Le CAC 40 fête Noël

La Bourse de Paris a clôturé en hausse lundi dans un marché qui se dirige sereinement vers la fin de l’année et qui se contente d’expédier les affaires courantes en l’absence d’indicateurs vraiment pertinents.

L'indice CAC 40 a pris 0,51 % à 4 215,29 points, dans un volume d'échanges faible de 2 milliards d'euros, le DAX 0,94 % à 9 488,82 points et le FTSE, 1,09 % à 6 678,61 points.

Après avoir ouvert en légère hausse, le marché parisien a évolué en dents de scie autour de l’équilibre avant de s’inscrire définitivement en zone positive en début d’après-midi , soutenu ensuite par la bonne tenue de Wall Street en matinée américaine.

De nombreux investisseurs à la bourse de Paris ont préféré s’absenter pour la fin de l’année estimant que l’année 2013 était terminé et qu’une hausse du marché de plus d’une quinzaine de pourcents depuis le début de l’année était finalement acceptable compte tenu des circonstances hexagonales peu favorables.

Les deux indicateurs américains publiés dans l'après-midi ont finalement peu pesé sur le marché qui reste serein après avoir été rassuré par la décision de la Réserve fédérale américaine jeudi dernier. Toutefois, les investisseurs présents, ont noté que l’inflation aux Etats-Unis était repartie après avoir ralenti pendant les trois précédents mois, se rapprochant un peu plus de l'objectif de la Banque centrale des États-Unis de 2,0% sur un an. Enfin, le moral des ménages américains a bondi en décembre, accélérant nettement sa progression par rapport à novembre.

Fort des bons chiffres de l’économie, de l’accord au congrès sur le budget fédéral et de la poursuite du maintien du soutien de la FED à l’économie, Wall Street a battu un nouveau record hier. Le Dow Jones et le S&P 500 ont grimpé à de nouveaux sommets en s'adjugeant respectivement 0,45% à 16 294,61 points et le S&P 500 0,53% à 1 827,99 points. Le Nasdaq, a pris 1,08% à 4 148,90 points, un niveau plus atteint depuis 2000.

Parmi les valeurs françaises, Bureau Veritas a pris 3,46% à 20,64 euros, après l’annonce de l'achat de Maxxam Analytics, leader canadien des services d'analyse pour 650 millions de dollars canadiens.

Alcatel-Lucent a perdu 1,97% à 3,18 euros, pour son retour au sein du CAC 40.

Colas a pris 2,77 % à 122,30 après avoir cédé sa participation de 16,67 % dans Cofiroute à Vinci pour un montant compris entre 700 et 800 millions d’euros. De son côté, Vinci a progressé de 1,45% à 46,98 euros.

TF1 s’est adjugé 0,65% à 13,95, à la suite de l'acquisition des droits de diffusion de tous les matches de l'équipe de France de football de 2014 à 2018 auprès de l'UEFA.

Enfin, Carmat a bondi de 9,68% à 112,82 euros après l'annonce de la première implantation d'un cœur artificiel autonome par la société française.

L’Euro a progressé légèrement à 1,3697 Dollar. L’or a reculé à 1 198,80 Dollar l’once et le WTI, échéance février 2014, à 98,71 dollars le baril.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.