Les indices européens sont attendus stables avant la FED

Hier, l’indice phare parisien CAC40 a légèrement reculé (-0,28%) à 4533,18 points, dans des volumes d’échange moyens à 3 milliards d’euros.

Les indices européens sont attendus stables avant la FED

Sur les autres places boursières européennes, le DAX30 a suivi le même mouvement, en repli de -0,34% tandis que le FTSE100 a progressé de +0,38% et l’Eurostoxx50 de +0,12% à 3121,29 points.

Sur les marchés américains, le S&P500 a progressé de +0,19% à 2091,70 points, le Dow Jones a terminé quasiment à l’équilibre (+0,07%) tandis que le Nasdaq Composite a perdu -0,15%.

Les marchés étaient aujourd’hui clairement dans l’attente du discours de Janet Yellen. La présidente de la Réserve Fédérale américaine tiendra une conférence de presse ce soir et devrait donner des précisions quant à l’orientation de la politique monétaire de l’institution.

Du côté des statistiques, nous avons eu hier les commandes de biens durables aux Etats-Unis, ressorties bien plus mauvaises qu’attendues (-0,2% contre +0,6% attendu, l’indice avait déjà baissé de 1,3% le mois précédent). Aussi, l’indice de confiance des consommateurs était prévu en baisse de 0,3 points, mais a reculé de 1,9 points à 94,2.

Aujourd’hui, les statistiques majeures seront également concentrées outre-Atlantique, avec les stocks de pétrole hebdomadaires attendus à 1,4 millions de barils, et bien entendu le taux directeur de la FED qui devrait être maintenu à 0,5%. Au Royaume-Uni, nous aurons également la progression du PIB sur le trimestre précédent, attendu en hausse de 0,4%.

D’un point de vue sectoriel, les plus fortes hausses ont été effectuées par les valeurs bancaires (+2,48%) et les valeurs immobilières (+1,34%). Les plus fortes baisses ont concerné les secteurs de la santé (-1,12%), de la Chimie (-1,00%) et des Medias (-0,53%).

Pour ce qui est des valeurs, le palmarès des plus fortes progressions a concerné hier Klepierre qui a progressé de 2,43%, Engie (+1,89%) suivi par Credit Agricole (+1,87%).

Du côté des baisses, Air Liquide a perdu -4,82% suite à la publication d’un chiffre d’affaires en repli de 3,1% pour le premier trimestre. Sanofi a perdu 1,45% et Essilor International -1,08%.

Les analystes ont effectué les principaux changements d’opinion suivants.

Euronext a vu l’avis de Barclays passer à « surpondérer » avec un objectif à 544 euros, et KBW passe à « performance en ligne » en visant 41,50 euros. L’action a progressé de +1,07% sur la séance.

AXA a vu la cible de Deutsche Bank monter de 27,20 à 27,50 euros, la banque germanique reste à l’achat. Le titre a pris +0,82%.

Sur Sodexo, la banque allemande Berenberg a modifié son opinion de « conserver » à « vendre », en baissant son objectif de 90 à 83 euros. Le cours de l’action a baissé de -0,75%.

Technip a vu son cours cible par Goldman Sachs augmenter de 59,40 à 62,10 euros. Le titre a néanmoins reculé de -0,45%.

Goldman Sachs a également remonté son cours cible sur CGG de 0,54 à 0,58 euros.

Sur le marché des changes, l’euro a progressé de +0,27% face au dollar, et valait 1,1300$.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.