Le CAC 40 au-dessous des 4500 points

À 12h00, le CAC 40 baisse de -0,40% à 4491,73 points dans un volume d’affaires de 822 millions d’euros. 

Le CAC 40 au-dessous des 4500 points

Ailleurs en Europe, le Dax recule légèrement de -0,10% à 10662,50 points, le Footsie londonien perd -0,08% à 6905,90 points, et l’EuroStoxx 50 de -0,33% à 3040,00 points.

Après deux séances de hausse soutenue par les décisions monétaires de la Réserve Fédérale américaine (FED) et de la Banque Centrale du Japon (BoJ), les marchés stagnent car les investisseurs procèdent à des prises de bénéfices. Les valeurs financières sont les plus touchées.

En Asie, le Nikkei 225 a terminé en baisse de -0,32% à 16.754,02 points, le Shanghai Composite a perdu -0,28% à 3033,90 points, et le Hang Seng Indexa cédé -0,31% à 23686,48 points.

Au chapitre des publications des statistiques économiques du jour, en France, l’indice PMI manufacturier a atteint 49,5 (consensus Bloomberg 48,5), le PMI services ressort à 54,1 (consensus Bloomberg 52,0), et le PIB a été revu à la baisse à -0,1% au deuxième trimestre (consensus Bloomberg +0,0%). En Allemagne, l’indice PMI manufacturier ressort à 54,3 (consensus Bloomberg 53,1), et l’indice PMI services est de 50,6 (consensus Bloomberg 52,1). Aux États-Unis, l’indice PMI Markit de septembre (consensus Bloomberg 52,0) est prévu pour cet après-midi à 15h45, et l’indice de Confiance des Consommateurs (consensus Bloomberg 98,5) à 16h00.

Sur le front des matières premières, les déclarations de l’Arabie Saoudite de réduire sa production pétrolière sous réserve que l’Iran accepte de geler la sienne a amplifié le rebond des cours du baril de Brent de +0,70% à 47,80 dollars. Le baril de WTI gagne +0,30% à 46,21$.

Sur le marché des devises,  l’euro  grappille +0,02% face au dollar (EUR/USD : 1,1211$). La livre sterling perd -0.52% (GBP/USD : 1,3007$).

Pour le palmarès du CAC 40, les trois plus fortes hausses sont Unibail-Rodamco (+0,76% à 243,70 euros), Accor (+0.66% à 35,75 euros), et ArcelorMittal (+0.63% à 5,39 euros). Les plus trois valeurs qui se hissent en tête des plus fortes baisses sont Veolia Environnement (-1,62% à 20,28 euros), Société Générale (-1,25% à 31,99 euros), et Peugeot (-1,24% à 13,55 euros).

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.