Les marchés terminent la semaine dans le vert

L’indice phare de la Bourse de Paris (CAC 40) a repris quelques couleurs vendredi terminant en légère hausse de 0,44% à 4 462,51 points, dans un volume d'échanges très élevé de 6,8 milliards d'euros.

Les marchés terminent la semaine dans le vert

Parmi les autres marchés européens, Francfort a gagné 0,59% et Londres 0,19%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a pris 0,55%.

Le marché a beaucoup hésité sur la direction à suivre en début de séance avant de repartir plus nettement de l'avant, conforté par une ouverture en hausse de Wall Street.

Les investisseurs n'ont pour autant pas pris trop de risques, le marché ayant du mal ces derniers temps à l'approche des 4 500 points.

Ces dernières semaines, les nouvelles mesures de relance de la Banque Centrale Européenne, tout comme la prudence affichée par la Réserve fédérale américaine ne sont pas parvenues à rassurer pleinement le marché.

De leur côté, les cours du brut ont également offert du soutien aux indices boursiers, en ouvrant dans le vert à New-York, profitant d'espoirs d'une stabilisation de l'offre entre grands producteurs.

Aux États-Unis, Wall Street a fini en hausse vendredi, restant sur sa lancée positive de la semaine : le Dow Jones a gagné 0,69% et le Nasdaq Composite 0,43%. Particulièrement surveillé par les investisseurs, l'indice S&P 500 a progressé 0,44%, à 2 049,56 points, s'inscrivant pour la première fois dans le vert par rapport à la clôture du 31 décembre.

Parmi les valeurs, EDF a bondi (+10,57% à 10,80 euros) dans la foulée des déclarations du ministre des Finances, Michel Sapin, qui a assuré qu'une éventuelle recapitalisation de l'électricien, dont l'État est actionnaire à 84%, se ferait non pas par de l'endettement mais par la cession d'autres participations de l'État dans d'autres entreprises.

Les valeurs industrielles ont été recherchées à la faveur de la baisse de l'euro. Airbus Group a pris 1,80% à 60,60 euros, Safran 3,59% à 60,85 euros, PSA Peugeot Citroën 1,01% à 15,43 euros et Renault 0,88% à 85,75 euros.

Le secteur pétrolier a été à la peine après plusieurs séances de hausse. Technip a perdu 1,79% à 51,03 euros et Total 0,08% à 42,89 euros.

JCDecaux a été pénalisé (-2,02% à 38,00 euros) après n'avoir pas pu remporter le contrat publicitaire du métro de Londres qui sera conservé par Experion.

Kering a bénéficié (+2,26% à 163,20 euros) du relèvement de sa recommandation à "surpondérer" contre "souspondérer" par Morgan Stanley.

Zodiac a bondi (+5,63% à 18,85 euros), le marché saluant la porte laissée ouverte par le président du directoire, Olivier Zarrouati, à un éventuel rachat.

Sur le marché des changes, l'euro baissait légèrement face au dollar, après les déclarations accommodantes en fin de semaine de la Banque Centrale Européenne. Vers 08h00 à Paris, l'euro valait 1,1263 dollar contre 1,1270 dollar vendredi vers 21h00.

Analyse réalisée en collaboration avec Day by Day.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.