Les marchés inquiétés par la Chine

La Bourse de Paris recule de -2,90% à 4496,78 points dans un volume de 2003 millions d’euros.

Les marchés inquiétés par la Chine

L’incertitude de la part des intervenants à cause d’indicateurs américains et chinois décevants, d’une possible guerre des changes et d’un manque de fermeté de la part de la Fed, a fait reculer l’indice parisien de 6,57% la semaine dernière. Ce matin, la dynamique baissière se poursuit dans le sillage des principaux marchés mondiaux.

Ailleurs en Europe, le Dax cède -2,91%, le Footsie londonien abandonne -2,81% et l’Euro Stoxx 50 se déprécie de -2,83%.

Du point de vue macroéconomique, la bourse de Shanghai a clôturé en baisse de -8,5%, plus forte dépréciation depuis 2007. Les craintes liées au ralentissement économique chinois se font de plus en plus ressentir.

Ainsi, des mesures de soutien ont été annoncées par Pékin ce week-end. Les analystes sont inquiets quant à la probabilité élevée d’une nouvelle dévaluation du yuan pour soutenir les exportations.

Wall Street est lui aussi mis à mal avec une baisse du Dow Jones de -3,12% vendredi, la pire chute en une séance depuis environ quatre ans. La réunion des banquiers centraux qui aura lieu de jeudi à samedi à Jackson Hole sera ainsi suivie de très près.

Cette semaine, les intervenants auront donc les yeux rivés sur ces deux protagonistes de l’économie mondiale qui peinent à convaincre et à retrouver leur élan du début d’année.

Du côté des statistiques, les Etats-Unis présenteront la deuxième estimation du PIB au deuxième trimestre ce jeudi. Aucun indicateur n’est prévu pour aujourd’hui.

Du côté des valeurs, Arcelor Mittal plonge de -6,31% à 6,91 euros. Le Stoxx Europe 600 des ressources de base accuse la plus forte baisse sectorielle (-5,63%).

Le baril de brut américain est passé sous la barre des 40 dollars pour la première fois en six ans entrainant avec lui dans sa chute les valeurs pétrolières à l’image de Total qui se déprécie de -3,27% à euros.

Par ailleurs, Goldman Sachs a amorti la baisse de Veolia relativement au marché en relevant sa recommandation sur la valeur. Le titre perd -1,69% à 18,88 euros.

Finalement, les valeurs automobiles qui sont très exposées à la Chine sont en forte baisse. En effet, Peugeot perd -4,14% à 14,82 euros et Renault cède -4,42% à 70,68 euros.

Sur le marché des devises, la parité eurodollar bondit de 0,94% à 1,1491$. L’euro remonte face à un dollar affaibli par les inquiétudes sur l’économie chinoise.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.