Les marchés poursuivent leur léthargie en l’absence de catalyseurs

La Bourse de Paris poursuit sa consolidation avant les deux grands rendez-vous de la semaine prochaine : la Fed et le référendum sur l’indépendance de l’Ecosse. 

 

Les marchés poursuivent leur léthargie en l’absence de catalyseurs

A la mi-séance, le Cac 40 cède 0,15% à 4 434,18 points. Ailleurs en Europe, le Footsie britannique prend 0,08%, le Dax de la Bourse de Francfort perd 0,26% et l’Euro Stoxx 50 des principales valeurs de la zone euro 0,12%. Le contrat future septembre sur indice Dow Jones baisse de 0,05%.

La Bourse de Paris continue d’évoluer dans une marge étroite face aux échéances qui s’annoncent : Le dernier sondage YouGov pour le Times et le Sun place le non à l’indépendance de l’Ecosse en tête avec 52% des intentions de vote, contre 48% pour le oui. 

La Réserve fédérale américaine, qui réunit son conseil de politique monétaire mardi et mercredi prochains, s’apprête à mettre un terme à son programme d’achat d’actifs en octobre.

Le marché s’attend donc à ce que Janet Yellen donne, lors de son intervention mercredi soir, des indications sur la stratégie de sortie de la Fed, ce qui ne manquera pas d’animer le débat sur le calendrier de resserrement monétaire. Pour l’heure, les économistes tablent généralement sur un relèvement des taux de la Fed au deuxième trimestre 2015. 

Programmées pour cet après-midi, les statistiques des ventes au détail, des prix du commerce extérieur et de confiance du consommateur aux Etats-Unis seront donc suivies de près.

Sur le volet géopolitique, les opérateurs restent attentifs aux développements en Ukraine. Les nouvelles sanctions européennes contre la Russie pour son rôle dans la crise ukrainienne sont entrées en vigueur ce vendredi et les Etats-Unis ont également adopté de nouvelles mesures.

Du côté des valeurs, Michelin poursuit son recul à 79,21 euros (-2,09%). Le groupe a annoncé hier sur son site internet que ses ventes de pneumatiques ont à nouveau reculé en Europe le mois dernier, tant pour les véhicules légers que pour les poids lourds.

Total (-0,48% à 49,93 euros) reste pour sa part affecté par la faiblesse des cours du Brent avec un baril autour de 98 dollars.

Iliad corrige de 1,74% à 175,15 euros au lendemain d’un gain de 4,6% consécutif à une recommandation d’achat d’Espirito Santo.

Club Méditerranée est suspendu de cotation à la demande d’Euronext. Un bloc de 2,98 millions d’actions représentant plus de 9% du capital a été échangé au prix unitaire de 22 euros, selon des traders cités par les agences de presse. 

Suez Environnement se déprécie de 0,32% à 14,145 euros. Le groupe a remporté un contrat de 1,2 milliard de dollars sur 20 ans pour la gestion et la maintenance des installations de traitement des eaux, des stations de pompage et des canalisations du Comté de Nassau, dans l’Etat de New York.

Lagardère progresse de 2,75% à 21,00 euros. HSBC a relevé la valeur de « neutre » à « surpondérer ». 

Enfin, Fimalac prend 0,26% à 58,40 euros. La holding a enregistré une très légère hausse de son bénéfice net semestriel à 37,5 millions d’euros. Le chiffre d’affaires a plus que doublé à 52,1 millions, grâce au développement des secteurs Digital et Entertainment.

Sur le marché des changes, la paire euro/dollar demeure sous la barre des 1,30 à 1,2919$.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.