Le CAC 40 a fini en hausse

Hier, dans l’attente de l’attente de la décision monétaire de la Réserve Fédérale américaine (FED) qui s’est achevée dans la soirée, le CAC 40 a terminé en hausse de +0,48% à 4409,55 points dans un volume d’affaires faible de 2,467 milliards d’euros. 

Le CAC 40 a fini en hausse

Ailleurs en Europe, le DAX a gagné +0,41% à 10436,49 points, le Footsie londonien a grappillé +0,06% à 6834,77 points, et l’Eurostoxx 50 a progressé de +0,71% à 2985,87 points.

Les marchés européens ont été soutenus à la hausse par l’annonce de la Banque Centrale du Japon (BoJ) d’apporter des réajustements à sa politique monétaire. La BoJ prévoit d’agir sur la courbe des taux pour ne pas étouffer les banques dans leur cœur de métier d’intermédiation financière.

Outre-Atlantique, Le Dow Jones a grimpé de +0,90% à 18293,70 points, le Nasdaq 100 a pris +1,01% à 4853,75 points, et le S&P500 a gagné +1,09% à 2163,12 points.

Les faits marquants de la veille étaient le maintien des taux directeurs inchangés aux États-Unis. Toutefois, la FED ouvre la voie à un prochain resserrement entamé décembre derniers. Les prix du brut sont repartis à la hausse de 1,82% à 47,02 dollars après l’annonce du recul inattendu des stocks américains de pétrole brut de -6,200 millions de baril alors que les analystes tablaient sur une hausse de 3,25 millions de barils.

Au chapitre des publications des statistiques macroéconomiques, en France, l’indice du climat des affaires sera annoncé aujourd’hui (consensus Bloomberg 101). À 16h la Commission Européenne publiera l’indice de confiance du consommateur européen (consensus Bloomberg -8,2). Aux États-Unis, l’inscription au chômage hebdomadaire (consensus Bloomberg 261k) et la variation des ventes de logements existants (consensus Bloomberg +1,1%) sont attendus aujourd’hui.

Sur les secteurs du Stoxx Europe 600, nous retrouvons dans les plus fortes hausses les Ressources Naturelles (+1,47%), les Assurances (+1,66%), et les Télécommunications (1,43%). Les plus fortes baisses sont les Services aux Collectivités (-0,57%), la Santé (-0,30%), et les Médias (-0,12%).

Du côté du palmarès du CAC 40, les plus fortes hausse sont Crédit Agricole (+2,93%), BNP Paribas (+2,86%), et Arcelor Mittal (+2,83%). Dans les plus fortes baisse nous retrouvons Sanofi (-1,63%), Klepierre (-1,50%), et Engie (-0,81%).

Du côté des recommandations des brokers, Oddo dégrade sa recommandation de « achat » à « alléger » avec un  objectif de cours à la baisse de 175 euros à 150 euros sur Virbac.

Goldman Sachs confirme sa recommandation « vendre » et abaisse l’objectif du cours de 10,50 à 9,20 euros sur EDF.

Liberum confirme sa recommandation « conserver » sur JCDecaux avec un objectif de cours revu à la baisse de 36 à 33.5 euros.

Sur le marché des changes, mardi vers 21h00, l’euro valait 1,1177 dollar contre 1,1181 dollar la veille.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.