L'incertitude autour de la Grèce entraîne un repli sur les marchés

Le CAC 40 s’est replié assez nettement de 1,23% dans un volume d'échanges peu nourri de 3,3 milliards d'euros, et dans l'attente des conclusions d'une réunion européenne centrée sur la Grèce.

L'incertitude autour de la Grèce entraîne un repli sur les marchés

Le marché parisien a passé la totalité de la séance en baisse, subissant le contrecoup de sa forte hausse en fin de semaine dernière.

Parmi les autres marchés européens, Francfort a lâché 0,31% et Londres 0,24%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a perdu 0,69%.

Les investisseurs, qui n'ont eu aucun indicateur économique majeur à se mettre sous la dent en cours de séance, attendaient les conclusions d'une réunion des ministres des Finances de la zone euro sur la Grèce.

Bien que la Grèce ait remboursé hier 750 millions d'euros qu'elle devait au Fonds monétaire international (FMI), l'absence de véritable percée dans les négociations sur la dette et les réformes ont rendu les investisseurs nerveux dans la crainte qu'Athènes ne se trouve à court de liquidités et en défaut de paiement. 

Ainsi selon les stratégistes chez Crédit Mutuel-CIC, "la volatilité devrait rester forte, tant la visibilité reste faible sur plusieurs sujets centraux" à commencer par la Grèce.

Outre-Atlantique, Wall Street a légèrement baissé lundi, reprenant son souffle après une nette hausse lors de la précédente séance, le Dow Jones a perdu 0,47% à 18.105,17 points, le Nasdaq a reculé de 0,20% et l'indice S&P 500 s’est replié de 0,51% à 2.105,33 points.

Parmi les valeurs, Airbus a limité la casse (-2,07% à 62,09 euros) après avoir perdu beaucoup de terrain en début de séance. Le groupe va poursuivre les vols d'essai de son avion de transport militaire A400M malgré l'accident qui a coûté la vie à quatre de ses employés en Espagne.

Les valeurs liées aux matières premières ont pu profiter d'une nouvelle baisse des taux d'intérêt en Chine pour relancer l'économie. ArcelorMittal a pris 1,05% 9,50 euros et Eramet 2,20% à 76,16 euros.

Plusieurs poids lourds du CAC 40 ont tiré le marché vers le bas, à l'image de Danone (-1,53% à 62,91 euros), Essilor (-1,61% à 109,75 euros), Orange (-1,90% à 14,49 euros) et Total (-1,01% à 47,52 euros).

Lafarge a pris 1,37% à 65,14 euros alors que la fusion avec Holcim a été validée par les actionnaires du groupe suisse lors d'une assemblée générale extraordinaire.

Sur le marché des changes, l’euro se redressait légèrement mardi face au dollar malgré les inquiétudes persistantes sur la Grèce qui a déclenché lundi la procédure pour rembourser 750 millions d'euros au FMI.

Vers 06H00 GMT (08H00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,1174 dollar, contre 1,1154 dollar lundi soir.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.