baisse future de la valeur de l’un de ces actifs financiers, et c’est un moyen bien plus accessible pour négocier sur des marchés tels que les matières premières ou les indices.

Lorsque vous négociez un CFD, vous ne négociez pas l’actif physique. Au lieu de cela, vous acceptez d’échanger la différence de valeur d’un actif entre le moment où le contrat est conclu et le moment où il est clôturé. Cela signifie que, contrairement au trading traditionnel, les CFD vous permettent de spéculer sans devenir propriétaire de l’actif sous-jacent. Si vous pensez que le cours va augmenter, vous « achetez » (également appelé être long) Si vous pensez que le cours va chuter, vous « vendez » (être court).

Les contrats pour la différence sont des produits dérivés car le cours d’un CFD est dérivé de la valeur d’un actif sous-jacent. Par exemple, vous pourriez ouvrir une position sur un CFD basé sur le cours de l’or dans l’espoir que la valeur du métal augmente. Si son cours augmente et que vous clôturez votre position, vous pourriez réaliser un profit. À l’inverse, s’il diminue, vous subiriez une perte.

Bien entendu, plus le marché évolue en votre faveur, plus votre gain est élevé, et plus il baisse, plus votre perte augmente. De même, étant donné que vous n’êtes pas propriétaire de l’actif physique, vous pouvez potentiellement tirer parti aussi bien de la hausse des cours du marché sous-jacent que de leur baisse.

Résumé de la leçon

  • Un CFD vous permet de spéculer sur la hausse ou la baisse de la valeur d’actifs financiers tels que les actions ou les matières premières
  • C’est un moyen d’augmenter son exposition à la variation de la valeur d’un instrument financier sans en être propriétaire
  • Plus le marché évolue dans la direction que vous avez anticipée, plus vos profits seront importants. Plus il évolue contre vous, plus votre perte augmente
  • Vous pouvez prendre une position longue ou courte sur un CFD, vous permettant potentiellement de tirer parti aussi bien de la baisse que de la hausse des cours
Leçon complétée