Comment fonctionne le trading sur CFD ?

Chapitre 2 sur 4

Comment fonctionne une position sur CFD ?

Lorsque vous négociez les CFD sur un marché, deux cours sont affichés : le cours d’achat et le cours de vente.

Par conséquent, si vous souhaitez ouvrir une position sur une matière première, par exemple l’argent, les cours pourraient être affichés de la manière suivante sur votre plateforme de trading :

Ici, l’argent est coté par le courtier à un spread de 1650/1653 (l’équivalent de 16,50 $/16,53 $ sur le marché sous-jacent).

Si vous pensez que le cours de l’argent va augmenter, vous pouvez « acheter » au cours le plus élevé, appelé le cours acheteur, à 1653.

À l’inverse, si vous pensez que l’argent va perdre de la valeur, vous pouvez « vendre » au cours le plus bas, appelé le cours vendeur, à 1650.

L’écart entre ces deux cours est appelé le spread.

Qu’est-ce que le spread ?

Les cours d’achat et de vente ne représentent pas la valeur exacte de l’actif financier sur lequel vous prenez position (aussi appelé l’actif sous-jacent). Au lieu de cela, le cours d’achat est légèrement supérieur à sa valeur et le cours de vente est légèrement inférieur.

Dans l’exemple ci-dessus, la valeur réelle de l’argent serait à mi-chemin entre les deux cours, soit 1651,5. Dans cet exemple, la différence entre les cours d’achat et de vente est de 3, ce qui correspond à un spread de trois points.

Comment le spread m’affecte-t-il ?

Le spread est essentiellement une commission que votre courtier CFD facture pour passer votre ordre. Plus le spread est serré, mieux c’est pour vous. Découvrons pourquoi.

Pour clôturer une position, vous devez réaliser l’opération inverse de celle que vous avez réalisée pour l’ouvrir. Ainsi, si vous « achetez » pour ouvrir une position, vous « vendez » pour la clôturer, et vice versa.

Dans l’exemple de l’argent ci-dessus, si vous « achetez » à 1653, vous devrez « vendre » au même cours ou à un cours supérieur lorsque vous clôturez votre position, ou vous subirez une perte. Cela signifie que le cours sous-jacent de l’argent devra augmenter de trois points pour que vous atteigniez votre seuil de rentabilité.

La taille du spread détermine donc quelle doit être l’évolution du marché en votre faveur pour que votre position devienne rentable.

Tailles des ordres

Les CFD se négocient au travers de contrats standardisés, parfois appelés lots. Les tailles de ces contrats diffèrent selon l’actif, reflétant souvent la manière dont cet actif est négocié sur les marchés sous-jacents.

Revenons à notre exemple. La taille du contrat sur l’argent est de 5 000 onces troy sur le marché sous-jacent. C’est pour cela que la plupart des courtiers CFD proposent une taille de contrat sur l’argent de 5 000 onces troy. Cela équivaut à 50 CHF par point de mouvement.

Nous savons désormais que vous pouvez trader un actif financier tel que l’argent en utilisant un CFD. Découvrons maintenant comment vous pouvez prendre position.

Exemple : prendre une position CFD sur l’argent

Supposons que vous pensez que le cours de l’argent va augmenter. Vous décidez donc d’« acheter » cinq contrats CFD à 1653.

Une semaine plus tard, votre courtier cote le cours de l’argent à 1683/1686, et vous estimez qu’il est temps de « vendre » et de clôturer votre position.

Votre gain ou votre perte est calculé à partir du nombre de contrats que vous avez négociés, multiplié par la valeur du contrat par point de mouvement, multiplié par la différence de points entre les cours d’ouverture et de clôture.

Dans ce cas, vous réaliseriez un gain de 7 500 CHF :

Cinq contrats x 50 CHF x 30 points = 7 500 CHF

Vous devrez peut-être tenir compte des commissions et autres frais liés, mais nous reviendrons sur ce point plus tard.

Il vous revient de choisir le nombre de contrats que vous souhaitez négocier, mais gardez toujours à l’esprit que la valeur d’un contrat varie d’un marché à l’autre et qu’il peut être libellé dans des devises différentes. Par exemple, un contrat sur le FTSE peut valoir 10 £ par point de mouvement, un contrat sur le Nikkei 225 seulement 5 $ (ou environ 3 £) par point alors qu'un contrat sur le Swiss Blue Chip peut valoir 10 CHF par point.

Lorsque vous négociez des CFD sur actions, la taille d’un contrat correspond généralement à une action de la société en question. Ainsi, si vous souhaitiez acheter l’équivalent de 1 000 actions Apple, vous achèteriez simplement 1 000 actions Apple au travers des CFD.

Les courtiers CFD fournissent des informations sur la valeur de chaque type de contrat CFD et la devise dans laquelle ils sont libellés. Chez IG Bank, vous trouverez ces informations dans nos conditions de trading.

Question

La société B est proposée par un courtier CFD à 565/567, soit l’équivalent d’un cours vendeur de 5,65 CHF et d’un cours acheteur de 5,67 CHF sur le marché sous-jacent. Vous pensez que le cours de la société B va augmenter et décidez d’« acheter » 10 000 actions au travers d’un CFD. Au cours de la semaine, la société B est cotée à 577/579. Vous décidez de « vendre » et de clôturer votre position. Sans tenir compte des commissions et autres frais, à combien s’élèverait votre gain ou votre perte ?
  • a 10 CHF de perte
  • b 100 CHF de gain
  • c 1 000 CHF de gain
  • d 100 CHF de perte
  • e 10 CHF de gain

Correct

Incorrect

Le cours de la société B a augmenté de 10 centimes par action entre le moment de l’ouverture et de la clôture de la position. Votre gain s’élève donc à 10 000 x 10 centimes = 1 000 CHF. Pour calculer votre bénéfice net, vous devrez déduire les autres frais tels que les commissions ou les frais de financement overnight. Nous expliquerons cela dans la section suivante
Afficher la réponse

Résumé de la leçon

  • Lorsque vous négociez des CFD, un cours d’« achat » et un cours de « vente » sont affichés pour chaque actif
  • Le cours d’achat est le prix le plus élevé, également appelé cours acheteur
  • Le cours de vente est le prix le moins élevé, également appelé cours vendeur
  • L’écart entre ces deux cours correspond au spread
  • Le spread entoure les cours du marché sous-jacent et correspond à la commission pour passer votre ordre
  • Les CFD sont négociés au travers de contrats standardisés, appelés lots, dont la taille diffère pour chaque actif
  • Gain/perte = nombre de contrats négociés x valeur du contrat par point de mouvement x différence de point entre les cours d’ouverture et de clôture (hors frais éventuels facturés sur votre compte).
Leçon complétée