Le CAC rebondit sur la croissance américaine

La Bourse de Paris a clôturé en hausse jeudi après l’annonce d’un bon indicateur outre-Atlantique et soutenue par la bonne tenue de Wall Street.

L'indice CAC 40 a pris 0,55 % à 4 180,02 points dans un volume d'échanges de 3,3 milliards d'euros. Le DAX 30 s’est adjugé 0,39 % à 9 373,48 points alors que le FTSE 100, abandonnait 0,09 % à 6 538,45 points. 

Après avoir ouvert en très léger recul baisse, le Cac s’est affiché en zone négative tout au long de la matinée avant de nettement rebondir en début d’après-midi avec la publication du PIB américain. 

En matinée, le marché parisien a affiché sa prudence toujours préoccupé par les problèmes des pays émergents, les bons indicateurs publiés en zone euro, avec un taux de chômage stable en Allemagne et une progression de la confiance dans l’économie de la zone euro pour le neuvième mois consécutif selon des statistiques publiées par la Commission européenne, ne parvenant pas à sortir les investisseurs de leur morosité. 

Le salut est venu une fois de plus des Etats-Unis. La progression plus forte que prévue de la croissance américaine au quatrième à 3,2% a immédiatement propulsé le marché parisien en zone positive. Ce chiffre surprenant a éclipsé la hausse inattendue des inscriptions hebdomadaires au chômage et la forte baisse des promesses de ventes de logements en décembre aux Etats-Unis. 

Dans ce contexte, le Dow Jones a progressé de 0,70% à 15 848,61 points, le S&P 500 de 1,13% à 1 794,19 points et le Nasdaq, de 1,77 % à 4 123,12 points. 

Du côté des valeurs françaises, Pernod Ricard a perdu 4,15 % à 79,50 euros. Le numéro un mondial des spiritueux, Diageo, a annoncé des ventes semestrielles inférieures aux attentes principalement due, au ralentissement de la demande des marchés émergents, notamment de la Chine. 

Altran a pris 2,60% à 6,80 euros, après l’annonce d’un chiffre d'affaires 2013 en hausse de 12,1% et la confirmation des objectifs fixés à l'horizon 2015. 

Dassault Systèmes s’est adjugé 0,71% à 88,93 euros. La société a annoncé son intention de lancer une offre publique d'achat sur son concurrent américain Accelrys, valorisé 750 millions de dollars. 

Vivendi a pris 3,56% à 20,06 euros et Bouygues, 2,15% à 28,68 euros, les deux sociétés ayant bénéficié d'un relèvement de recommandation par Exane BNP Paribas. 

Thales a fini en hausse de 1,19 % à 48,35 euros. La société devrait supprimer 300 postes sur 4 300 dans l'Hexagone, soit environ 7% des effectifs français selon Les Echos. 

Enfin, le Groupe Partouche a bondi de 4,76 % à 0,88 euros. Le 1er exploitant de casinos français a publié pour 2013 une perte nette moins importante que l’année précédente et un résultat opérationnel en hausse de 82%. 

L’Euro a fortement reculé à 1,3550 Dollar, l’or à 1 243,82 dollars l’once alors que le WTI, échéance mars 2014, progressait à 98,08 dollars le baril.

Apprenez-en davantage sur le marché des CFD avec IG.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.