Rebond spectaculaire des Marchés

La Bourse de Paris a terminé en nette hausse de 1,25% à 4 413,72 points et a récupéré une bonne partie du terrain perdu la veille, repassant au-dessus de la barre des 4 400 points.

Rebond spectaculaire des Marchés

Le volume d'échanges fut modéré à trois milliards d'euros. Sur les autres marchés européens, Francfort a gagné 0,70% et Londres 0,45%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a avancé de 1,19%.

La séance a été marquée par un rebond technique suite aux deux séances de replis successifs en début de semaine.

Refusant de céder à la panique, les investisseurs se sont contentés de prendre acte du ralentissement économique en zone euro. Cette baisse de régime a été confirmée, en matinée, par la publication de l’indice IFO du climat des affaires en Allemagne. Attendu à 105,7 points, l’indicateur est tombé à 104,7 en septembre, reculant pour le cinquième mois consécutif.

Wall Street s'est nettement apprécié mercredi, dopé par un bon indicateur immobilier américain qui a stimulé l'appétit des investisseurs après deux séances consécutives de baisses : le Dow Jones s'est adjugé 0,90%, le Nasdaq 1,03% et le S&P 78%.

 Un bon indicateur immobilier publié dans la matinée a suscité la bonne humeur des courtiers. Les ventes de maisons neuves aux Etats-Unis ont grimpé en août à leur plus haut niveau depuis 2008 et enregistré un bond de 18%, qui représente la plus forte progression depuis 22 ans, selon les données publiées mercredi par le département du Commerce.

Sur le front des valeurs, les défensives et les plus grosses capitalisations ont tiré la cote vers le haut, à l'image de Total (+2,89% à 50,17 euros), plus forte hausse du CAC 40, Technip (+2,79% à 65,68 euros) et Sanofi (+1,73% à 88,92 euros).

A l'inverse, le secteur industriel a fini à la traîne, ArcelorMittal perdant 0,49% à 11,19 euros et Bouygues 0,33% à 26 euros.

Cap Gemini a baissé de 1,33% à 55,43 euros, soit le plus fort recul du CAC 40. Déjà en difficulté en début de séance, le titre a souffert des prévisions décevantes du groupe américain de conseil et de services informatiques Accenture, annoncées en début d'après-midi, qui encouragent au pessimisme sur le secteur.

TF1 a reculé de 4,31% à 11,10 euros, en queue du SBF 120, au lendemain de l'annonce de la suppression de 148 postes, dont 58 à LCI, destinée à abandonner l'information en continu après le refus par le CSA de lui accorder le passage en diffusion gratuite.

L'euro évoluait sous le seuil de 1,28 dollar pour la première fois depuis juillet 2013 ce mercredi. Vers 21H00 GMT la monnaie unique européenne valait 1,2781 dollar,  après être tombée vers 14H30 GMT à 1,2774 dollar, un nouveau plus bas depuis le 10 juillet 2013, contre 1,2850 dollar mardi vers 21H00 GMT.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.