Nouveau record à la Bourse de Paris

L’indice CAC 40 a terminé la séance d’hier sur un record annuel en clôture et en séance, évoluant ainsi à son plus haut niveau depuis janvier 2008 (+1,30% à à 5.268,91 points), dans un volume d'échanges étoffé de 4,4 milliards d'euros.

Nouveau record à la Bourse de Paris

Sur les autres places européennes, la Bourse de Francfort a progressé de 1,93% et celle de Londres de 0,47%. L'Eurostoxx a pris 1,55%.

Le marché parisien a perdu pas mal de terrain dans la matinée avant de se redresser de façon très nette, soutenu par l'annonce d'un remaniement par Athènes de ses équipes de négociation avec ses créanciers de l'Union européenne et du FMI.

Cette annonce montre la volonté du gouvernement grec d'accélérer les négociations et d'aller vers plus de consensus. Ceci étant, les sources d'inquiétudes restent toujours présentes, alors que les échéances de remboursement de la Grèce vont s'accélérer.

Coté statistique aux Etats-Unis, l'indice PMI des directeurs d'achats dans le secteur des services est ressorti à 57,8 en première estimation en avril après avoir atteint en mars un pic de sept mois, à 59,2. Un indice supérieur à 50 signale une croissance de l'activité.

Outre-Atlantique, Wall Street a baissé lundi, face à une actualité dans l'ensemble réduite: le Dow Jones a perdu 0,23%, le Nasdaq 0,63% et l'indice S&P 500 a reculé de 0,41% à 2.108,92 points.

Côté entreprises, Apple a publié ses résultats après Bourse. L'iPhone et la Chine restent les moteurs de croissance d'Apple, qui a annoncé un bond de 33% de son bénéfice net trimestriel et une expansion des reversements de liquidités à ses actionnaires.

Le groupe informatique américain a dégagé un bénéfice net de 13,6 milliards de dollars sur le trimestre achevé fin mars, le deuxième de son exercice décalé. Cela correspond à un bénéfice par action de 2,33 dollars, supérieur de 17 cents à la prévision moyenne des analystes.

En France, Innate Pharma a bondi (+16,85% à 15,60 euros) après avoir annoncé la semaine dernière un partenariat avec le groupe pharmaceutique britannique AstraZeneca.

ST Dupont a gagné 11,11% à 0,20 euro. La société a annoncé un chiffre d'affaires annuel en baisse de 11,7% mais fait état d'un "retournement de tendance" en fin d'exercice grâce à un retour de la croissance en Asie.

EuropaCorp a été très recherché aussi (+19,51% à 5,33 euros) alors que selon un article de l'hebdomadaire français La Lettre de L'Expansion, une prise de contrôle par Vivendi de la société de production et de distribution de Luc Besson est à l'étude.

Avanquest Software a plongé de 10,64% à 0,42 euro. Le groupe, lourdement endetté, a annoncé la signature d'un accord global de restructuration avec ses créanciers ainsi qu'un "projet" d'augmentation de capital "de 20 à 30 millions d'euros".

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.