Quels sont les frais appliqués aux contrats CFD au comptant ?

Si vous conservez une position ouverte d'un jour sur l'autre (après 23h00, heure de Paris), nous procéderons à un ajustement d'intérêt sur votre compte, pour refléter les frais de financement en overnight. Cet ajustement est calculé à partir du taux de financement interbancaire 1 mois (ex : LIBOR).  Votre compte est débité si vous êtes en position longue (achat) et crédité si vous êtes en position courte (vente), si le taux de financement interbancaire est supérieur à 2,5%.*

L'ajustement est calculé de la même manière pour pratiquement tous les marchés, à l'excéption du forex. Voir le tableau ci-dessous :

Positions longues Positions courtes Positions sur forex
Nous ajoutons des frais de 2,5%* au taux de financement interbancaire.
 
Ex : si le taux interbancaire 1 mois est de 0,5%, les frais seront de 3,00% (annualisés).
Vous recevez le taux interbancaire, moins 2,5%*.
 
Si le taux interbancaire est supérieur à 2,5%*, votre compte sera crédité. Si le taux interbancaire est inférieur à 2,5%*, votre compte sera débité.
 
Ex : si le taux interbancaire 1 mois est de 0,5%, les frais seront de 2,00% (annualisés).
Pour les positions sur forex, nos frais de financement sont basés sur le taux tom-next. 
 
Le tom-next se calcule en ajustant le niveau de clôture de la position ouverte avec le taux d’intérêt de la devise concernée. 


*3% pour les mini contrats.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 76% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD et les options sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.