Nouveau contre-pied des indices qui terminent la semaine sur une forte hausse

L’indice phare de la Bourse de Paris a clôturé la semaine en forte hausse vendredi (+3,27% à 4492,79 points) dans un volume d'échanges étoffé de 4,3 milliards d'euros.

Nouveau contre-pied des indices qui terminent la semaine sur une forte hausse

Parmi les autres marchés européens, Francfort a pris 3,51% et Londres 1,71%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a gagné 3,47%.

Jeudi dernier, le marché avait dans un premier temps accueilli dans l'enthousiasme les mesures dévoilées par l'institution monétaire, avec une baisse de ses taux, un renforcement du programme de rachats d'actifs et de nouveaux prêts aux banques. Il avait ensuite décidé de faire marche arrière, doutant de ses marges de manoeuvre et sa capacité à relancer l'économie.

Si la BCE devait rester dans les esprits, les investisseurs regarderaient la semaine prochaine du côté des Etats-Unis à l'occasion d'une réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Enfin, les prix du pétrole étaient bien orientés en cours d'échanges européens et américains dans un marché surpris par un nouveau rapport de l'Agence internationale de l'énergie annonçant un début de rééquilibrage du marché à partir de fin 2016.

Aux Etats-Unis, Wall Street a nettement monté vendredi, enregistrant, comme ses homologues internationales, une réaction tardive aux mesures ambitieuses annoncées la veille par la BCE : le Dow Jones a pris 1,28%, le Nasdaq Composite a gagné 1,85% et l'indice S&P 500 a avancé de 1,64%, à 2022,19 points.

Parmi les valeurs, le secteur bancaire a terminé dans la bonne humeur, signe que les annonces de la BCE rassurent. BNP Paribas a pris 5,53% à 48,70 euros, Crédit Agricole 7,73% à 10,67 euros et Société Générale 5,73% à 36,79 euros.

Sodexo a progressé de 4,08% à 95,46 euros. Le groupe va remplacer Alstom (+1,09% à 21,88 euros) dans l'indice CAC 40 à partir du 21 mars.

Amundi (+5,84% à 39,50 euros), Worldline (+2,64% à 21,75 euros) et Spie vont, quant à eux, intégrer l'indice SBF 120 à la place de Coface (+1,36% à 7,22 euros) et Adocia (+1,43% à 57,26 euros).

Stallergenes Greer a décollé de 17,37% à 29,40 euros après avoir obtenu l'autorisation de reprise totale de la production sur son site d'Antony (Hauts-de-Seine), avec les allergènes préparés spécialement pour un seul individu (APSI).

Enfin, Viadeo a cédé 4,49% à 1,49 euro. La société, en difficulté, a enregistré en 2015 une perte nette de 23,3 millions d'euros due notamment à la fermeture de ses activités en Chine.

Sur le marché des changes, l'euro reculait légèrement vendredi face au dollar. Vers 23h00 à Paris, l'euro valait 1,1149 dollar, contre 1,1183 dollar jeudi vers la même heure.

Analyse réalisée en collaboration avec Day by Day.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.