Les marchés européens sont attendus en repli ce matin

La Bourse de Paris a terminé en hausse hier de +0,72% à 4421,45 points, dans un volume d'échanges faible de 2,2 milliards d'euros. 

Les marchés européens sont attendus en repli ce matin

Parmi les autres marchés européens, Londres a gagné +0,59%, Francfort +0,94% et l'Eurostoxx 50 a bondi de +1,13%.

Aux Etats-Unis, Wall Street a terminé en légère hausse à l'issue d'une séance atone toujours dominée par l'attente du discours de la présidente de la Fed et des indicateurs économiques plutôt positifs : le Dow Jones a pris +0,10%, le Nasdaq +0,30% et l'indice S&P 500 a progressé +0,20%.

Les statistiques macroéconomiques du jour ont été plutôt favorable en Europe, la croissance de l'activité dans le secteur privé en France a nettement accéléré du fait d'un redressement du secteur des services. L'indice 'flash' composite de l'activité globale s'est ainsi redressé à 51,6 ce mois-ci contre 50,1 en juillet, alors que le consensus l'attendait autour de 50,5.

Dans la zone euro, l'indice PMI s'est repris très légèrement de 53,2 en juillet à 53,3 au mois d'août, marquant un nouveau plus haut de sept mois.

La séance du jour sera dénuée de rendez-vous majeur. Le fait le plus marquant sera la publication des stocks de pétrole hebdomadaires qui demeurent particulièrement suivi par les investisseurs.

Du côté des secteurs, après avoir été mal orientés la veille, les ressources de base ont terminées en tête (2,61%), suivis par les secteurs bancaire et l’assurance (+2,38% et +1,78%). Du côté des secteurs affichant les progressions les plus faibles, on retrouve des secteurs défensifs tels que la santé (+0,08%), l’alimentation (+0,31%) ou encore les biens de consommations (+0,42%).

Concernant les actions du CAC 40, le marché a été soutenu par la bonne tenue des valeurs bancaires et financières comme Société Générale (+2,84% à 31,01 euros), Axa (+2,28% à 17,95 euros), BNP Paribas (2,07% à 43,91 euros) et Crédit Agricole (2,07% à 8,10 euros).

Renault s'est en revanche replié (-1,16% à 73 euros) après une information du Financial Times selon laquelle le rapport de la commission d'enquête sur les émissions polluantes des moteurs diesel, publié fin juillet, "a omis des détails significatifs" sur des véhicules du constructeur français.

Du côté des relèvements des recommandations, HSBC a relevé son objectif de cours sur Téléperformance de 88 à 103 euros. Natixis est à l’achat sur le titre et vise désormais 130 euros, contre 97 euros auparavant.

Sur le marché des changes, l’euro reculait très légèrement face au dollar, dans l'attente du discours de la Présidente de la Réserve Fédérale (Fed) vendredi. Vers 21H00 GMT (23H00 à Paris) l'euro valait 1,1306 dollar contre 1,1323 dollar lundi à la même heure.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.