Le CAC 40 en léger repli, l’indice ZEW déçoit

La Bourse de Paris se replie après la hausse moins forte que prévu de l’indice ZEW de confiance des investisseurs allemands.

Le Cac 40 en léger repli, l’indice ZEW déçoit

A la mi-séance, le Cac 40 perd 0,33% à 5044,40 points dans un volume d’affaires de 1,208 milliard d’euros. Ailleurs en Europe, le Footsie londonien gagne 0,25%, le Dax de la Bourse de Francfort recule de 0,98% et l’Euro Stoxx 50 des principales valeurs de la zone euro de 0,51%.

Du point de vue macroéconomique, l’indice établi par l’institut ZEW a progressé de 1,8 point à 54,8 en mars, alors que le consensus établi par Bloomberg tablait sur une hausse plus marquée à 59,4. L’indice signe cependant sa cinquième hausse d’affilée. 

Du côté des statistiques, Eurostat a confirmé que les prix à la consommation avaient diminué de 0,3% sur un an en février. Toutefois, en excluant l’alimentation et l’énergie, les prix ont augmenté de 0,7% sur un an, après +0,6% en janvier.

Du côté des valeurs, Total rebondit de 1,30% à 45,15 € dans le sillage de l’indice Stoxx Europe 600 du pétrole et du gaz qui signe la meilleure performance sectorielle avec un gain de 1,44%.

Le ministre britannique des finances s’apprête à annoncer des modifications dans la taxation des compagnies pétrolières afin de relancer les investissements en mer du Nord. 

Technip engrange 1,20% à 57,99 €.

En hausse ce matin, Valeo perd désormais 1,50% à 141,45 € à l’image de l’indice Stoxx Europe 600 de l’automobile qui recule de 1,41% après un gain de près de 37% depuis le début de l’année.

Renault recule de 2,90% 87,39 € et Peugeot de 5,88% à 15,60 €.

Les immatriculations de voitures neuves ont pourtant progressé de 7% sur un an en février dans l’Union européenne, couplée à l’Association européenne de libre-échange.

Les ventes du groupe Renault se sont appréciées de 9,8% (+14,4% pour la marque Renault et -0,5% pour Dacia) le mois dernier.

Celles de Nissan ont bondi de 26,7%. Enfin, celles de PSA ont augmenté de 1,1% (+4,1% pour Peugeot, -0,2% pour Citroën et -20% pour DS).

Lafarge abandonne 2,50% à 59,40 €.

Le projet de fusion avec Holcim semble compromis alors que les deux partenaires divergent sur la parité d’échange, ainsi que sur la gouvernance.

La France restera vigilante sur la fusion avec Holcim et souhaite que le projet préserve un ancrage en France, dont les centres de décision, a déclaré une source gouvernementale française citée par Reuters.

Orange cède 2,70% à 14,96 €.

L’opérateur historique a annoncé, dans le cadre de son nouveau plan stratégique, 15 milliards d’euros d’investissements à l’horizon 2018, et dit estimer que le point bas en termes de chiffre d’affaires sera touché en 2016 avant de retrouver en 2018 un niveau supérieur à celui de 2014.

L’excédent brut d’exploitation devrait quant à lui toucher un point bas cette année.

Enfin, Virbac lâche 12,12% à 224 € après ses résultats 2014 et ses prévisions pour 2015.

Le spécialiste de la santé animale a prévenu que l’activité devrait être faible aux Etats-Unis au premier trimestre et que l’application des normes IFRS « viendront diminuer les profits générés » et que « leur effet total est en cours d'évaluation ».

Oddo Securities a dégradé l’action de « achat » à « neutre ».

Sur le FOREX, la parité eurodollar est en hausse de 0,43% à 1,0614$.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.