Le CAC se reprend légèrement

La Bourse de Paris a clôturé en légère hausse mercredi, dans une séance terne, peu stimulée par les résultats d’entreprise publiés dans la journée.

L'indice CAC 40 a pris 0,24 % à 4 341,10 points, dans un volume d'échange de 2,9 milliards d'euros. Le DAX est resté inchangé à 9 660,05 points et le Footsie à 6 796,71 points.

Après avoir ouvert en baisse, le CAC a évolué autour de l'équilibre avant de s’inscrire définitivement en hausse à l’ouverture de Wall Street.

Le marché parisien a nettement manqué de carburants pour progresser plus avant dans une journée dépourvue d’indicateurs importants alors que les investisseurs attendaient la publication des minutes de la FED après la clôture.

Ces dernières, après les chiffres décevants des ventes au détail et de l'emploi au début du mois et le recul du sentiment des promoteurs immobiliers et de l’Empire State Manufacturing la veille, seront analysées de près par les investisseurs afin de déterminer l’éventuelle future évolution de la politique monétaire de la FED.

Wall Street a clôturé en repli mercredi, après des commentaires du Fonds monétaire international et les propos de membres de la FED. D’une part, Le FMI a estimé que la croissance économique mondiale devrait s’afficher à la hausse en 2014 et 2015 à condition que les problèmes des pays émergents soit de courte durée et que la déflation ne s’installe pas en zone euro. De l’autre, certains membres de la FED ont provoqué l’émoi du marché new-yorkais en s’interrogeant publiquement sur l’opportunité d’augmenter les taux d’intérêt plus tôt qu’en 2015 voir dés le milieu de cette année.

Le Dow Jones a cédé 0,56 % à 16 040,56 points, le S&P 500 0,65 % à 1 828,75 points et le Nasdaq, 0,82% à 4 237,95 points.

La place parisienne a continué d’être animée par des résultats d’entreprises diversement accueillis par les investisseurs.

Crédit Agricole a progressé de 2,04 % à 11,01 euros après avoir publié un bénéfice net légèrement supérieur au consensus, permettant à la banque verte d’afficher un ratio de solvabilité solide et de proposer le paiement d’un dividende.

Lafarge a gagné 3,23 % à 54,30 euros malgré un bénéfice net en 2013 en dessous des prévisions du marché en raison d’effets de change négatifs et d’un endettement élevé.

Vallourec s’est replié de 4,47 % à 37,41 euros. Le gouvernement américain a  exempté d'une taxe antidumping ses concurrents coréens producteurs de tubes OCTG utilisés dans les exploitations pétrolières et gazières.

PSA Peugeot Citroën a reculé de 1,52 % à 12,31 euros après avoir pris plus de 9 % en matinée. Le constructeur automobile a réduit sa perte nette en 2013 à 2,3 milliards d'euros contre 5 milliards en 2012, et a officialisé son augmentation de capital, qui doit permettre à l'État et au chinois Dongfeng de devenir actionnaire pour un prix de 7,5 euros par action.

Nexity s’est envolé de 5,40 % à 31,50 euros après la publication d’un résultat net part du groupe en forte hausse par rapport à 2012, supérieur au consensus.

TF1 a pris 0,94 % à 14,02 euros après un bénéfice net part du groupe stable à 137 millions d'euros pour 2013 mais un chiffre d’affaires en dessous des attentes.

M6 a progressé de 2,28 % à 17,045 euros après avoir publié un chiffre d'affaires stable en 2013 malgré un marché publicitaire difficile et en dépit d’un bénéfice net en forte baisse.

Atos abandonnait 3,60 % à 66,94 euros en dépit d’un bénéfice net record en 2013, en hausse de 17 %.

Enfin, Carrefour a perdu 0,50 % à 26,05 euros après un abaissement de recommandation de Goldman Sachs, de « neutre » à « vendre ».

L’Euro a reculé à 1,3733 Dollar, l’or à 1 311,53 dollars l’once alors que le WTI, échéance avril 2014, progressait à 102,87 dollars le baril.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.