La Bourse de Paris a soufflé

La Bourse de Paris a soufflé lors de la première séance de la semaine. L'indice CAC 40 a perdu 0,65% à 5.054,52 points, dans un volume d'échanges moyen de 3,8 milliards d'euros, les investisseurs engrangeant quelques bénéfices après la nette ascension de la cote enregistrée vendredi.

La Bourse de Paris a soufflé

Le marché parisien est resté en retrait toute la séance après avoir évolué quelques minutes au-dessus des 5.100 points vendredi.

Ailleurs en Europe, le Footsie à Londres inscrit un nouveau record à 7.037,67 points. A Francfort, le Dax plie de 1,19 % et l’Euro Stoxx 50 des principales valeurs de la zone euro recule de 0,73 %.

Les investisseurs sont restés tournés vers la rencontre entre le Premier ministre grec Alexis Tsipras et la chancelière allemande Angela Merkel.

Alexis Tsipras est arrivé hier à Berlin pour convaincre Angela Merkel de la pertinence des réformes menées en Grèce par son gouvernement alors que l'urgence d'une aide européenne grandit pour éviter la faillite du pays.

Dans une séance pauvre en indicateurs, le marché n'a par ailleurs pas beaucoup réagi au rebond des reventes de logements aux États-Unis en février, ni au discours du président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi devant le Parlement européen à Bruxelles.

Outre-Atlantique, Wall Street a légèrement baissé hier, à l'issue d'une séance au cours de laquelle le marché a eu du mal à dégager une tendance, faute d'actualité: le Dow Jones a cédé 0,06% à 18.116,04 points, le Nasdaq 0,31% à 5.010,97 points et l'indice élargi S&P 500 a reculé de 0,17% à 2.104,42 points.

Parmi les valeurs, LVMH a souffert (-2,81% à 164,50 euros) après un abaissement de recommandation par JPMorgan.

De nombreux titres qui ont bondi depuis le début de l'année reculaient sur des prises de bénéfices. Renault a perdu 2,35% à 81,91 euros et ArcelorMittal 0,91% à 9,27 euros.

Zodiac Aerospace est resté mal orienté (-1,87% à 31,01 euros) après son avertissement sur résultat émis en fin de semaine dernière.

PSA Peugeot Citroën a perdu 2,31% à 15,43 euros, alors que le groupe fait son retour dans l'indice CAC 40 à la place de Gemalto (-0,76% à 75,94 euros).

Elior (-2,06% à 16,40 euros) et Havas (-0,56% à 7,16 euros) rejoignent quant à eux l'indice SBF 120 que quitte Areva (-0,93% à 8,82 euros).

Sur le marché des changes, l'euro a poursuivi lundi sa remontée, les investisseurs ayant parié sur le retour à la parité avec le dollar choisissant manifestement la prudence devant le peu d'empressement de la Réserve fédérale (Fed) à durcir sa politique monétaire.

Vers 21H00 GMT (22H00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,0945 dollar, contre 1,0821 dollar vendredi soir.

Apprenez-en davantage sur le trading des CFD. Retrouvez chaque jour toutes les news et analyses sur les indices, les actions, le Forex, les matières premières ainsi que nos points marchés. 

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.