Les indices actions européens se retournent

La Bourse de Paris se replie de 0,43% à 4530 points à la mi-séance, après avoir ouvert en forte progression et dépassée les 4600 points.

Les indices actions européens se retournent

Ailleurs en Europe, le Dax se déprécie de 1,07%, le Footsie londonien prend 0,18%, et l’Eurostoxx50 perd 0,86%.

D’un point de vue macroéconomique, les intervenants sont tous orientés vers la réserve fédérale américaine, notamment vers la réunion du FOMC de ce mercredi soir. En effet, La FED pourrait décider de remonter son taux directeur, actuellement à 0,25%.

Par ailleurs, les matières premières sont toujours malmenées, notamment les cours du Brent qui affichent une baisse de 1,24% à la mi-séance, des niveaux record en 2015. Pour cause, la surabondance de l’offre qui tend à durer suite à la réunion infructueuse des membres de l’Opep.

Du coté des statistiques, les données japonaises « Tankan Large Manufacturers Index » et « Tankan Large Non-Manufacturer Index » montrent une belle amélioration du climat des affaires, sortant respectivement à 12 (contre une prévision de 11 et une précédente publication à 12), et 25 (contre une anticipation de 23 et 25 à la précédente période de calcul).

Du point de vue européen, l’inflation italienne est sortie à -0,4% en ligne avec les anticipations des analystes.

Du côté des valeurs, AXA, en progression de +1,56% à 25,035€ est porté par une étude favorable de Jefferies et Barclays.

Véolia environnement marque la meilleure performance du Cac 40 à la mi-séance, progressant de +2,20% à 21,590€, tenant actuellement sa « journée des investisseurs » où l’annonce de son nouveau plan triennal a été faite, avec une projection de réalisation de plus de 600 millions d’euros d’économies. De plus, Véolia environnement a annoncé ce matin prévoir une croissance de son dividende de l’ordre de 10% par an.

Le secteur du luxe bénéficie de la bonne tenue de la Bourse de Shanghaï à l’image de Kering (+1,64% à 158,10€), LVMH (+0,79% à 146,10€) et Hermès (0,73% à 316,90€).

Enfin, Airbus Group (+1,69% à 63,33€) est soutenu par la baisse de l’euro et le repli marqué des cours du pétrole.

Sur le marché des devises, la parité eurodollar se déprécie de -0,33% à 1,0957€. L’euro perd du terrain face à un dollar renforcé sur fond d’anticipation d’une remontée des taux courts américains.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.