Analyse fondamentale

Chapitre 6 sur 8

Analyse des tableaux des flux de trésorerie

Dans cette leçon, nous allons étudier une autre partie clé des états financiers à prendre en compte au cours de votre analyse fondamentale : le tableau des flux de trésorerie.

Il s’agit d’un enregistrement de la trésorerie générée et utilisée par une entreprise. Contrairement au bilan financier, qui est une image d’un élément particulier à un moment donné, le tableau des flux de trésorerie couvre une certaine période établie par l’entreprise.

Vous y trouverez en général des données recensées dans les catégories suivantes :

  • Le flux de trésorerie d'exploitation

    L’argent généré par les activités d’exploitation habituelles de l’entreprise apparaît ici. Il peut parfois apparaître plus bas, divisé en plusieurs catégories :

    1. Les bénéfices
    2. Les apports en liquidités
    3. Les soustractions par rapport aux liquidités

Ce chiffre est important car il peut indiquer si l’entreprise est capable de générer assez d’argent pour conserver et développer ses opérations, ou si elle doit dépendre d’un financement extérieur.

  • La trésorerie provenant de l’investissement

    Cette catégorie regroupe les ventes et les achats d’investissements, de propriété et de matériel à long terme effectués par l’entreprise.

  • La trésorerie provenant du financement

    Dans cette rubrique, vous trouverez des détails sur les obligations et les actions de l'entreprise ayant été émises ou achetées. Les paiements de dividendes aux actionnaires y sont également recensés.

Que peut-on apprendre de ces chiffres ? Comme dit le proverbe, « l’argent est roi ». De nombreux analystes affirment que la trésorerie en banque représente un actif important, notamment car il ne peut pas être falsifié par une comptabilité astucieuse.

En résumé, si une entreprise génère particulièrement plus d'argent qu’elle n’en utilise, elle sera sûrement capable d'effectuer un certain nombre de choses utiles avec le surplus, notamment :

  • Augmenter ses paiements de dividendes, ce qui bénéficiera à ses actionnaires
  • Rembourser ses dettes, réduisant ainsi ses dépenses en paiement d’intérêts
  • Racheter des actions, ce qui peut avoir plusieurs effets positifs

Le saviez-vous ?

Une entreprise peut choisir de racheter des actions pour plusieurs raisons :
  • Réduire le nombre d'actions détenues par des investisseurs privés fait baisser le montant de dividendes à payer. L’argent économisé peut ensuite servir à renforcer l’activité
  • Si l’entreprise estime que le marché a sous-évalué son activité, elle peut racheter les parts pour tirer parti de cette situation, si possible en les émettant à nouveau une fois le prix réajusté
  • Réduire le nombre d'actions en circulation aide à faire augmenter certains ratios régulièrement examinés par les marchés, par exemple le bénéfice par action. L’annonce d’un rachat à venir incite parfois les investisseurs à court terme à se ruer vers l’action concernée, dans l’espoir que les meilleurs ratios entraînent une augmentation de son cours

Vous pourriez vouloir comparer les flux de trésorerie d'exploitation au résultat net (commenté dans la leçon suivante). Si le chiffre de trésorerie est plus élevé, on estime que l’entreprise a des revenus de haute qualité. En d'autres termes, une part conséquente des revenus liés aux activités est convertie en liquidités.

Par ailleurs, si les flux de trésorerie d'exploitation sont éclipsés par le résultat net, vous pouvez comparer l’entreprise à un ami qui, malgré un salaire mensuel généreux, n’a jamais de quoi s'acheter des produits de la vie quotidienne. Où tout cet argent s’en va, et pourquoi ? À moins que cette incohérence s'explique par une raison valable, cela signifie généralement que l’entreprise dysfonctionne.

Résumé de la leçon

  • Un tableau des flux de trésorerie recense les liquidités générées et utilisées par une entreprise
  • Il illustre en détail une période établie par l’entreprise
  • Le tableau des flux de trésorerie vous indique si une entreprise génère plus d'argent qu’elle n’en utilise
  • Si les flux de trésorerie d'exploitation dépassent le résultat net, on estime généralement que l’entreprise a des revenus de haute qualité, impliquant qu’elle fonctionne efficacement
Leçon complétée