Les marchés actions font du yoyo avec un retour de la volatilité

La Bourse de Paris a rebondi franchement vendredi de 0,91% à 4 394,75 points au lendemain d'un net repli, achevant une séance essentiellement marquée par une révision en hausse de la croissance américaine pour le deuxième trimestre.

Les marchés actions font du yoyo avec un retour de la volatilité

Parmi les autres marchés européens, Francfort a perdu 0,20%, Londres progressant de son côté de 0,15%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a pris 0,54%.

La Bourse de Paris a brièvement perdu du terrain après l'ouverture, avant de se redresser nettement au cours de la séance, repassant à plusieurs reprises au-dessus du seuil symbolique des 4 400 points.

A New York, le Dow Jones rebondit de 0,30%. Composante de l’indice, Nike bondit de près de 11%, dopé par des trimestriels supérieurs aux attentes, ainsi que par ses prévisions. Le S&P 500 avance de 0,16% et le Nasdaq Composite de 0,29%.

Selon les données définitives publiées par le Département du Commerce, le PIB des Etats-Unis a progressé de 4,6% en rythme annualisé sur la période avril-juin, sa hausse la plus marquée depuis les trois derniers mois de 2011, contre 4,2% annoncé précédemment.

Parmi les valeurs, Air France-KLM a perdu 1,73% à 7,49 euros au douzième jour de la grève des pilotes. Si le projet Transavia Europe est enterré, de difficiles négociations devaient se poursuivre entre la direction et les pilotes, déterminés à imposer leur vue sur Transavia France, la low cost hexagonale. Le titre a également pâti d'un commentaire d'analyste défavorable

Bouygues a à peine fléchi (-0,16% à 25,66 euros), alors que l'Autorité de la Concurrence a refusé de suspendre immédiatement l'accord de mutualisation d'antennes et de réseaux conclu entre SFR et Bouygues Telecom, mais continue d'examiner l'affaire sur le fond.

Les valeurs bancaires ont soutenu le marché à l'image de BNP Paribas (+0,32% à 52,83 euros), Société Générale (+0,47% à 40,67 euros) et Crédit Agricole (+1,15% à 11,89 euros).

Les poids lourds de la cote Total (+2,34% à 50,73 euros) et Sanofi (+1,52% à 88,41 euros) ont eux aussi tiré le marché à la hausse.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.